Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

2. — L’AMBIANCE COSMIQUE ET HISTORIQUE DANS LAQUELLE LE MAITRE OUVRIT SON ÉCOLE

1 post in this topic

2. — L’AMBIANCE COSMIQUE ET HISTORIQUE

DANS LAQUELLE LE MAITRE OUVRIT SON ÉCOLE

 

 

La brève revue générale de la situation de l’humanité au XXe siècle, que nous venons de dessiner, nous donne une idée de l’importance des évènements auxquels les nations auront à faire face. Dans la première partie de cet ouvrage, nous avons dépeint la voie suivie par l’humanité à travers ses races, dans son développement matériel et spirituel. Ici, nous aimerions nous arrêter plus spécialement sur la race blanche qui ne s’est engagée dans la voie du développement évolutionnaire qu’avec la venue du Christ.

 

L’humanité se trouve au seuil de la nouvelle sixième culture, dont la tâche principale est de fonder la future sixième race humaine. L’apparition de cette race est imminente. Les aiguilles de l’horloge cosmique indiquent que le système solaire est déjà entré dans le signe du Verseau, signe de la nouvelle culture. C’est justement à ce moment cosmique que le Maitre est venu sur notre terre pour donner, par sa vie et par son Verbe, une impulsion à l’évolution humaine. Depuis sa création, l’humanité a vécu des millions et des millions d’années. « La vie est l’expression de la Raison qui interpénètre la Création tout entière. II n’y a de vie que là où la Raison est présente. La vie est l’expression de quelque chose d’auguste ; derrière la vie se trouve quelque chose d’inaccessible, dont un cerveau humain ordinaire n’a aucune notion. Les savants se sont efforcés de donner différentes définitions de la vie, mais il n’en existe pas une seule qui corresponde à la réalité même ; car la vie est un résultat et on ne peut apprécier la valeur d’un résultat tant qu’on ne sait pas de quelle source il provient. »

 

La vie de l'humanité s’écoule suivant deux lignes générales : la courbe involutionnaire et la courbe évolutionnaire. C’est suivant ces deux lignes que se succèdent les sept races humaines avec leurs cultures respectives.

 

La quatrième race parvient au point le plus profond de la descente et c’est avec la cinquième race que s’amorce la voie évolutionnaire. L’humanité déborde déjà des limites du monde des sens perceptifs pour faire ses premiers pas dans les domaines métapsychiques de la vie. L’organisme humain représente le résultat et la synthèse des races passées et de leurs cultures.

 

Dans les pages précédentes nous avons passé en revue les cultures successives de notre race blanche, notamment : les cultures hindoue antique, persane antique, égypto-assyro-babylonienne, gréco-romaine, et celle de l’Europe occidentale. Nous avons également souligné que la race actuelle a pour tâche de développer le mental supérieur. Le front de l’homme se développe en largeur et en hauteur. La pensée philosophique causale et l’esprit créateur se développent jusqu’à leurs limites extrêmes. Chaque jour de nouvelles découvertes et inventions se réalisent dans tous les domaines de la science, pendant que les arts s’épanouissent de jour en jour davantage. Dans cette marche évolutionnaire créatrice prennent naissance des courants scientifiques, philosophiques, religieux, ésotériques et autres. Ils se présentent comme un essor, une impulsion, provenant de l’Auguste Fraternité Universelle, du grand Centre Cosmique, qui guide et dirige les deux loges : la Loge Blanche et la Loge de l’Initiation de gauche.

 

C’est ainsi qu’avec la cinquième race, l’humanité s’épanouit en un essor spirituel et culturel, et épreuve une soif insatiable de connaissances scientifiques ou autres, et aspire à développer ses dons psychiques. C’est pourquoi, comme nous l’avons dit, le Maitre est venu sur notre terre à un moment cardinal, au cours d’un évènement cosmique marquant, quand la culture d’une race doit donner naissance à la race suivante, une race qui lui est supérieure. II est envoyé par le grand Centre Cosmique pour préparer la conscience humaine à l’édification de la sixième culture de la race blanche, culture destinée à façonner le type humain de la nouvelle race à venir, la sixième. Dans son École, le Maitre a préconisé les sublimes principes de l’Amour, de la Sagesse, et de la Vérité, par lesquels l’homme de la sixième race sera animé. II a indiqué la voie nouvelle du disciple sur laquelle va s’engager l’humanité de la sixième race. C’est le sentier du service par Amour, en vue du bien et de l’élévation de l’humanité tout entière.

 

Le Maitre dit : « Aujourd’hui j’apporte l’enseignement sur lequel repose le développement de l’âme, la manifestation de l’esprit, de l’intellect et du coeur. Cet enseignement apporte la paix au coeur, la lumière à l’intellect, la rénovation à l’âme et la force à l’esprit. C’est un enseignement qui rend leurs jambes aux ingambes, qui rend la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds et la santé aux malades. II apporte l’harmonie partout. Pour lui aucun obstacle n’existe. II est l’enseignement du Dieu Vivant qui se trouve au sein des hommes, des minéraux, des végétaux et des animaux. Le coeur, la moelle de cet enseignement est : l’Amour, sans lequel la vie ne peut exister, la Sagesse, sans laquelle la Lumière et le Savoir ne peuvent exister, la Vérité, sans laquelle il n’y a pas de Liberté. »

 

Ainsi parle l’Auguste Sage, le Maitre descendu du Monde Inconnu d’Alfiola au sujet de la Culture à venir et de ce Haut Savoir qui sera à sa base. Au cours de cette culture, la conscience humaine prendra de l’ampleur et de l’envergure afin d’être prête pour la race des Disciples, des Fils de Dieu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0