Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

3. Les causes des maladies 1/2

1 post in this topic

3. Les causes des maladies

Celui qui ignore la cause proche ou lointaine d’une quelconque maladie ne pourra pas la guérir. Quand l’homme donne une bonne direction à sa vie sans transgresser les lois de la Nature, il résout facilement ses problèmes. Chaque transgression ou déviation mène à une maladie. Cette transgression a pu se produire de nombreuses années auparavant, mais les conséquences arrivent aujourd’hui. Celui qui trouve la cause de sa maladie peut facilement rétablir sa santé, sinon la maladie ne le quitte pas.

Les maladies sont dues à la transgression des lois divines, des lois de la Nature vivante. Celui qui n’est pas en accord avec ces lois accumule différents résidus dans son organisme.

La Nature aime ceux qui appliquent ses lois, elle leur donne une vie abondante et les fait grandir. Par contre celui qui ne les respecte pas est considéré comme étant indigne de ses bienfaits. Elle le prive de ses droits « civiques » dans son royaume. Cet homme-là est exposé à de nombreuses maladies et à de nombreux malheurs. Vous serez en mesure de vous soigner ou de vous guérir si vous êtes capable de corriger vos erreurs et de comprendre que vos transgressions ont créé vos maladies.

Comment expliquer que les maladies soient dues à des causes spirituelles? Tout d’abord les pensées et les sentiments destructeurs, négatifs s’accumulent dans les corps subtils : astral, mental, etc. Ensuite, par leurs vibrations, ils descendent dans le corps éthérique et de là dans le corps physique. Par ce processus ils atteignent les organes en affinité avec eux au niveau vibratoire. Ils peuvent attaquer les reins, le foie, le coeur, les poumons, etc., les déstabiliser et les rendre prédisposés à une maladie. À partir de là, si la moindre cause extérieure surgit, ces organes deviennent malades.

N’oubliez pas que la maladie est la conséquence d’une transgression commise ou d’un délit accompli dans votre passé ou dans votre présent. Les médecins, ne sachant pas cela, croient qu’ils sont en mesure de faire face aux maladies. Combien de temps cela va-t-il continuer ainsi? Jusqu’au moment où les hommes arriveront à comprendre qu’ils doivent chercher les causes des maladies en eux-mêmes et, après les avoir trouvées, savoir les écarter.

Vos maladies s’expliquent par deux raisons principales : ou vous n’aimez pas ou vous manquez d’amour.

La Nature envoie les maladies comme moyen de correction des transgressions. Pour les guérir, il faut que dans l’avenir les médecins sachent trouver leurs causes profondes.

Certains ont peur de la loi de l’hérédité, mais cette loi est une bénédiction, car, grâce à elle, on peut liquider une faute accomplie jusqu’à quatre générations auparavant. Une bonne pensée se transmet aussi aux multiples générations suivantes, cela veut dire que le bien est plus fort que le mal. Si pendant ce temps des fautes ne sont pas commises, des milliers d’années après, vous pouvez profiter d’un bienfait accompli par un ancêtre. Par contre, s’il se permet une grave transgression et ne la corrige pas de suite, le destin poursuivra ses descendants pendant quatre et même jusqu’à dix générations. Donc les maladies organiques cachent souvent leur origine dans le passé lointain de l’homme et de ses ancêtres.

Parfois le père est génial, mais le fils pas du tout. Pour transmettre aux enfants leur génie, les pères sont plus faibles que les mères. Le génie se transmet par la ligne féminine, par la voie émotionnelle.

Les causes des maladies se trouvent dans le plan astral et les conséquences se manifestent dans le plan physique. C’est pour cela que les hommes se plaignent de maux de tête, de coeur, d’estomac, etc. Celui qui veut guérir doit tout d’abord trouver la cause de sa maladie dans le monde astral. S’il réussit à la découvrir et à l’éliminer, la maladie le quittera.

Si une maladie a pris place dans le corps astral, tout doucement elle passe dans la pensée et de là dans le corps physique. Pour la faire quitter son corps, l’homme doit libérer son esprit de cette maladie, c’est-à-dire ne plus penser à elle. Des sentiments amers ou des pensées contradictoires sont à la base des maladies physiques. Transformez-les pour éviter les maladies.

Beaucoup de maladies sont dues aux troubles dans les sentiments et aux pensées désordonnées qui provoquent des conséquences dans le système musculaire et dans les poumons. Les troubles émotionnels atteignent souvent le coeur, le foie, les systèmes circulatoire et respiratoire.

Les maladies et les états maladifs sont provoqués par l’absence de musique et d’harmonie dans le corps humain.

Si vous avez mal à la tête, la cause est dans l’estomac, si vous avez mal à l’estomac, la cause est dans la tête : les maladies arrivent par la loi de la correspondance.

Il existe dans la Nature un fil invisible qui véhicule les bons et les mauvais courants de toute la création. Cette même loi existe dans chaque homme. Chaque homme est entouré de courants lumineux et de courants sombres. Si un courant ténébreux passe à ses côtés, il sera indisposé. S’il passe un courant lumineux, il se sentira bien. Ce croisement de courants lumineux et ténébreux crée continuellement une succession d’états positifs et négatifs chez l’homme. Les courants lumineux doivent l’emporter sur les ténébreux. Les sentiments moraux, beaux, lumineux, nobles sont les fruits des courants de la lumière.

Il existe des êtres invisibles qui ont intérêt à exciter les énergies de l’homme pour s’en nourrir. Lorsqu’il est en colère, ces entités utilisent ses énergies et en conséquence l’affaiblissent. J’observe comment cela se passe : souvent ces entités arrivent en groupe, s’installent autour de l’homme et commencent à lui suggérer des pensées négatives jusqu’à le conditionner. Dès qu’elles atteignent leur but, elles s’éloignent et observent son comportement. Derrière chaque maladie sont cachées des entités de différents niveaux de développement, il y en a de fortes et de faibles, de bonnes et de méchantes. La plupart sont des entités mauvaises, d’une culture inférieure. Ceci n’est pas une explication scientifique et la plupart des gens diront que c’est une falsification de la vérité. Quoi qu’il en soit, je dis que derrière chaque maladie sont cachées des entités arriérées dans leur développement spirituel.

Quand vous commettez une faute, vous ressentez une douleur soit à l’estomac, soit au coeur, aux poumons, aux pieds, aux coudes, aux intestins, aux doigts, à la colonne vertébrale ou au foie. La localisation des troubles et des maladies dans certains endroits peut donner une indication sur la faute commise. La médecine de la Nature est tout à fait extraordinaire et singulière.

Si vous vous moquez de la maladie de quelqu’un, cette maladie peut vous arriver aussi. Alors, allez trouver cette personne et présentez-lui vos excuses. Si vous entrez dans la situation du souffrant, la maladie vous quittera.

Plusieurs de vos états et de vos maladies vous sont étrangers, car ils sont ressentis par suggestion. Par exemple vous voyez quelqu’un avec une jambe cassée, vous vous imprégnez de sa situation, plus tard vous risquez de ressentir des douleurs semblables au même endroit. Comme cette douleur est arrivée par la voie suggestive, elle doit s’en aller de la même manière.

Quand une personne vous méprise, vous envoie des regards foudroyants, il peut vous arriver un malheur si votre système nerveux n’est pas résistant. Certaines personnes prononcent des paroles de malédiction si fortes que leurs invectives peuvent se réaliser.

La terre, comme une entité vivante, a son propre thème astrologique, son chemin personnel sur lequel elle se déplace. De nos jours, comme dans le passé, ce chemin n’est pas dépourvu d’obstacles. Parfois la terre est traversée par certaines perturbations qui affectent les hommes et donnent naissance à toutes sortes d’épidémies qui, en peu de temps, font mourir des milliers et des millions d’êtres humains.

Le médecin vient, il ausculte le malade, prend son pouls, lui ordonne des médicaments et s’en va. Il ne faut pas traiter et guérir les malades de cette manière! Il y a des maladies qui proviennent du désespoir, d’autres de surcharges, d’autres simplement d’un refroidissement. La cause de certaines maladies se trouve dans la partie arrière du cerveau. Certaines sont dues à un surdéveloppement des capacités destructives de l’homme, d’autres encore à une nutrition désordonnée et trop abondante. Plusieurs maladies sont causées par le mélange d’aliments incompatibles, d’autres par le désaccord entre l’intellect et le coeur, d’autres encore par le non-respect de la loi de l’amour. On peut énumérer encore des milliers d’autres causes. La transgression de la loi de la foi provoque des troubles du système nerveux. Le désaccord entre le système nerveux sympathique et le système cérébrospinal entraine aussi des dérangements. Le découragement, le désespoir engendrent un désaccord entre les muscles et les os, car certains endroits sont davantage irrigués par le sang, d’autres accumulent plus d’énergie. La cause des rhumatismes n’est pas due à l’humidité d’une pièce. Si c’était le cas, comment expliquer que les habitants de maisons saines et confortables contractent aussi cette maladie? Toutes les maladies au monde sont le résultat de l’inobservation des lois divines.

Certaines maladies proviennent d’un conflit avec les autres ou avec soi-même. Lorsque le père et la mère se disputent, les enfants commencent à devenir malades. Lorsqu’il y a de l’amour entre les parents, les enfants sont en bonne santé. Ainsi vous voyez que ce n’est pas du tout simple d’être un vrai médecin, il ne suffit pas de posséder seulement une enseigne ou un diplôme!

Il est nécessaire de rechercher très loin la cause des maladies. On serait en mesure de purifier immédiatement son corps de tous les déchets et de le libérer de toutes les maladies si on vivait en accord avec les lois divines. Certains physiciens supposent que si l’on soumet l’organisme humain à une décharge électrique à haute tension de 10 000 à 20 000 volts ou même de 100 000 volts, celui-ci se renouvèlera en très peu de temps.

Si vous ne donnez pas libre cours à une impulsion divine, vous bloquez votre désir vers le bien et vous provoquez une saturation des énergies, qui vous expose à toutes sortes de maladies. Toutes les maladies proviennent précisément de ce blocage provoqué par le non-accomplissement de l’impulsion divine qui vous incite à faire du bien.

Les hommes se rendent malades pour une seule raison : l’interruption du lien avec le monde divin qui les prive de ses énergies.

Il existe des saturations dans les mondes matériel, spirituel et divin. Partout on voit des gens saturés. Les maladies prennent naissance dans la saturation. Tant que l’homme respecte les lois divines, chaque cellule de son organisme se renouvèle, sinon les cellules commencent petit à petit à se détruire. Chaque pensée et chaque sentiment négatifs provoquent des ébranlements spécifiques, des explosions dans les cellules. Tous ces chocs se reflètent négativement sur l’organisme humain. Les causes des maladies sont cachées dans les pensées négatives et déformées.

La pensée humaine pénètre dans l’espace intramoléculaire du système nerveux cérébrospinal et les sentiments dans l’espace intramoléculaire du système nerveux sympathique. C’est précisément en cela que réside la différence entre les pensées et les sentiments de l’homme. Si l’homme bloque une de ses pensées et qu’il ne lui donne pas la possibilité de se réaliser, celle-ci provoquera une explosion dans le système cérébrospinal. De même un sentiment refoulé provoquera une explosion dans le système nerveux sympathique.

Beaucoup de gens se plaignent de ne pas pouvoir supporter la force du soleil et disent qu’il agit d’une manière néfaste sur leurs organes. Ce n’est pas le soleil qui est en cause, mais les pensées et les sentiments négatifs des humains qui forment une couche ténébreuse autour du soleil et réfractent ses rayons de manière à en retenir une grande partie. Ainsi réfractés, ils forment une sorte de « lumière noire » et ce sont notamment ces rayons noirs qui provoquent de nombreuses maladies ainsi que le bronzage, dangereux pour la peau quand il est excessif. De ce fait, on peut tirer la conclusion que le début de nombreuses maladies se cache dans cette réfraction intérieure spécifique de la lumière solaire. La lumière qui se réfracte en niveaux descendants perd de ses qualités et provoque toujours des états maladifs.

Ne restez jamais dans l’ombre d’un arbre ou dans l’ombre d’un homme. C’est une règle que chacun peut tester. Beaucoup de maladies sont dues aux ombres. Chaque rayon qui prend contact avec l’homme est absorbé par son organisme et ressort ensuite en partie sous forme de lumière morte. Dans l’ombre d’une fleur, d’un arbre, d’une maison, il y a encore de la lumière provenant des rayons directs du soleil, mais cette lumière n’existe pas dans les rayons indirects, c’est-à-dire les rayons de l’ombre. Ne restez jamais dans cette ombre-là, car rien n’y pousse!

Il n’est pas possible de retenir une idée sans qu’elle produise un certain effet physiologique sur le cerveau et sur le système nerveux. Lorsque vous connaissez la force de vos pensées, de vos sentiments et de vos actes, soyez très attentif envers eux. Une pensée, un sentiment, une parole peuvent provoquer sur le cerveau et le coeur de l’homme une telle tension qu’elle est capable de l’ébranler.

Il n’existe pas de poison plus fort que les pensées, les sentiments et les états négatifs. La peur, la haine, le doute, les soupçons sont des poisons de ce genre. Ils forment des déchets qui empoisonnent le sang. Est-il possible d’être en bonne santé dans des états pareils?

Les pensées dysharmonieuses dérangent le système cérébrospinal, les sentiments dysharmonieux dérangent le système nerveux sympathique et les actes dysharmonieux dérangent les systèmes musculaire et osseux. Les vies physique et psychique sont étroitement liées.

Nos pensées et nos sentiments impurs forment parfois des déchets dans notre esprit. Ces mêmes résidus s’accumulent dans les corps subtils, provoquent des perturbations intérieures et des états maladifs apparaissent.

Certaines maladies ne sont pas autre chose que le résultat de malédictions du passe. Pour chaque acte négatif, malheur ou injustice envoyé à quelqu’un, l’homme reçoit en retour une malédiction qui introduit la dysharmonie dans son organisme et le prédispose à la maladie.

Quels que soient les souhaits, bons ou mauvais, que les gens envoient à leurs semblables, c’est vers eux qu’ils reviendront en définitive. La pensée humaine est une grande puissance.

Les paroles, les pensées, les sentiments grossiers provoquent sur le système nerveux des secousses semblables à celles d’une voiture sur un chemin bosselé.

Il est terrible de garder dans sa tête de très mauvaises pensées vis-à-vis de quelqu’un. Les pensées injustes s’accumulent comme des déchets et s’impriment sur le cerveau et l’intellect en provoquant de grandes difficultés et des souffrances. Elles rendent l’homme nerveux et mal disposé. La libération des pensées et des sentiments destructeurs demande un travail conscient sur soi pour apprendre à les maitriser et à les transformer en pensées et sentiments bienfaisants.

Si l’homme pense comme il faut, il saura trouver la place juste de chaque parole et en la prononçant il ne salira jamais sa langue. Si la langue est propre, le corps est sain. S’il introduit une parole impure dans son langage, l’homme introduit une souillure dans sa pensée. Et si la pensée est entachée, il introduit dans son organisme un poison qui peut provoquer des maladies.

Les mauvaises paroles se reflètent sur le foie. L’hygiène humaine interdit l’emploi des paroles négatives, méchantes, dysharmonieuses. Si l’homme s’oppose à cette hygiène, il dérègle son foie. Un foie déréglé entraine le dérèglement du système nerveux et aussi une assimilation défectueuse de la nourriture. En général les mauvaises paroles ont des conséquences négatives sur la santé. Si vous voulez préserver votre santé, utilisez des paroles bonnes et positives dans votre langage.

La chaleur et la lumière qui se forment dans les pensées et les sentiments humains ont des conséquences bienfaisantes ou destructrices, cela dépend de leurs vibrations. Plus les vibrations sont de haute fréquence et de grande intensité, plus leur action sera bienfaisante sur l’organisme.

Chaque pensée désagréable n’est rien d’autre qu’une âme errante qui a péché sur la terre, n’a pas fini son évolution et maintenant n’arrive pas à trouver sa place. Alors, chantez-lui un chant, adressez-lui une bonne parole. Toutes les pensées tristes qui vous envahissent parfois sont comme des âmes désespérées qui sont ligotées entre le monde astral et le monde physique sans pouvoir évoluer.

Pour accomplir la loi divine, l’homme doit penser à lui à 50 % au maximum et à 50 % à ceux qui l’entourent. Il ne doit pas se négliger, mais il ne doit pas non plus négliger ses proches, car cela provoquerait aussi un déséquilibre.

S’il augmente son activité intellectuelle, l’homme diminue l’activité physique de son corps. C’est la cause de la nervosité d’une grande partie des hommes d’aujourd’hui. Plus grande est l’activité intellectuelle, plus faible est le corps. Pour que le système nerveux ne s’épuise pas, une partie des forces mentales doit se transférer dans le coeur. Les forces de l’organisme sont la résultante des forces de l’intellect et de celles du coeur.

Si vous cherchez la cause des maladies des oreilles et des yeux, vous la trouverez dans la partie postérieure du cerveau. Un dysfonctionnement de cette partie provoque des maux d’oreilles et d’yeux. Si la partie temporale du cerveau ne fonctionne pas bien, l’homme se plaint de maux de bouche. Puisque vous savez que le cerveau est à l’origine de la plupart des maladies, gardez-le en bon état. Quand on parle du bon état du cerveau, il s’agit des pensées qui le traversent, c’est pourquoi on tient les pensées pour responsables du bon état du cerveau et les sentiments de la bonne santé du coeur. Chaque pensée, tout comme chaque sentiment et chaque désir apporte à l’homme soit des bienfaits, soit des poisons. En outre, certaines pensées agissent immédiatement sur l’organisme, d’autres beaucoup plus tard.

Je vous dis qu’en introduisant dans l’intellect d’un homme, même au psychisme plus fort, des pensées contradictoires, il va surement se détraquer, car ces pensées suscitent une très grande détresse sur son système nerveux et dérangent son harmonie intérieure. Autrement dit, en langage ésotérique, le double éthérique de l’homme s’échappe de son corps physique pour laisser la place à une autre entité. Celui qui connait bien les lois est capable de faire revenir à sa place le double éthérique et ainsi de rétablir l’état normal.

Deux causes provoquent l’affaiblissement des yeux, l’inquiétude et la pensée injuste. Si on peut les surmonter, la vue s’améliore. Dieu n’a pas créé l’homme avec des lunettes!

L’affaiblissement de la vue provient du fait que les hommes contemporains ne possèdent pas une pensée philosophique profonde comme les premiers hommes de la sagesse antique. Aujourd’hui les humains vivent sans savoir pourquoi, ils sont troublés et ne savent pas ce que le lendemain leur réserve. Comment répondent-ils à la question : « Pourquoi vivez-vous? » Certains diront : « Nous vivons pour nous perfectionner, nous vivons pour Dieu! » Bien, mais si on leur donne un examen, une épreuve, est-ce qu’ils les passeront? Si l’homme vit pour une idée, il est prêt à tous les sacrifices. C’est pourquoi l’idée pour laquelle il fait des sacrifices doit en valoir la peine.

Les yeux sont au service de l’intelligence humaine. Si l’intellect fonctionne bien, les yeux sont en bonne santé, mais s’il commence à faiblir, les yeux commencent à faiblir aussi progressivement. Si la charité est bien développée, les oreilles et les yeux sont en bonne santé.

Pourquoi l’homme devient-il aveugle? Parce qu’il n’a pas vécu conformément aux lois de la Nature. Les grandes inquiétudes engendrent tout d’abord des effets néfastes sur le système digestif, de là les troubles se répercutent sur les poumons, des poumons sur le cerveau et du cerveau sur le nerf oculaire. Celui-ci s’affaiblit et l’homme commence progressivement à perdre la vue. Pour la retrouver il faut faire le chemin inverse en rétablissant l’état normal des organes respectifs : tout d’abord du cerveau, puis des poumons, ensuite de l’estomac d’ou est survenu le premier choc. À la fin, on doit trouver la cause qui a provoqué ce choc et l’éliminer.

Si on se réfère à la science initiatique, les aveugles, les handicapés que l’on rencontre sur la terre, tous sont des disciples qui n’ont pas réussi leur examen et qui, par voie de conséquence, ont quitté l’École.

La neurasthénie répandue maintenant dans toute l’Europe est un affaiblissement de la race blanche. Tous les cerveaux humains sont entièrement occupés par des pensées visant l’acquisition de maisons, d’argent, de confort. Les biens matériels ont remplacé les pensées lumineuses et les sentiments purs qui donnent la force à l’homme.

Si l’homme vertueux se laisse perturber, il perdra la santé. Si l’homme corrompu ne s’inquiète pas et préserve sa paix intérieure, il sera toujours en bonne santé. Dieu a donné à l’homme l’intellect pour penser et non pour se tourmenter.

On a remarqué que les bonnes pensées et les bons sentiments ont des conséquences salutaires sur le système digestif; au contraire les mauvaises pensées et les sentiments tristes ont des conséquences néfastes. La gourmandise et l’envie démesurée de se procurer des plaisirs dérèglent le système digestif et lorsque l’estomac ne marche pas bien, le système cérébrospinal se dérègle aussi. Si vous rencontrez un homme avec un visage desséché, de couleur jaunâtre, mal disposé au travail, sachez que son système digestif n’est pas en bon état. Il n’est pas apte à travailler, son regard est sombre, il a perdu foi dans la vie.

Les maux de tête sont dus à la transgression des lois de la pensée juste. Rectifiez vos pensées et les maux de tête disparaitront.

L’irascibilité et la nervosité proviennent d’un excès d’énergie intellectuelle qui s’accumule dans le nez et dérange le système nerveux. Alors, ne surchargez pas inutilement votre pensée avec des soucis et des mesquineries.

Vous vous demandez à quoi sont dus les malheurs dans la vie? Une des causes essentielles est le massacre à tort et à travers des animaux mammifères, et ensuite le massacre aveugle des humains. Lorsque les âmes des victimes se rendent dans le monde astral, elles créent des conditions pour l’apparition de maladies nerveuses et de dérèglements entre les humains. Les voyous assassinés se déplacent librement parmi des hommes faibles et leur inspirent des sentiments de vengeance.

Des maladies, des pensées ou des sentiments néfastes qui surgissent en vous peuvent être provoqués par la souffrance de certains mammifères. Pour vous libérer, il faut adoucir et harmoniser vos relations vis-à-vis des animaux. Très souvent la haine d’un chien peut avoir une aussi grande influence que celle d’un homme. Ne croyez pas que les sentiments des animaux soient très faibles, non, détrompez-vous, ils sont très dangereux pour le monde.

Chez l’homme bon, les pieds sont en bon état, chez le juste ce sont les mains, chez le raisonnable les oreilles et chez celui qui aime la vérité les yeux. Chez l’homme qui aime Dieu, l’intellect sera bien développé. Lorsque l’homme néglige ou perd l’une de ces vertus, simultanément l’organe correspondant à cette vertu devient déficient. S’il tombe dans le domaine du péché et devient immoral, l’homme commence à s’atrophier progressivement : pieds, jambes, mains, puis tous les autres organes.

Aujourd’hui tout le monde souffre de maladies diverses et, comme on ne connait pas leur cause, on n’arrive pas à les guérir. Les causes des maladies sont psychiques. Par exemple la cause de l’apparition d’une tumeur se cache dans l’altération de l’expression de l’amour. Autre exemple : l’apparition de l’avidité montre qu’un groupe de cellules se différencie et veut vivre indépendamment sans se soumettre à l’ordre établi dans l’organisme. En se séparant des autres, ces cellules créent leur propre demeure, forment un nouvel état avec un gouvernement indépendant. Ainsi elles travaillent durant des jours, des mois, des années jusqu’à l’arrivée du médecin qui, avec son artillerie, commence par attaquer et bombarder ces citoyens désobéissants. Mais souvent la médecine n’arrive pas à les éliminer et alors l’aggravation envoie le malade dans l’autre monde.

Il existe un autre moyen de guérison : la greffe. Comme on greffe des arbres fruitiers, on peut de la même manière greffer l’organisme humain et ainsi obliger les sucs à remonter vers le haut du corps. Lorsque les énergies sont bloquées à un endroit, là apparait une excroissance que les médecins appellent tumeur. Celui qui connait les lois de la greffe pourra diriger les énergies et les faire circuler dans l’organisme à travers cette excroissance qui, de cette façon, disparaitra. Si les nouvelles cellules arrivent à absorber les sécrétions qui forment la tumeur, celle-ci n’aura plus de conditions de développement et elle disparaitra complètement.

Quand le monde deviendra serviteur de l’amour, il n’y aura plus de malades. Si vous avez des rhumatismes, votre amour est faible. Chaque maladie est due à une insuffisance intérieure ou a une insuffisance de lumière, de bonté ou de force.

L’amour humain doit être purifié continuellement sinon il introduira des impuretés dans l’organisme. C’est lui qui est à la base de l’impureté du sang. Purifier l’amour humain signifie le remplacer par l’Amour divin.

Il est impossible à la fois d’aimer et d’être malade, ce sont deux choses incompatibles. Si vous aimez, votre visage ne peut pas être sombre, ni vos yeux ternes. L’amour apporte la vie.

Quand l’amour diminue, le phosphore dans le cerveau diminue aussi. Tous les éléments des domaines physique, mental et spirituel sont soumis à l’amour.

Quand l’espoir diminue arrivent des maladies. Quand la foi diminue arrivent d’autres maladies, mais quand c’est l’amour qui manque les maladies sont pires encore. Si vous renforcez l’espoir, la foi, l’amour, les maladies vous quitteront.

Les hommes se rendent aussi malades parce qu’ils transgressent les lois de la vérité. Celui qui veut rétablir sa vie, sa santé, doit rétablir son amour pour la vérité.

L’orgueil est la cause de nombreuses maladies que l’on peut guérir par son contraire, l’humilité.

Chaque défaut physique a une origine spirituelle. Les sentiments de haine entrainent de fâcheuses conséquences sur la poitrine et les poumons. La jalousie affecte le coeur. Si on éprouve de l’envie, de la jalousie, du doute, des soupçons, c’est le foie qui souffrira. La gourmandise affecte l’estomac. La colère provoque la constipation et si on promet sans tenir ses promesses, les maux de tête arriveront.

Lorsque vous trouvez la cause d’une maladie, vous pouvez rétablir l’équilibre et l’harmonie en vous.

Si vous avez mal à la tête, tâchez de rétablir vos relations vis-à-vis du monde divin. Si vous souffrez de la poitrine et des poumons, redressez vos rapports avec le monde spirituel. Si vous avez mal au ventre, redressez vos rapports vis-à-vis du monde physique. Les maladies n’arrivent pas fortuitement, elles ont des causes profondes. La science contemporaine et la médecine ne les cherchent pas encore, elles observent les faits et les phénomènes dans la Nature et dans la vie seulement du point de vue matériel.

D’où viennent les douleurs soudaines dans les différentes parties du corps? Elles sont dues à la contraction des vaisseaux capillaires. On sait que ces derniers servent à la circulation sanguine, ils transportent le sang dans toutes les parties du corps. Lorsque les vaisseaux capillaires de la poitrine sont contractés, l’électricité de l’organisme qui apporte la lumière ne peut pas circuler normalement dans le corps et se trouve bloquée dans certains endroits. Le surplus d’énergie qui s’accumule alors agit comme la pression de la vapeur dans une chaudière en provoquant des points douloureux. Souvent l’électricité atmosphérique s’associe à l’électricité du corps humain et cette rencontre produit une petite explosion que l’homme ressent comme douleur. Que faire pour s’en libérer? Introduire plus de chaleur dans l’organisme. Cela veut dire changer la nature des sentiments et envoyer plus de sang dans la partie douloureuse du corps. Par la chaleur les douleurs disparaitront. Il faut aussi boire de l’eau chaude et, parallèlement, se soigner par des pensées et des sentiments forts et positifs.

L’homme doit vivre normalement en respectant les lois de la Nature pour éviter de provoquer une trop forte contraction des capillaires qui entraine des inflammations et de là tous les gonflements, douleurs, évanouissements, etc. Chaque pensée, chaque sentiment négatif rétrécit les capillaires et interrompt les courants électriques et magnétiques de l’organisme, change leur rythme, suscite la dysharmonie et voilà la maladie!

Les hommes représentent un système de vases communicants. Ainsi si un homme se rend malade et souffre, des milliers d’autres souffrent et sont malades avec lui.

La Nature se sert de symboles et d’empreintes. Il n’y a pas de fautes ou de bienfaits commis par l’homme que la Nature n’ait pas imprimés sur son corps. Elle grave tous les crimes et toutes les vertus acquises.

La cause de chaque maladie est d’origine spirituelle. Les rapports incorrects entre proches, parents, enfants, père, mère, frères, soeurs, époux, épouse, provoquent des maladies différentes. Si ces rapports sont rectifiés, la maladie disparait. À la maison, s’il existe un désaccord entre les parents, les enfants en subiront immanquablement des conséquences sur le plan de la santé. Les enfants sont en bonne santé et bien éduqués quand le père et la mère vivent en harmonie et en accord.

Certaines femmes n’ont pas pu avoir d’enfant, c’est parce qu’elles ne devaient pas se marier ou qu’elles se sont mariées prématurément.

Si le fils entre en conflit avec son père et que la pensée du père est plus forte, le fils partira dans l’autre monde avant le père. Si vous n’aimez pas votre mère, celle-ci partira prématurément. Si elle ne vous aime pas, vous ne vivrez pas très longtemps. Aimez votre mère et votre père, vos frères et vos soeurs pour maintenir votre santé, car si vous les provoquez par votre haine, leurs pensées à votre égard vous détruiront. Si c’est vous qui êtes l’objet du mépris, entourez-vous continuellement par des prières et des formules. Dans de pareils cas, il vaut mieux utiliser la loi de l’amour. Il est recommandé d’aimer son prochain pour être en bonne santé. Dans une famille, quand tout le monde s’aime, la maladie n’arrive pas dans la maison et même si elle survient, elle s’en va vite.

La rupture avec le règne animal entraine immédiatement le dérangement du système digestif. N’essayez pas de vous libérer de votre côté animal, soyez conscient des rapports que vous entretenez avec les animaux. Il existe trois mondes : animal, humain et angélique, ils sont interdépendants et reliés entre eux. C’est pourquoi l’estomac doit être en harmonie avec les poumons et les poumons avec le cerveau. Le sens de tout cela n’est pas de nous libérer du côté animal mais de le régulariser, de l’éduquer et de soumettre les désirs et les sentiments inférieurs à ceux qui sont supérieurs.

La cause de tous les petits ulcères d’estomac se cache dans le mensonge. Le mensonge modifie la composition chimique du sang et des tissus organiques. Comment expliquer cette modification? Par la peur. Celui qui ment commence à avoir peur et celle-ci produit le rétrécissement des vaisseaux sanguins et des tissus.

Chaque excès dans les plans physique, spirituel ou intellectuel apporte une saturation qui conduit à des états maladifs. Il est dit que l’homme doit travailler bien mais sans exagération. Dans le travail la surcharge n’est pas permise non plus. L’homme doit travailler tant que cela lui est agréable. Le véritable travail est celui qui organise les forces de l’organisme.

Il existe un état dont vous n’êtes pas conscient : c’est celui où vous cherchez seulement à prendre, à posséder et à ne rien donner en échange. Dans cette situation le mal apparait comme un processus qui vous enlève ce que vous avez pris en trop.

Il faut donner pour se nettoyer.

Il faut donner pour rajeunir.

Il faut donner pour grandir, il faut donner pour être en bonne santé.

Celui qui aime donne. Dieu donne sans cesse.

La loi divine sous-entend une continuelle prédisposition à donner.

Quelle est la cause de la folie? Lorsque des gens sont tout près les uns des autres, leurs doubles s’interpénètrent et le choc provoque par ce heurt peut détraquer l’un d’eux.

Ceux qui mènent une vie dissolue deviennent fous. Il faut savoir que la folie peut apparaitre lorsque le système nerveux est très abimé ou lorsque l’homme mène une vie vicieuse. Chez l’homme qui mène une vie pure et saine, la folie est absolument exclue.

La cause de la folie des hommes d’aujourd’hui se cache souvent dans leurs existences passées. Dans la vie actuelle, un prétexte à lui seul peut faire resurgir la folie comme résultat de transgressions d’autres réincarnations.

L’homme contemporain souffre de gourmandise à tous points de vue : nourriture, possessions, plaisirs. Il est malade, car il a puisé plus qu’il ne lui était nécessaire.

Le cou ne doit pas être gros, car cet endroit abrite des glandes pourvues de fonctions extraordinaires. Afin de permettre leur bon fonctionnement, il ne faut pas y accumuler de graisses, celles-ci provoquent des maladies pectorales, des maladies des amygdales et d’autres états maladifs liés au dysfonctionnement de ces glandes.

Le cancer et les tumeurs dont souffrent les hommes sont dus aux sentiments hostiles et contradictoires, à la dysharmonie entre le système nerveux principal et le système nerveux sympathique, à une vie perverse, à l’avidité. Les maladies se localisent là où se trouvent la gourmandise ou l’avidité. Une profonde unité intérieure est indispensable ainsi que l’harmonie, les bains dans l’eau exposée au soleil et les bains de lumière dans la couleur violette. En plus, chaque jour mangez de l’ognon. Il faut aussi greffer de nouvelles cellules exactement comme pour la greffe d’un arbre. Les hommes, les femmes et les enfants, tous sont nerveux. Pourquoi? À cause de leurs fautes. «C’est ma mère qui m’a mis au monde neurasthénique», dit quelqu’un. «Non, par ta vie désordonnée tu as créé toi-même ta neurasthénie!»

Quand l’homme devient-il nerveux? Quand le fardeau qu’il porte est plus lourd que ses possibilités.

À quoi est due la neurasthénie? À la sortie du double éthérique. Souvent le double se déplace d’un ou deux centimètres vers l’extérieur, quelquefois plus. Dès qu’il dépasse la normale, l’homme devient extrêmement impatient. Pour éviter de se mettre en colère, il doit se revêtir d’une cuirasse qui est la douceur. C’est pourquoi plus un être devient sensible, plus il doit s’accoutumer à parler avec douceur.

La neurasthénie est due aux fissures du système nerveux d’où s’échappent des énergies. Chez l’homme contemporain, c’est la peur qui provoque ces fissures ainsi que de trop fréquentes colères. Pour se libérer de la neurasthénie, il faut arrêter cette fuite d’énergie nerveuse. Alors, cessez de vous mettre en colère et surmontez vos peurs! Mais comment? Faites appel à votre volonté, mettez-la en action et devenez doux et courageux!

Les dérèglements du foie provoquent différentes maladies, une des plus fréquentes est la neurasthénie. Elle se reflète sur les capacités intellectuelles, sur les sentiments ainsi que sur les manifestations spirituelles. L’activité du monde inférieur dans les pensées et les sentiments humains influence le foie et le détruit comme les termites qui dévastent tout. Entretenez votre foie en bon état pour améliorer vos pensées et vos sentiments.

Beaucoup deviennent neurasthéniques à cause de la chaleur produite par des émotions situées dans la partie arrière du cerveau. Cette chaleur se reflète d’une manière nocive sur le système digestif ainsi que sur les poumons. La guérison consiste à transformer cette énergie en magnétisme qui augmentera la force vitale de l’organisme. Il existe des médecins magnétiseurs capables de libérer l’homme de la chaleur nocive de l’organisme. L’eau prise à dose homéopathique joue un rôle important dans le traitement. Apportée au cerveau, elle diminue la combustion et le malade guérit. Pour avoir des résultats dans son travail, le médecin doit posséder non seulement un diplôme de la

Faculté de médecine, mais aussi un deuxième diplôme, celui de la Nature vivante qui lui assure un parfait accord entre les forces de son organisme et celles de la Nature.

Une des causes de la neurasthénie est le faible lien entre l’organisme et les énergies solaires. Si vous renforcez ce lien, la neurasthénie disparaitra. Celui qui est relié au soleil mène une vie bonne et riche en vertus morales.

L’homme devient neurasthénique quand il n’arrive pas à satisfaire ses sentiments et ses désirs. Plus grands et plus nombreux sont ses désirs, plus grandes sont ses souffrances. Lorsque les désirs ne sont pas maitrisés survient la colère. La colère est une énergie mal utilisée. Mettez des barrières à la réalisation des aspirations d’une personne et vous constaterez que bientôt elle deviendra neurasthénique. Enlevez ces barrières de son chemin et sa neurasthénie disparaitra.

Un excès de sucre se dépose dans le sang des gens très nerveux. Ceux qui sont gais, bien disposés n’en ont pas. Une multitude de désirs augmente aussi le sucre dans le sang.

L’homme est libre tant qu’il n’accepte pas en lui-même un désir qui le soumette. À partir du moment où il l’accepte et commence à le nourrir, il perd sa liberté. Chaque désir qui se présente à vous est l’expression d’une entité située à des niveaux soit inférieurs, soit supérieurs et qui vous influence. En vous liant à ce désir, vous vous liez à cette entité et, comme résultat, vous devenez dépendant d’elle. Chaque désir représente un lien avec d’autres entités qui vivent ailleurs, ce lien n’est pas seulement extérieur, il cache profondément ses racines dans la nature humaine.

Aujourd’hui beaucoup se plaignent d’une mauvaise disposition d’esprit, d’épuisement, de nervosité. Quelle en est la cause? Leurs désirs multiples et excessifs. Tous ont beaucoup de désirs et très peu de moyens de base pour les réaliser. Pour qu’un arbre devienne grand, il a besoin de terre pour le développement de ses racines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0