Ani

VII. La souffrance éveille la conscience

1 message dans ce sujet

LA SOUFFRANCE EVEILLE LA CONSCIENCE

Au cours d’une visite chez le Maître, celui-ci ajouta au sujet de la souffrance:

Pour que les gens grandissent, de grandes souffrances viendront et permettront à leurs consciences de s’élever. Alors les gens atteindront un état où ils seront capables de ressentir la situation d’une autre créature. Par exemple ils percevront la souffrance d’une fleur. Si quelqu’un dont la conscience est éveillée marche sur une fleur, il se dira: „Cette fleur souffre, je dois l’aider.” Vous atteignez la profondeur par la douleur. La profondeur se trouve dans la souffrance. Les Chrétiens se réjouissaient dans les grandes souffrances et les épreuves. Le pouvoir est dans la joie ressentie en dépit de la douleur. L’homme doit fortement se secouer. Une grande catastrophe va survenir pour qu’il se repente d’avoir agi sans sagesse. Alors il saura qu’il n’a pas bien agi et comprendra ses erreurs. Maintenant vous jugez importants les biens essentiels de la vie; ils en sont une condition mais l’état intérieur est aussi important. Si vous vous brisez la jambe et que cet accident permette un éveil de votre conscience, une sortie de l’ignorance, où est le mal? Donc tout ce qui se produit dans la vie et paraît un malheur doit être évalué en gardant à l’esprit sa participation à la croissance, l’élargissement et l’éveil de la conscience. Que serait la vie sans la souffrance? Des œufs non éclos. L’homme doit passer par la souffrance pour briser la carapace de glace qui recouvre son cœur, et la joie est utile pour mettre en place les conditions du travail. Les souffrances éveillent l’homme d’un sommeil profond, parce que sans elles, il ressemble au blé amassé dans le grenier. Il est tranquille, mais quel bénéfice tire-t-il de cette situation? Le Ciel lui envoie des souffrances par amour, parce qu’elles lui seront bénéfiques.

Un déluge est tombé, l’eau a emporté l’homme qui dort et il va se noyer dans le tourbillon s’il ne se réveille pas. S’il se réveille et commence à crier on se précipitera pour le sauver. L’eau est un symbole et dans ce cas elle représente la vie sociale intense qui emporte l’homme et le noie spirituellement. Toutes les contradictions que l’homme traverse, tout ce qui lui arrive est un examen qu’il doit réussir. Le matin une mère éveille son enfant et lui dit avec douceur: „Lève-toi mon petit chou! » L’enfant acquiesce mais se rendort. Finalement la mère saisit la couette et l’enlève, l’enfant ne pouvant plus s’y réfugier se lève. On a besoin de secousse. Quand un grand problème survient, l’homme se réveille. Si vous vous rendormez sous la couette on vous secouera pour vous réveiller. Quand la conscience divine s’éveille en l’homme, il est libre. Jusque-là il vit dans un monde de limitation. Dans la douleur, il doit réaliser un travail divin intérieur afin qu’elle soit utile. Une souffrance sur mille seulement est vraie, les autres sont fictives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant