Ani

XV. La souffrance conduit à l’amour

1 message dans ce sujet

LA SOUFFRANCE CONDUIT A L’AMOUR

C’était l’après-midi, le Maître était sorti dans le pré avec des frères et sœurs et on s’occupait des abeilles. Puis, tandis que nous étions tous assis auprès du chalet, la conversation s’engagea:

Les souffrances nous rendent plus sensibles et la sensibilité est nécessaire à la perception et à la compréhension de l’amour. La souffrance développe les racines de l’amour et la joie ses branches. L’amour nettoie l’homme de ses impuretés, et on appelle cela la souffrance. C’est la face objective de l’amour, pour lui permettre de se manifester intérieurement. Quand la vie divine devient pour nous plus claire, nous comprenons mieux quelquefois le sens de notre vie présente, mais nous devons garder à l’esprit la totalité de la vie, du début à la fin et pas seulement une de ces étapes.

Nous vivrons des passages de la peine à la joie jusqu’à ce que l’amour s’installe. Résister aux souffrances prouve la présence de l’amour. La conscience se transforme en amour par la souffrance. La souffrance est le chemin vers l’amour.

Pourquoi la souffrance existe-t-elle? Dieu veut nous montrer que nous souffrons parce que nous ne comprenons pas l’amour. Pourquoi Job a-t-il souffert? Pour qu’il goûte l’amour intérieur. Pourquoi les gens souffrent-ils? Pour apprendre à aimer. Celui qui n’a pas souffert ne sait pas ce qu’est l’amour. La souffrance est le terreau qui alimente le développement de l’amour. Et la joie est le fruit de la souffrance. Plus l’homme souffre, plus il récoltera des fruits succulents. La souffrance est la voie qui nous permet de découvrir ce qui est grand, beau et sublime dans le monde. L’homme souffre des milliers d’années pour expérimenter un moment d’amour. Quand l’amour apparaît, il chasse toutes les souffrances, les peines et les malheurs passés. L’amour transformera les anciennes souffrances en une grande symphonie de l’âme, en une céleste harmonie.

Jésus a supporté les épreuves. Il a manifesté l’amour qui consiste à les endurer pour faire évoluer ses semblables et les aider par sa souffrance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant