Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

L’IDÉAL DU DISCIPLE

1 post in this topic

L’IDÉAL DU DISCIPLE

 

 

Le Maitre dit « Si vous me demandez quel est l’idéal du disciple, je vous dirais : l’Amour, la Paix, et la Joie de l’âme. Ce n’est pas un idéal qui ne puisse être atteint que dans un lointain avenir. Vous pouvez y parvenir dès maintenant. Je ne vous parle pas de la Sagesse et de la Vérité — une autre époque viendra pour elles. Elles ne sont pas pour ces temps-ci. Maintenant, il faut aux Disciples de l’Amour, mais non sans Lumière ; de la Lumière, mais non sans Paix; de la Paix, mais non sans Joie. Il leur faut l’Amour avec la Lumière, la Lumière avec la Paix et la Paix avec la Joie. Ces choses sont liées les unes aux autres en un tout. »

 

« À notre époque, les hommes ne portent en eux-mêmes ni Paix, ni Joie. C’est pourquoi, quand les gens qui sont religieux ou érudits parlent d’une de leurs expériences, leurs conclusions et leurs déductions sont ordinaires, éphémères. Quand un disciple expose son expérience, il ne peut parler que d’une expérience de l’Amour dans laquelle il y a de la Lumière. Il ne peut parler que d’une expérience de la Lumière dans laquelle il y a la Paix, il ne peut parler que d’une expérience de la Paix qui apporte de la Joie à l’âme. »

 

« L’Amour, la Lumière, la Paix et la Joie dont je parle ne se manifestent pas dans la vie actuelle, dans la vie des gens ordinaires. Elles sont le patrimoine des disciples seulement, et ces derniers sont le seul canal conducteur de leurs forces et les seuls à les exprimer dans la vie. Si on les approfondissait, on verrait qu’elles représentent une haute et profonde science, dont l’étude exige des siècles d’efforts. »

 

« L’Amour est un monde infini, plein de beauté. C’est quelque chose d’ineffable que de gouter à l’Amour dans son développement et sa manifestation graduels, en partant du monde physique, pour passer par le monde spirituel et parvenir au monde divin. C’est quelque chose d’ineffable que de gouter à la lumière dans toutes les formes qu’elle crée. C’est quelque chose d’ineffable que de gouter à la Paix, à la Joie. Ce sont des régions que le disciple doit traverser, gouter et étudier tout le long de sa route, jusqu’à ce qu’il parvienne au terme de sa vie de disciple, après quoi il commencera à étudier l’auguste voie du Maitre. »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0