mayakitanova

L'Amour que nous devons connaitre

1 message dans ce sujet

L’AMOUR QUE NOUS DEVONS CONNAITRE

« II y a une seule voie menant à la perfection, et elle est accessible à tous les êtres dans l’univers tout entier : c’est la voie de l’Amour. C’est en suivant cette voie qu’ils y parviendront le plus facilement, et la perfection est le but de la Création. Si quelqu’un prononce quelque part le mot Amour, celui qui l’entend doit savoir que ce mot sacré signifie se rapprocher de Dieu. Toutes les autres voies menant à Lui sont semées de dangers, mais le principal est que nulle autre voie, sauf celle de l’Amour, ne nous préserve du danger le plus grand : l’orgueil.

« C’est une chose sublime que de concevoir ce qu’est l’Amour. L’Amour est une force sacrée. II a créé et soutient la vie. C’est l’Amour qui a donné naissance à l’univers, c’est lui qui est le générateur de tout. C’est lui qui nous appellera de nouveau dans le merveilleux royaume, inexprimable par la parole humaine, ce royaume dont nous sommes sortis jadis. C’est pourquoi nous ne pouvons pas toujours appeler par le mot d’Amour ces frissons qui souvent agitent la surface de la nature humaine. Ce n’est pas encore cet Amour dont nous parlons ici. C’est un état dans la Création terrestre au moyen duquel Dieu éprouve les humains. »

*

* *

« Pas encore réveillés du profond sommeil trompeur de l’illusion, les humains pensent que ce sont les âmes faibles, sentimentales, non combattives qui parlent de l’Amour. Au contraire, l’Amour est une grande et puissante force. Nous ne pouvons pas vivre toute notre vie sans l’effleurer. Nous vivons pour l’Amour qui découle de Lui, le Sublime Esprit Universel, nous mourons pour cet Amour et nous ressuscitons de nouveau pour Lui. Je vous parle de l’Amour qui guérit toutes les blessures ; si l’humanité continue à vivre dans les infirmités, les désordres et les guerres, cela montre qu’elle n’a pas encore compris cette Force Divine. Si elle l’avait compris, l’amour l’aurait guéri de toutes ses souffrances.

« “Et notre souffrance va se transformer en joie.” Ces paroles des saintes Écritures portent en elles-mêmes ce qui a été dit plus haut.

« Tous nos efforts dans la vie sont inutiles, vains et pitoyables si nous ne connaissons pas l’Amour. Et quand nous mourrons, l’Amour nous rendra immortels, car la mort ne peut pas parvenir jusque-là où l’Amour parvient. »

*

* *

« Malgré tous les efforts que vous ferez pour comprendre l’Amour d’une manière spéculative, vous ne parviendrez pas à le renfermer dans votre pensée et à le revêtir de vos notions. Beaucoup de méprises peuvent recouvrir ce que vous voulez dire à son sujet; de nombreuses images fausses et des superstitions ridicules peuvent tendre un filet pour votre raison. Sachez que l’Amour est plus sublime que tout ce que vous pourriez imaginer. Les notions de votre vie quotidienne ne recouvrent pas une seule de ses qualités. Sachez une chose seulement, c’est qu’il est au-dessus de tout, qu’il donne naissance à la vie et gouverne les mondes, depuis les plus petites fourmilières, jusqu’aux plus hautes hiérarchies du monde des anges. »

*

* *

« Comment l’homme peut-il connaitre Dieu et discerner quelque chose de Son Entité illimitée ? Ce n’est pas dans les possibilités de la raison humaine. L’unique chose qui nous soit possible, c’est de l’aimer. Que pouvez-vous discerner de la Sublime et Raisonnable Cause si vous ne suivez pas la voie de l’Amour, l’unique voie qui vous soit accessible ? C’est par l’Amour que vous êtes dans le processus de révolution, que vous avez surmonté la stagnation dans le néant. Vous vous souvenez de cet endroit où le Christ — l’incarnation dans une figure humaine de l’Amour Divin — dit: “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie”. »

« Ceux qui veulent acquérir l’Amour — l’Amour Divin dont nous parlons — doivent accomplir un exploit intérieur. Cet exploit consiste en ceci: pardonner à ceux qui ne vous aiment pas et vous causent du tort. S’ils ne peuvent accomplir cet acte d’héroïsme, difficile mais salvateur, ils doivent savoir qu’ils ne sont encore parvenus à rien dans la connaissance de l’Amour. Nulle science, nulle magie, nulle école, nulle incantation ou formule ne peut Ieur venir en aide. Voilà comment l’Amour — la voie la plus accessible menant à l’évolution de l’âme — vient après la réalisation de cette victoire intérieure. »

*

* *

« Quelquefois j’entends dire : “Celui qui m’aimait ne m’aime plus !” Une telle chose est inconcevable pour l’Amour Divin. Cet Amour ne passe jamais. S’il y a un tel fait, un amour qui est passé, ce n’est pas de cet amour-là que nous parlons ici. »

*

* *

« Ne dites pas que vous n’avez rien à aimer. Quand vous passez auprès d’une source, d’une fleur ou d’un arbre fruitier, arrêtez-vous un moment et recherchez la beauté qui est déposée en eux. Dans chaque chose il y a de la beauté et un sens. Les yeux de celui qui aime voient différemment. II voit ce qui est beau en l’homme et même dans toutes les bêtes. L’Amour recouvre tout de lumière et libère l’homme de tout préjugé et de toute crainte. Faites-en l’essai. Commencez à vous occuper d’une plante, fertilisez la terre et arrosez-la. C’est la fleur elle-même qui vous montrera à quel point est grand votre amour. »

*

* *

« Dans l’Amour il n’y a ni doute ni contradiction. Dans l’Amour tout est clair et catégorique. S’il y a des discussions entre les croyants, même dans la même religion, cela montre qu’ils ne sont pas encore dans la lumière de l’Amour qui exclut les contradictions. Je ne dis pas que la discussion est quelque chose de mal, mais dans l’Amour du Christ, c’est-à-dire l’Amour de Dieu, elle devient inutile. »

*

* *

« Ce n’est d’aucune importance quel poste vous occupez et quel rôle vous jouez dans l’arène de la vie. Vous pouvez être prêtre, militaire, écrivain, enseignant, philosophe ou homme d’État. Vous pouvez être un employé ou un simple ouvrier, ou un artisan. Si vous placez l’Amour à la base de votre vie, ce que vous ferez sera béni. Si vous portez l’Amour en vous-même, même si vous ne faisiez qu’émincer des ognons, vous aurez plus de prix que celui qui est sorti des plus grandes universités ; mais accomplir son travail sans amour... le manque d’Amour est l’enfer.

« Le Ciel permettra que toutes les théories, tous les courants, doctrines, régimes et systèmes philosophiques défilent sur la scène de la vie. Mais s’ils viennent sans Amour, ils échoueront. Le temps les emportera et l’humanité les oubliera. Ils laisseront leurs échecs que d’autres devront réparer. Si les riches, les puissants et les notables gouvernent sans amour, le monde deviendra un monde de tourments. Si les pauvres, les indigents et ceux qui ont faim gouvernent sans Amour, ils n’amélioreront le monde en rien. II continuera à rester un enfer, car enfer est ce lieu où l’Amour est absent. »

*

* *

« La fontaine qui nous verse l’eau venue de la surabondance de la montagne nous donne son eau. Dans ce cas, l’Amour de Dieu envers nous se manifeste sous une forme matérielle : à travers l’eau qui apaise votre soif. Dans la création matérielle est incarnée une idée Divine. La nourriture que nous acceptons est un sacrifice fait de bon gré par la nature et avec Amour. »

*

* *

« Quand quelqu’un ôte la clef de la portée musicale, le violoniste ne peut pas jouer correctement. La clef qui donne un sens à la portée de la vie, et sans laquelle même le violon du plus grand violoniste se tait, se dénomme Amour. »

*

* *

« J’ai entendu dire : “Oh ! J’ai perdu mon premier amour !” Des enseignants, des philosophes, des mères et des pères disent cela. Dans ces mots est cachée une méprise, étant donné que l’amour ne peut être ni “premier” ni “deuxième”. Si quelqu’un parle de son premier amour, cela signifie qu’il en a eu un second. Du moment qu’il en a eu un second, il n’en a pas eu un premier.

« L’Amour est un et indivisible. II est éternel. En réalité, l’Amour devrait être l’état permanent de l’âme humaine, mais les humains sont intervenus brutalement avec leurs sentiments égoïstes et ils ont tenté de corriger quelque chose dans les lois sacrées de la nature.

« L’Amour, dont nous parlons ici, sera nécessaire à tout homme pour qu’il passe du royaume de la mort dans le royaume de l’immortalité. En traversant cet océan, le vaisseau sur lequel nous voyageons va, inévitablement, tanguer, mais l’Amour nous donnera les forces et la résistance nécessaires pour résoudre le problème.

« Les gens ne se doutent pas et ne peuvent même pas s’imaginer à quoi ressemblerait la terre si tous les hommes se mettaient à aimer Dieu. On ne pourrait trouver de paradis qui puisse rivaliser avec une telle terre. »

*

* *

« Au sujet de Dieu, et je ne peux donner aucune définition, sauf les paroles suivantes : Amour sans altération, savoir sans erreurs, Liberté sans limitations. Si vous ne connaissez pas Dieu de cette manière, vraisemblablement vous tomberez dans la superstition et le fanatisme. »

*

* *

« Parmi les soi-disant “gens spirituels”, il y en a dont la fainéantise a inventé toutes sortes de voies pour se rendre rapidement vers le prétendu “salut”. “Nous aimons Dieu, disent-ils. N’est-ce pas suffisant pour nous assurer que nous avons accompli tout ce qui est nécessaire pour notre salut ?” En vérité, il n’y a rien de plus facile que de dire que l’on aime Dieu ; mais l’affaire est que ce plus facile doit être précédé par le plus difficile : aimer son prochain, et ensuite par l’exploit d’aimer même ses ennemis.

« Et ainsi : aimer Dieu est possible quand on accomplit le plus difficile — aimer son prochain et ses ennemis. »

« Quand l’homme a fait de I’Amour l’unique loi de sa vie, il est entré dans la plus belle des églises. II devient tolérant envers toutes les religions et toutes les Églises; mais c’est seulement alors qu’il comprend ce qu’il n’avait pas compris auparavant dans l’Église.

« Les formes, les rites, les mystères et les canons ne prennent un sens que par l’Amour de Dieu. »

 

*

* *

« Quel contenu donnez-vous à la notion de “vice” ? Si vous me demandez ce qu’est un vice, je vous répondrai ainsi: Vice est chaque fruit du manque d’amour. Si dans une action il y a un amour sincère et désintéressé, cet Amour lavera les souillures de chaque action. »

« Qu’est-ce que le Ciel ? Il est difficile de comprendre le Ciel, s’il doit être expliqué avec la parfaite connaissance de ceux qui le peuplent. Pour nous, les gens qui vivons sur terre, il y a une voie plus facile : est Ciel cet endroit sur la terre où les gens vivent dans l’Amour et la Sagesse. Tout le reste s’appelle enfer. »

*

* *

« La gamme de la vie humaine actuelle est mineure. Les gens y ont longtemps vécu. Ils l’ont bien apprise et en sont restés des spécialistes. Mais maintenant est venu le temps où l’homme doit comprendre la gamme majeure. Personne ne la connait parce que la science contemporaine tout entière n’a pas gouté à un seul fruit de l’Amour Divin.

« Quand je dis “gamme majeure”, il ne faut pas comprendre littéralement la gamme majeure de la musique. Ce n’est qu’une comparaison. La gamme majeure de l’Amour est toute autre chose. Dans sa structure majestueuse disparaissent toutes douleurs, hésitations et ténèbres. Ses mélodies déploient la beauté et l’immensité du monde, que les gens ont toujours cherchées dans la gamme mineure de l’affliction.

« Seul celui qui pénètre dans la gamme majeure comprendra mes paroles. »

« “M’aimes-tu ?” — C’est là une question que l’on peut appeler “machinale” et que l’on ne doit pas poser. Demander à quelqu’un : “M’aimes-tu ?” C’est la même chose que si l’on demandait à une bougie allumée : “M’éclaires-tu ?” Du moment que vous voyez les lettres, à la lumière de la bougie, c’est qu’elle vous éclaire. »

« Ce qui éclaire ne parle pas. Ce qui aime ne parle pas. Ne posez pas de questions machinales et ne provoquez pas de réponses machinales. »

« II y a des familles dont les membres vivent dans l’entente à cause de la lumière que l’un d’entre eux possède. S’il arrive à ce dernier de quitter la maison, immédiatement surviennent la disharmonie et la pleine obscurité. »

« II y a des peuples qui ont vécu grâce à l’amour d’un seul homme. Tout l’enthousiasme, l’énergie et la solidarité provenaient de lui. II a fait descendre des voutes célestes de l’Esprit un don Divin. Si cet homme s’en va, pour ce peuple adviendra le manque d’amour et l’obscurité. »

*

* *

« Si vous possédez l’Amour, ne craignez pas les secousses extérieures. Elles n’ébranleront pas vos bases. Mais dans l’absence de l’Amour, vous êtes en danger. »

*

* *

« Ne demandez pas comment servir Dieu. Même si vous aidez une fourmi à sortir de l’eau dans laquelle elle est tombée, vous avez déjà commencé à servir Dieu. Ne considérez pas que vous allez rabaisser votre dignité si vous faites cela. »

