Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

62. Maladies du coeur

1 post in this topic

62.    Maladies du coeur

Très souvent les maladies cardiaques sont provoquées par des angoisses, des inquiétudes, des stress. Le battement du coeur résulte d'un courant électrique qui le traverse. Lorsque l’on éprouve des émotions comme la peur, l’inquiétude, l’angoisse, ce courant devient irrégulier et perturbe le travail du coeur et la diffusion sanguine dans le corps. À son tour le rythme cardiaque est perturbé et provoque des palpitations ou d'autres dérangements. Ceci est une des causes principales de ce type de maladies.

Parfois l'irrégularité des battements cardiaques vient de la position du diaphragme. À cause d’une respiration superficielle, incomplète, il se soulève trop haut et exerce une pression sur le coeur.

Par la pratique de la respiration profonde, des conditions sont créées pour l’utilisation maximale du volume pulmonaire. Les poumons, en se remplissant d’air, permettent le retour du diaphragme à sa place, c’est-à-dire en position basse. Ainsi le diaphragme ne dérange plus le travail du coeur. Pour rétablir le bon fonctionnement du coeur, l'homme doit éveiller en lui ses forces intérieures, ses forces spirituelles afin de maitriser et transformer ses inquiétudes, ses peurs et ses angoisses. De l’évolution de sa vie intérieure, de sa force spirituelle dépend sa victoire sur les maladies cardiaques. Bien évidemment, il faut prendre aussi des mesures extérieures.

Je vous recommande tout d’abord de :

1.    Pratiquer quotidiennement des exercices respiratoires. Inspirer lentement en remplissant bien les poumons de bas en haut, retenir l'air le plus longtemps possible et expirer lentement. Établir un rythme respiratoire en accord avec le battement du coeur. Si la cause des palpitations provient du diaphragme, au bout de cinq à six exercices seulement le rythme retrouve sa normalité.

2.    Boire de l'eau chaude.

3.    Faire régulièrement des promenades, de préférence sur des collines boisées.

4.    Tremper chaque soir ses jambes jusqu'aux genoux dans l'eau chaude pendant 5 à 10 minutes.

Je recommande aussi de :

1.    Apprendre à vous assoir à la turque, la jambe droite sur la jambe gauche, la colonne vertébrale bien droite. En cas de fatigue, changer la position, mettre la jambe droite dessous.

Dans cette position, pratiquer l'exercice respiratoire avec rétention de l'air et expiration lente.

2.    Laver la région de l'aine au minimum trois à quatre fois par semaine.

3.    S'exposer modérément au soleil, peu de temps, le matin, en protégeant sa poitrine par un tissu.

4.    Vivre en paix, dans le calme, sans inquiétude.

5.    Chanter et faire des exercices vocaux.

Quelqu'un se plaint de palpitations. Les ignorants iront chez le docteur qui prescrira des remèdes, des injections, mais les palpitations se renouvèleront. Le sage comprendra que la cause est ailleurs et que les injections ne sont pas efficaces. En fait les causes sont surtout psychiques, elles ont provoqué la formation de résidus et de toxines dans le sang. En conséquence, le coeur et l'organisme entier sont entravés. Ces substances étrangères semi-organiques doivent être éliminées, expulsées. La Nature n'accepte aucune impureté, aucun poison, aucun élément étranger.

Les palpitations sont provoquées par des pensées, des sentiments, des désirs contradictoires et nocifs pour le cerveau et le coeur. Pour retrouver sa santé, l'homme devra se libérer de toutes ces substances étrangères. Il existe différentes méthodes, mais la musique et le chant sont de nouvelles méthodes de guérison. Certains malades peuvent guérir si on leur joue du violon, d'autres si on leur joue de la guitare, d'autres de la flute, etc. Les instruments agissent différemment sur chacun. Pour le malade qui aime le son du violon, lui jouer un morceau de musique en vibration montante et pas des mélodies mineures. La palpitation, par exemple, peut être guérie par des mélodies qui commencent par le « do », pas le « do » du diapason, mais le son « do » naturel. Combien de musiciens contemporains prennent correctement le son « do »? Si vous y arriviez, vous ressentiriez immédiatement au plus profond de vous une sorte de calme, de la joie, comme si vous aviez reçu un cadeau. Quoique petite, cette joie introduira une lumière dans votre âme, une lueur, comme si le soleil vous illuminait. Le son principal « do » est la clé de la vie. Pour le coeur, pas besoin de médecin! Si vous soignez votre coeur par des médicaments, ne vous attendez pas à de bons résultats! Ceci n'est pas une injure pour les médecins. La plupart des maladies du coeur et du cerveau ne sont pas guéries par les médicaments. Le coeur humain est guéri par l'amour, la bonté, l'amabilité, la mansuétude, la tempérance et par l'emploi de nourritures spécifiques. Le coeur a besoin d’une nourriture excellente. Près du coeur il existe de nombreux ganglions que l’on nomme le « cerveau de l'estomac » ou plexus solaire, directement relie au soleil d’où il puise ses énergies. Quant au cerveau, il est relié à la lune. Le coeur est un centre au travers duquel passe la vie et le cerveau est une dynamo électrique. C’est pourquoi l’homme qui fonctionne uniquement avec son cerveau se dessèche. L’homme qui devient trop intellectuel perd la bonté et la douceur de son coeur. En retrouvant sa bonté il évite de devenir « un bois mort » et commence tout de suite à s’épanouir, les lignes de son visage deviennent plus arrondies et son expression plus belle et agréable. Si vous donnez libre cours à la miséricorde, à la bonté, votre coeur ne se contracte pas et il reprend son rythme naturel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0