Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

10. Guérison par les exercices de gymnastique

1 post in this topic

10. Guérison par les exercices de gymnastique

Dans la moitié de votre corps s’accumule davantage une énergie négative, et dans l’autre moitié une énergie positive que vous arrivez à maintenir en équilibre par les exercices de gymnastique du matin. Chez l’homme en bonne santé qui pense et ressent correctement, les énergies du corps s’équilibrent d’elles-mêmes. Mais chez le malade, c’est la Nature qui réalise le rééquilibrage énergétique en provoquant certaines maladies qui engendrent différents mouvements dans l’organisme. Quand l’homme est malade, ses mouvements deviennent désordonnés, il s’agite sans cesse, se lève, se couche et ainsi les énergies se régularisent peu à peu. Si la circulation énergétique se rétablit l’homme guérit, mais si son organisme n’arrive pas à l’équilibre énergétique, il meurt.

Pour établir des contacts avec le monde invisible, lorsque vous faites des exercices de gymnastique, il faut bien étirer vos muscles. Si votre corps, vos bras et vos jambes sont relâchés, mous, vous ne recevez rien.

Sachez que par chaque mouvement, vous vous liez avec des courants de la Nature. Par le simple fait d’étendre votre bras et de maintenir votre mental concentré, vous êtes déjà relié avec ces courants. L’extension des membres du corps permet d’établir un circuit soit avec le magnétisme terrestre, soit avec le magnétisme solaire. Donc à chaque instant vous pouvez vous relier avec l’énergie de la terre ou avec l’énergie du soleil. Le magnétisme en général est lié avec le prana, c’est-à-dire avec l’énergie vitale contenue dans la Nature. Ainsi, par l’extension des bras et des jambes et par la concentration de son mental, l’homme utilise cette énergie vitale et devient sain et fort. Avec une position molle des bras, on ne peut pas profiter des forces de la Nature. Les mouvements conscients régularisent le système nerveux porteur de l’énergie vitale. Toutes les fonctions de l’organisme s’accomplissent correctement quand le système nerveux est en bon état, car c’est lui qui reçoit les forces de la Nature.

Dans tous les exercices physiques, pour attirer les énergies qui vous sont indispensables, faites participer votre intellect et votre volonté. Bouger vos mains mécaniquement ne vous apportera rien, mais si par exemple, vous faites passer votre pensée par votre index, vous pouvez acquérir plus de noblesse, plus de bienveillance, de dignité et de miséricorde. Vous voulez augmenter vos possibilités de discernement et de justice, alors exercez-vous avec le majeur. Pour la beauté, le sens artistique, la musicalité, faites passer la pensée par l’annulaire. Si vous voulez bien régler vos affaires, avoir de bons rapports et des communications aisées avec vos interlocuteurs, exercez-vous avec l’auriculaire. Et pour acquérir quelque chose de divin, exercez-vous avec votre pouce. Quelle grande richesse que la main!

Il est bon aussi d’accompagner les mouvements de régularisation d’énergies en chantant les voyelles a et o, qui sont des sons puissants.

Écarter ses bras est un mouvement calmant. Le mouvement contraire, c’est-à-dire ramener les mains l’une contre l’autre, provoque l’effet inverse. Pour équilibrer les effets des deux mouvements, il faut ensuite amener les bras vers le haut.

Quelques exercices à titre d’exemple

Premier exercice : Soulevez vos bras de chaque côté du corps jusqu’à la hauteur de vos épaules, paumes des mains tournées vers le bas. Ensuite portez lentement votre bras droit en haut jusqu’à 45° par rapport aux épaules en abaissant simultanément le bras gauche à 45°. Dans cette position, concentrez votre pensée et dirigez-la vers la partie frontale du cerveau et exécutez lentement six accroupissements.

Cet exercice aide à la régulation de la circulation d’énergie dans la partie frontale du cerveau. Deuxième exercice : Executez-le comme le premier exercice, mais cette fois le bras gauche est soulevé à 45° et le bras droit abaissé à 45° par rapport aux épaules. Pendant les six accroupissements, dirigez votre pensée vers le coeur.

L’exercice sert à harmoniser les sentiments.

Troisième exercice : Portez vos deux bras en arrière, les paumes de main face à face et en vous penchant en avant amenez vos bras le plus en avant possible. Dans cette position, faites six accroupissements en dirigeant votre attention sur la colonne vertébrale.

Cet exercice sert à la régularisation des courants dans la colonne vertébrale.

Quatrième exercice : Dirigez votre bras gauche vers l’est et en avant; simultanément, abaissez votre bras droit en bas et en arrière. En partant de cette position, effectuez une rotation des bras comme dans le mouvement de natation du « crawl ». La rotation des bras entraine la rotation du corps au niveau de la taille. Effectuez ainsi six mouvements en concentrant votre pensée sur l’estomac.

L’exercice régularise le fonctionnement de l’estomac.

Cinquième exercice : Stabilisez votre corps sur la jambe gauche, mains sur les hanches. Portez la jambe droite à l’extérieur et faites lentement un demi-cercle de droite à gauche devant le pied gauche. Répétez le mouvement six fois.

Ensuite, stabilisez votre corps sur la jambe droite et exécutez les six demi-cercles avec la jambe gauche devant le pied droit.

Pendant l’exercice, concentrez votre pensée sur le système nerveux, car elle régularise son fonctionnement.

Sixième exercice : Portez les bras latéralement à la hauteur des épaules, ensuite faites-les monter lentement au-dessus de la tête jusqu’à ce que les doigts se touchent. Mettez-vous sur la pointe des pieds et dans cette position accroupissez-vous toujours lentement, en faisant descendre vos bras de part et d’autre du corps jusqu’en bas. Répétez l’exercice six fois. Il s’appelle « l’habillage » et le « deshabillage » magnétique et représente la synthèse des cinq premiers exercices. Vers le haut vous vous habillez, vers le bas vous vous déshabillez.

Remarque : Executez ces exercices une fois par jour. Le matin c’est excellent, à midi c’est très bien et le soir c’est bien aussi. Si vous voulez avoir de bons résultats, pratiquez tous les exercices très lentement, exactement tels que décrits, jambes et bras bien tendus, mais sans contraction des muscles. Le mouvement des bras et des mains développe le coeur et la région pectorale. La concentration de la pensée renforce l’intellect. L’exécution régulière des exercices renforce la volonté.

Ces exercices sont parmi les meilleurs exercices initiatiques. Imprégnez-vous de leur utilité profonde, mais faites attention à ce que leur répétition ne les transforme pas en piège d’exécution machinale. Considérez qu’ils sont une connaissance du passé et qu’aujourd’hui ils vous reviennent en mémoire.

Exercices d’harmonisation des pensées, des sentiments et des actions

1.    Maintenant je vais vous donner un exercice qui s’accompagne par la prononciation sonore des voyelles a et o. Les deux bras sont à l’horizontale et en avant, la main gauche saisit la main droite par dessous. À partir de cette position amenez les deux mains jusqu’à l’épaule gauche en chantant le son « a ». Ensuite, avec la main droite on prend la main gauche par dessous et on amène les deux mains jusqu’à l’épaule droite en chantant le son « o ». Faites cet exercice chaque soir avant de vous coucher pendant dix jours de suite, six fois pour chaque main, soit en tout 12 mouvements. Commencez toujours par la main gauche en alternance avec la main droite.

Les mouvements des bras et des mains exercent une certaine influence sur tous vos organes et sur votre volonté. Supposons que vous êtes très troublé, faites alors l’exercice suivant : mettez vos mains devant la poitrine et dépliez vos bras lentement sur les côtés dans un mouvement ondulatoire et léger en tournant les mains autour des poignets. Ensuite, ramenez vos mains devant la bouche. Répétez l’exercice trois ou quatre fois en méditant sur les mots : amour, joie, gaieté, ainsi votre indisposition passera. Cet exercice est une aération, un traitement psychologique et avec la prononciation des trois mots, il devient comme une clé.

2.    Si des confusions perturbent vos pensées et vos sentiments, faites l’exercice suivant : assis, la colonne vertébrale droite, posez votre main gauche librement sur le genou, amenez le bras droit à l’horizontale sur le côté, ensuite vers le haut, faites-le descendre en avant jusqu’en bas, puis passez-le vers l’arrière en le ramenant de nouveau à l’horizontale. Répétez cette rotation du bras plusieurs fois. Faites le mouvement de la même manière avec le bras gauche, ensuite avec les deux bras ensemble. Si vous éprouvez une confusion dans les pensées, exécutez l’exercice avec le bras droit; si ce sont les sentiments qui sont perturbés, faites-le avec le bras gauche. Finissez toujours par les deux bras.

3.    L’exercice suivant consiste à lever les deux bras bien tendus jusqu’en haut, les extrémités des doigts se touchent. Concentrez votre pensée et dirigez mentalement les énergies solaires à travers les doigts, les mains, les bras et faites-les s’écouler dans votre corps. Dans cette position, prononcez la formule : « Je suis en harmonie avec la Nature vivante. Que l’Amour divin circule en moi! » Puis abaissez les bras.

4.    Le bras gauche tendu vers le haut, le bras droit tendu vers le bas, essayez mentalement de percevoir les deux courants, celui du soleil et celui de la terre. Par le bras droit, vous recevez le courant terrestre et par le bras gauche, le courant solaire. Restez dans cette position trois minutes et essayez de ressentir l’effet des courants à travers vos bras.

5.    Levez votre bras droit en haut, le gauche est en bas, accroupissez-vous lentement jusqu’à toucher la terre avec l’extrémité des doigts de la main gauche en prononçant la phrase : « Par le lien que je contracte avec le centre de la terre, le mal s’écoule de mon bras gauche! » En vous relevant, préservez la position des bras et dites : « Je me lie à toutes les forces intelligentes, à tous les Êtres lumineux, à toutes les Entités divines et à Dieu Lui-même! Que l’énergie divine traverse tout mon corps! » Cet exercice se répète trois fois en prononçant mentalement les formules dans son for intérieur, avec un respect sacré.

6.    L’état négatif grave, l’esprit troublé, les émotions agressives se régularisent au moyen de l’exercice suivant :

a)    les paumes des mains sont l’une contre l’autre, les extrémités des doigts se touchent,

b)    glissez les doigts de la main gauche sur la paume de la main droite jusqu’au poignet et ensuite positionnez la main gauche à 90° par rapport à la main droite sans interrompre le mouvement,

c)    posez la main droite sur la main gauche en amenant les deux bras devant la poitrine en position horizontale,

d)    glissez la paume de la main droite sur la main gauche jusqu’à l’extrémité du majeur,

e)    à la fin, repliez les deux mains dans la position initiale, paume contre paume. Répétez plusieurs fois ces mouvements et tous les états négatifs disparaitront.

J’attire votre attention sur le fait d’exercer le glissement et la position angulaire des mains sans marquer d’interruption dans les mouvements. La Nature n’aime pas les interruptions. Répétez successivement avec la main droite, puis avec la main gauche. Par cet exercice vous pouvez vous polariser.

7.    Le bras gauche est en avant du corps, un peu incliné, la paume en bas,

a)    glissez votre main droite sur le bras gauche à partir de l’épaule en chantant le son

« ou »,

b)    arrivé au niveau du poignet, chantez la voyelle « a » en allant jusqu’au bout des doigts,

c)    enfin remontez de nouveau votre main droite jusqu’au coude en chantant « i ».

La partie entre l’épaule et le coude représente le monde matériel, physique, l’estomac. La partie entre le coude et le poignet représente le monde spirituel, le coeur. Et la main à partir du poignet représente le monde mental, l’intellect.

Exécutez l’exercice de la même manière, mais en inversant les bras : le bras droit incliné en avant et le bras gauche au-dessus.

En pratiquant cet exercice le matin et le soir, jusqu’à dix fois par jour durant une semaine, vous pouvez améliorer le fonctionnement de l’estomac, des poumons, du cerveau et les guérir.

Si vous voulez être en bonne santé, chantez! Chantez aussi quand vous êtes triste ou mal disposé! Chantez et glorifiez le Seigneur dans votre âme.

8. Jambe droite en avant, inclinez doucement votre corps en avant vers la terre, ensuite commencez à vous relever en imaginant que vous soulevez un poids de 1 kg. Chaque fois augmentez le poids de 1 kg jusqu’à 50 kg. Si vous vous exercez régulièrement vous remarquerez que la force de vos muscles augmente. Et si vous pouvez mentalement soulever un poids de 50 kg, vous serez en mesure de le faire réellement. Quand vous êtes affaibli ou mal disposé, faites cet exercice et vous découvrirez quelles forces sont cachées en vous.

Il faut exercer vos yeux pour ne pas permettre leur affaiblissement. Il existe des exercices qui font bouger le muscle oculaire. Quand vous faites des excursions par exemple, vous êtes pressés d’arriver au but, au sommet de la montagne. Ne vous hâtez pas, marchez d’un pas régulier, plutôt lentement et regardez autour de vous : en bas, en haut, à gauche, à droite. Quand le soleil se lève, arrêtez-vous un peu, regardez son déplacement et continuez votre route. Si vous vous pressez de trop, vous vieillirez rapidement.

Une des causes de l’affaiblissement des yeux vient du fait que vous ne les exercez pas à bouger. Quand vous voulez voir quelque chose, vous tournez votre cou. Je vous recommande un exercice à faire le matin et quelquefois dans la journée si vous y pensez. Fermez vos yeux et commencez à les bouger en regardant intérieurement le plus haut possible, puis le plus bas, le plus à gauche et le plus à droite possible. Répétez ceci très lentement plusieurs fois.

Pendant la journée, quand vous voulez regarder quelque chose, ne tournez pas votre cou, maintenez-le immobile, mais tournez vos yeux, cela deviendra un moyen d’observation naturel. Ceci concerne le côté physique, le processus intérieur, lui, est le suivant : vous commettez une faute et ne la corrigez pas, vous en faites une seconde et ne la corrigez pas non plus, puis une troisième, une quatrième. Ainsi vous prenez l’habitude de ne pas corriger vos erreurs, et vos yeux commencent à s’affaiblir. Voilà une autre cause : vous aimez quelqu’un, vous lui pardonnez ses fautes ou les minimisez, c’est-à-dire vous ne voulez pas « voir » très loin et la myopie commence à se manifester. Ou bien vous ne l’aimez pas, vous ne lui pardonnez pas ses fautes et même vous les grossissez, vous provoquez ainsi la presbytie. Les troubles, les inquiétudes, les états intérieurs dysharmonieux affaiblissent aussi les yeux.

Par les exercices que vous faites le matin, vous recevez de l’énergie solaire en levant vos mains vers le haut et les énergies terrestres par les pieds. Par exemple un premier symptôme de la neurasthénie, ce sont les pieds froids. Il est recommandé aux neurasthéniques de marcher pieds nus sur le sable fin ou dans la rosée des herbes douces. Ainsi ils peuvent se tonifier et guérir par le contact direct des pieds avec les forces vitales de la terre.

Faites des exercices de gymnastique le matin et captez les énergies solaires. Le soir, faites des exercices de purification pour vous libérer des énergies accumulées au cours de la journée. Le matin, liez-vous aux forces du soleil et le soir envoyez le surplus vers la terre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0