*

* *

« Quand on me demande pourquoi les hommes commettent des péchés, je réponds : Parce que Dieu aime les hommes et les a laissés libres. Quand on me demande pourquoi les hommes font le bien, je réponds : Parce que Dieu aime les hommes et les a laissés libres. »

*

* *

« Ce n’est pas un mal que les gens tombent amoureux l’un de l’autre. Le mal advient au moment où ils deviennent trop possessifs et commencent à se limiter, jusqu’au point de tomber en un véritable esclavage. Laissez la personne qui vous aime désirer d’elle-même ne pas se séparer de vous. Laissez l’Amour qui jouit de la liberté choisir tout seul et s’imposer le joug, qui est le plus agréable des jougs.

« L’Apôtre Paul dit au Christ : Ton joug m’est doux ! »

*

* *

« L’homme qui vit dans l’Amour de Dieu ne peut pas s’arrêter et dire qu’il n’aime plus rien ni personne. Est-ce que le fleuve Mississippi, qui suit son cours, pourrait s’arrêter tout à coup et dire qu’à partir de ce moment il ne va plus couler ? »

*

* *

« Je vais vous découvrir un secret parmi les secrets spirituels. À première vue, il est connu. Mais personne encore n’a pénétré jusqu’au fond de sa profondeur et ne connait son dynamisme intérieur. Ce secret est le suivant: Aucun homme ne peut devenir grand si les gens ne l’aiment pas. Nul savant ne peut devenir grand si ses élèves ne l’aiment pas. Aucun homme d’État ne peut devenir grand si le peuple le craint seulement et ne l’aime pas. »

*

* *

« Quand une souffrance vous rend visite, ne dites pas que dans le monde il n’y a pas d’Amour et que le Ciel vous a délaissé. Non. Cette souffrance, c’est le doigt du violoniste qui appuie sur la corde à une place déterminée afin de tirer de vous un ton déterminé de la symphonie de la vie. »

« Celui qui aime brule dans l’âtre, tandis que ceux qu’il aime sont assis tout autour et accueillent cette chaleur vivifiante. II arrivera un jour où ceux qui ont été aimés entreront dans l’âtre de l’Amour afin de donner de la chaleur et de la vie aux autres. Cela signifie qu’ils commenceront à vous aimer et que vous commencerez à les aimer. »

*

* *

« Combien de fois les gens vous paraissent maussades ; combien de fois le monde autour de vous vous semble hostile ? II y a des jours et des heures où votre vie perd son sens ; les sombres heures du désespoir surviennent.

« Si, en de telles heures, vous pouvez réveiller en vous-même l’Amour envers Dieu, les visages de tous les gens autour de vous deviendront beaux et affables. Le monde vous semblera amical et familier, tandis que votre peine se transformera en joie. »

*

* *

« Quand ils sont jeunes, les gens disent qu’il est trop tôt pour commencer à aimer Dieu, car ils sont attirés par les appâts de cette vie. Ainsi, absorbés par le jeu des illusions, ils vieillissent et alors ils disent qu’il est déjà tard, car ils sont fatigués et attendent la mort. »

*

* *

« Hérétique est celui qui n’aime pas Dieu. Seul celui qui aime Dieu est un croyant orthodoxe. »

*

* *

« De nos jours vivent encore des chrétiens qui croient en Dieu et en Christ, mais qui, quand il est nécessaire, ajustent la baïonnette au canon de leur fusil, tournent leurs mitrailleuses et leurs canons contre leurs frères et lâchent une décharge de feu dévastateur sur les villes et les villages. »

*

* *

« Si vous priez Dieu sans Amour, vous commencerez à ressembler à ces mendigots importuns qui mendient d’une manière acharnée et qui, pour cette raison, ne reçoivent rien. »

*

* *

« En quoi se différencie la Justice du Christ de celle de l’Ancien Testament ?

La réponse à cette question est donnée dans le texte des Évangiles où il est dit que les travailleurs qui sont venus à la onzième heure ont reçu le même salaire que celui payé à ceux qui étaient venus le matin. »

*

* *

« Si la plume du poète divise et rend les gens cruels, tandis que la bêche de l’agriculteur les rapproche fraternellement, la bêche est préférable à la plume. »

*

* *

« Si l’école, dans laquelle vous faites vos études vous éloigne de Dieu, cette école n’appartient pas à la lumière, mais aux ténèbres. »

*

* *

« Combattons sans tuer! »

*

* *

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites