mayakitanova

6. — L’ESPRIT EST UNE MANIFESTATION DE DIEU

1 message dans ce sujet

6. — L’ESPRIT EST UNE MANIFESTATION DE DIEU

 

« Les paroles « Dieu est Esprit »

contiennent la réalité de la Vie. »

Le Maitre.

 

L’idée affirmée par cette notion de l’Échelle Cosmique de la Réalité que « l’Esprit est une manifestation de Dieu » est une idée des plus abstraites et elle n’est compréhensible que pour cet état de conscience hautement élevé auquel parviennent seulement les Grands Maitres de l’Humanité, ceux qui montrent aux humains la voie de leur évolution.

 

Dans les chapitres suivants de notre exposé, nous nous arrêterons plus longuement sur la mission du Christ, en Sa qualité d’Envoyé du Ciel, chargé de la tâche de faire commencer à l’Humanité son développement évolutif, c’est-à-dire de dévoiler à l’humanité la possibilité de sortir peu à peu des sombres labyrinthes de la matière. Par ses actes et sa vie, le Christ, pour la première fois, offrit à l’Humanité un mystère cosmique élevé : « Mon Père et Moi ne sommes qu’Un ». Ce mystère, exprimé dans les Saintes Écritures, dévoile la suprême initiation de l’âme, celle où le Principe divin de l’homme se confond avec le Principe Initial de la Vie, avec la conscience de Dieu. C’est la voie des Grands Maitres, la voie des Grands Initiés qui manifestent les attributs de la réalité cosmique. Ces Envoyés sont d’une hiérarchie supérieure ; ils ne font pas partie de l’évolution humaine, comme l’étaient les anciens Maitres qui avaient pour mission d’aider l’Humanité pendant la durée de son processus d’involution.

 

II nous faut ici faire remarquer que quand nous employons les termes de « Dieu » et de « Divinités », nous en excluons le sens que la théologie ou la philosophie spéculative y attachent. C’est l’histoire d’un « primitivisme » spirituel n’entrant pas dans l’objet de notre étude. Pour nous, dans l’École du Maitre, cette haute maxime a été érigée : « Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais celui des Vivants ».

 

À ce sujet, le Maitre a donné une brillante réponse à la théologie et à la philosophie qui ont discuté tout au long des siècles sur l’essence de la notion de Dieu :

 

« Une des plus grandes erreurs de notre temps est l’affirmation que nous ne pouvons avoir une notion précise de Dieu. Non, nous ne pouvons avoir qu’une seule conception de Dieu : lumière sans ombre, vie sans limitations, Amour sans variations et sans trahisons, savoir sans erreurs, liberté sans restrictions. »

 

« L’homme vivant croit au Dieu de l’Amour qui vit dans les âmes et dans lequel vivent les âmes ; au Dieu de l'Amour en lequel Tous sont Un. Ceux qui sont éveillés veulent que cette unité vive dans la conscience de tous et alors tomberont d’elles-mêmes ces artificielles et passagères discriminations de race, de croyance, de nation et de classes. En cette Unité, l’homme se mettra à vibrer comme une âme vivante. »

 

C’est là le dernier échelon de l’Échelle Cosmique de la Réalité. C’est la voie des Maitres qui se manifestera par l'entremise des Fils de Dieu, des Disciples, seulement au cours de la septième race, lorsque l’Humanité achèvera son évolution sur notre planète.

 

*

* *

 

Par ces brefs éclaircissements sur l’Échelle Cosmique de la Réalité, nous indiquons seulement la voie suivie par les âmes humaines le long de la spirale infinie de la Vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant