mayakitanova

La pièce de monnaie de cinq leva

1 message dans ce sujet

LA PIÈCE DE MONNAIE DE CINQ LEVAS

Une fois, au cours d’un de ses voyages, le Maitre se trouvait à Varna. Là, il rencontra le libraire ambulant T.A., très connu à cette époque. T.A. fort exalté par sa rencontre avec le Maitre, décida de l’inviter à déjeuner dans le restaurant végétarien qu’on avait inauguré. T.A. et un de ses proches, qu’il avait présenté au Maitre, se dirigèrent vers le restaurant. Chemin faisant, T.A. fut rempli d’un grand trouble. Il venait de se rappeler qu’en changeant ce matin-là de costume, il avait oublié son portefeuille dans l’autre vêtement et qu’il n’avait pas un sou en poche. Il lui vint à l’idée de retourner chez lui, mais cela leur ferait perdre beaucoup trop de temps. Avouer la vérité lui semblait humiliant et gênant, après avoir lui-même fait cette invitation. Plus le temps passait, plus son anxiété augmentait... et ils étaient déjà en vue du restaurant... Tout à coup, les trois hommes virent briller à leurs pieds une pièce de monnaie de cinq levas. Le Maitre s’arrêta, montra du doigt la pièce de cinq levas et dit tout bas à T.A. :

— Frère A., voilà de l’argent pour le déjeuner ! Ne te fais pas de soucis !

T.A. se sentit délivré d’un lourd fardeau, mais ce qu’il ressentit plus fortement encore, et il en était émerveillé, c’était de constater que le Maitre avait perçu ses pensées anxieuses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites