mayakitanova

PSAUME 91

1 message dans ce sujet

Psaume 91

 

Celui qui habite la retraite du Très-Haut,

Repose à l'ombre du Tout-Puissant.

Je dis à l’Etemel: « Tu es mon refuge et ma forteresse,

Mon Dieu en qui je mets ma confiance ! »

C’est lui qui te délivrera du filet de l’oiseleur,

Et de la peste meurtrière.

II te couvrira de ses ailes,

Et sous sa protection tu trouveras refuge.

Sa fidélité sera ton bouclier protecteur,

Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,

Ni la flèche qui vole pendant le jour,

Ni la peste qui se glisse à travers les ténèbres,

Ni la mortalité qui sévit en plein midi.

Quand il tomberait mille hommes à ton côté

Et dix-mille à ta droite,

Tu ne serais pas atteint.

Mais toi, tu contempleras de tes yeux

Et tu verras le châtiment des méchants. 

Oui, tu es mon refuge, ô Éternel!

Tu as pris le Très-Haut pour ton asile.

Aucun mal ne t’atteindra,

Aucun fléau n’approchera de ta tente,

Car il ordonnera à ses anges 

De te garder dans toutes tes entreprises. 

Ils te porteront sur leurs mains,

De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic,

Tu écraseras le lionceau et le dragon. 

Puisqu’il s’est attaché à moi, je le délivrerai;

Je le mettrai en sureté, puisqu’il connait mon nom;

II m’invoquera et je l’exaucerai.

Je serai avec lui dans la détresse,

Je l’en retirerai et je le glorifierai.

Je le rassasierai de longs jours,

Et je lui ferai contempler mon salut.

*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant