Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

2. Guérison par la nourriture et par le jeûne

1 post in this topic

2. Guérison par la nourriture et par le jeûne

La nutrition est une méthode de guérison. Il n’existe pas de meilleure méthode, mais il faut savoir quelle nourriture prendre et à quel moment.

Pendant la période de maladie et après, pour rétablir sa santé, l’homme a besoin d’une nourriture spécifique. Par exemple, celui qui était fiévreux aura besoin de manger acide. Si c’est une autre maladie, il aura besoin d’une nourriture douce.

Il faut savoir une chose : dans la Nature chaque fruit de la Création divine a une grande prédestination; en conséquence, si vous vous nourrissez avec des pommes, vous acquerrez une certaine qualité et si vous vous nourrissez avec des prunes, une autre qualité. Telle nourriture l’homme consomme, tel il devient.

En général, les fruits de forme allongée représentent l’intelligence et ceux de forme arrondie la vie et les sentiments. Les fruits ne sont rien d’autre qu’un ensemble d’énergies qui circulent dans une forme donnée.

Les pommes de terre donnent une certaine qualité à l’homme : elles le rendent satisfait de peu de chose. La pomme apporte des qualités comme la douceur, la gentillesse, l’indulgence vis-à-vis des autres et aussi un teint frais. Si vous voulez être bon, aimable et gentil, mangez du raisin. En général, la nourriture influence considérablement le caractère.

Si vous voulez améliorer votre circulation sanguine, mangez des cerises. Que cache la cerise? Des sentiments profonds et la loi de la liberté.

Que nous donnent les fruits du cornouiller? Ils apportent du fer au sang. Si vous êtes de caractère faible et lâche, mangez ses fruits qui donnent stabilité et résistance au caractère.

Si un enfant est anémié, donnez-lui davantage de poires. S’il est dur de caractère, donnez-lui des pommes. S’il manque de noblesse de sentiments, donnez-lui des cerises qui, avec les pastèques, les cornouilles et les courges, régularisent aussi l’estomac. En général, les fruits développent la noblesse des sentiments, seulement il ne faut pas en abuser et surcharger l’estomac.

Certains disent qu’ils sont neurasthéniques, alors qu’ils mangent des petits pois! D’autres se plaignent d’hypocondrie, qu’ils mangent alors du blé! Si quelqu’un est trop susceptible, donnez-lui du maïs. À un autre qui n’arrive pas à assumer ses responsabilités, donnez-lui du seigle. Le seigle qui pousse en hauteur contient quelque chose d’idéal. Bien assimile, il peut créer un haut idéal chez l’homme.

Selon leur espèce, certaines couleurs prédominent dans les fruits. Par exemple, dans la cerise il y a prédominance du rouge. Donc, lorsqu’une personne anémiée connait la loi et mange des cerises d’une nouvelle manière, c’est-à-dire avec compréhension, dans une bonne disposition et non mécaniquement, elle recevra absolument tout ce dont son organisme a besoin. La cerise agit aussi sur le transit intestinal. Elle représente également un symbole dans la Nature. La cerise rouge ainsi que tous les fruits rouges proviennent du paradis.

La pomme fut créée dans le monde astral, la poire et le citron dans le monde mental. La forme et la couleur de la tomate montrent qu’elle est retardée dans son développement. Elle n’est pas allée plus loin que la vie de l’estomac. Les matérialistes sont semblables aux tomates.

Le concombre est très bénéfique pour le système nerveux. L’anémié doit aussi manger des concombres, mais il faut les prendre le matin et à midi, car le soir ils sont mal tolérés par l’estomac. En général le soir il faut manger avant le coucher du soleil. Si vous n’avez pas pu manger avant, il est préférable de ne pas manger du tout. Prenez un verre d’eau chaude ou une tisane et couchez-vous, ainsi vous dormirez d’un sommeil agréable.

L’ognon cru, cuit au four ou à l’eau, est très curatif, mais ne mangez pas l’ognon frit. Seuls les malades de tuberculose peuvent utiliser ce dernier comme médicament. Lorsque l’on coupe très finement l’ognon et qu’on le fait revenir, il perd de sa force magnétique.

Celui qui veut être en bonne santé doit manger une nourriture préparée par une personne qui l’aime.

Contre les rhumes et l’influenza, utilisez la méthode suivante : à l’arrivée de l’hiver, faites une réserve d’au moins 1 000 poireaux et mangez-en chaque jour. S’il vous arrive d’attraper un rhume ou même une grippe, mangez trois à quatre fois par jour des poireaux. De par sa nature, le Bulgare est spontanément pratique et cherche toujours les remèdes naturels, aussi mange-t-il beaucoup de poireaux en hiver.

 

Lorsque vous avez mal aux amygdales, prenez de l’ail fort et piquant. C’est une bonne méthode pour les amygdales et un désinfectant pour la gorge. C’est également un excellent remède contre l’insomnie.

Beaucoup de gens, surtout les Bulgares, mangent des piments forts. Ceux-ci sont bons contre les états fiévreux, mais pour l’homme en bonne santé, ils ne sont pas recommandés, pas plus que des nourritures trop sucrées ou trop acides.

Si vous vous sentez trop nerveux, mal disposé, mangez deux poires ou deux pommes, qu’elles soient petites ou grandes, peu importe. La force réside dans le nombre deux comme principe et pas dans le volume. Le nombre deux est magnétique, il adoucit les énergies.

Pour les yeux, mangez des lentilles. Pour les reins, des haricots verts. Pour un bon teint, des petits pois. Mangez plus d’orties et d’épinards pour entretenir la couleur de vos cheveux.

Si vous êtes physiquement mal disposé, il faut boire le jus de deux ou trois citrons avec du sucre et après boire le jus de quelques oranges. Les jus de citron et d’orange rétablissent la bonne disposition d’esprit, améliorent l’état de l’estomac.

Si votre estomac est dérangé, faites cuire des cornouilles ou mangez-les fraiches. La cerise, au contraire, a une action laxative.

Chaque exagération peut entrainer des conséquences négatives. Vous avez lu que les citrons étaient utiles et vous vous soumettez à un traitement par les citrons. L’acidité des citrons est bonne, mais il faut savoir comment l’utiliser. Elle peut causer des refroidissements, car elle enlève la chaleur de l’organisme, les capillaires se contractent, la circulation se dérègle et l’homme se rend malade. Un citron par jour suffit. Pressez-le, ajoutez une tasse d’eau chaude et buvez-le ainsi. Il n’est pas indispensable de boire le jus de plus d’un citron.

En ce qui concerne les céréales, ce n’est pas pareil d’utiliser le blé, le mais ou l’avoine. Les énergies du blé sont radicalement différentes de celles des autres céréales. Celui qui veut devenir idéaliste, qu’il mange aussi de l’avoine! Si vous voulez acquérir une bonne santé et renforcer vos muscles, mangez du blé! Pour le moment, la nourriture qui donne le plus de force, la plus saine, est le blé.

La nourriture sucrée apporte de la douceur au caractère. La nourriture acide augmente les capacités d’action et renforce la volonté.

La cerise et la pêche possèdent des qualités curatives. La cerise est recommandée contre l’anémie et la neurasthénie. Au printemps, vous pouvez en manger autant que vous voulez, mais avec amour. Pour profiter au maximum des vertus des fruits, il faut qu’ils soient cultivés par un homme bon.

Les pommes agissent sur la tonicité du système nerveux. Les noix agissent de manière bénéfique sur le cerveau, le blé sur le coeur. Chaque fruit possède une force curative qui doit être bien utilisée. Par exemple, si vous êtes excité et nerveux, trois petites pommes de Saint-Pierre vous calmeront. Ces pommes murissent vers la fin de juin et le début de juillet.

Celui qui veut être enjoué, plein de vie et d’allégresse, qu’il mange les premières cerises! Celui qui veut être philosophe, sage, qu’il mange des fruits tardifs comme le raisin! Celui qui a de grandes difficultés, qu’il mange du radis! Le radis aide à lutter contre beaucoup de maladies et symbolise le dépassement des difficultés. Lorsque vos affaires ne marchent pas bien, mangez du radis.

Celui qui souffre de neurasthénie doit faire un régime de petits pois. Celui qui souffre d’hypocondrie, qu’il mange du blé! Les gens dits « soupe au lait » doivent manger du maïs et les gens instables du seigle! Le seigle crée des conditions pour le développement du haut idéal. Les petites plantes sont liées aux petits idéaux, les grandes aux grands idéaux. Les paysans rudes devraient employer plus de seigle pour devenir plus idéalistes.

Celui qui veut désinfecter sa bouche et améliorer l’état de son estomac et de ses poumons doit manger de l’ail, mais je le prescris aux malades et non aux bienportants.

Si vous voulez embellir, mangez des petits pois. Celui qui mange des haricots blancs apprend la loi de la générosité. Les haricots blancs apportent stabilité et résistance.

Les fruits muris au nord favorisent les pensées lumineuses, les fruits muris au sud apportent la noblesse du coeur, ceux muris à l’est apportent de la noblesse dans le caractère. Enfin celui qui veut acquérir connaissance et compréhension de la vie doit manger des fruits muris à l’ouest.

Si l’homme est atteint d’artériosclérose, il lui est recommandé une nourriture simple et saine composée de blé et de riz cuits, et de fruits.

Si vous êtes mal dispose, faites l’expérience suivante : prenez une livre de bonnes cerises fraiches et sortez à 10 h du matin. Tournez-vous vers le soleil et commencez à manger vos cerises lentement, calmement durant une demi-heure, et ne mangez rien d’autre.

Contre la toux, utilisez le jus de radis noir et buvez-en chaque soir une petite tasse à café. Ce jus est aussi excellent pour l’estomac. Vous pouvez prendre une gousse d’ail avec un peu de sel chaque soir jusqu’à l’arrêt de la toux.

Si le malade mange avec gratitude et prend conscience que c’est Dieu qui s’occupe de lui, dans un délai d’un mois sa situation s’améliorera. Les hommes raccourcissent leur vie plus par la saturation que par le manque de nourriture. Certaines maladies guérissent par le jeune, mais il ne faut pas le recommander pour chaque maladie.

Le jeune agit bien sur l’homme en bonne santé quand il est ressenti comme un besoin intérieur. Certains se soumettent au jeune consciemment, mais prennent vite peur et l’arrêtent. De ce fait une certaine toxine peut apparaitre dans leur organisme. Le jeune est un stimulant intérieur qui renforce, renouvèle l’organisme, mais s’il est pratiqué avec peur et dans le doute, une réaction contraire peut survenir.

Le jeune est recommandé pour les malades, pour les pécheurs et non pour l’homme bien portant et vertueux. Il faut jeuner quand on est malade. L’homme en bonne santé doit manger sans saturation. Il faut savoir que l’on peut vivre avec peu de nourriture. Celui qui a trop mangé transgresse les lois de la nutrition, c’est pourquoi il faut jeuner.

Le but du jeune est de filtrer les pensées et les sentiments. D’autre part, il est indispensable pour le repos de l’organisme entier. Le jeune est recommandé surtout comme moyen de rétablissement de la santé. Durant le jeune le feu de l’organisme est plus intense. Grâce à lui il se réalise une plus forte combustion de tous les déchets qui ont causé les différentes maladies, les indispositions et les mécontentements.

Ne pas salir sa langue par des mots grossiers est une sorte de jeune. Ne pas salir son intellect, son cerveau par de mauvaises pensées, c’est aussi un jeune. Ne pas salir son coeur avec des sentiments négatifs ni sa volonté avec des actes répréhensibles, cela est aussi un jeune. S’abstenir de pensées et sentiments négatifs est le jeune qui cache en soi une force magique.

Celui qui veut purifier son système nerveux doit jeuner au moins quatre fois par mois, mais pour savoir comment, combien de temps et quand, c’est toute une science. Si vous purifiez votre système nerveux, vous acquerrez plus d’énergie lumineuse dans votre intellect.

Pour donner du repos à votre estomac, vous devez jeuner au moins une fois par mois.

Celui qui pratique un jeune ne doit pas aller se promener. C’est une règle. En excursion, on doit prendre avec soi au moins un peu d’eau et de pain et remercier Dieu. Lorsque vous faites une excursion en montagne, vous devez vous nourrir.

Laissez le malade un certain temps sans nourriture afin d’éveiller en lui un stimulant pour la vie. Ainsi il guérira plus vite que s’il mange.

De nos jours les hommes satisfont leur faim par une nourriture physique, mais il est possible de se nourrir aussi par l’air, d’une manière spécifique. Comment? Par les pores. Malheureusement les pores des hommes contemporains sont bouchés. En conséquence, ils ne sont pas en mesure d’utiliser l’air comme nourriture. Si les pores sont ouverts, l’air s’y infiltre et nourrit le corps. C’est ainsi qu’avec peu de nourriture on peut acquérir une grande force.

Le jeune renouvèle et rajeunit l’organisme. Après un jeune, utilisez le plus longtemps possible une nourriture très simple et dissociée, c’est-à-dire composée d’un seul aliment à la fois qui demande peu d’énergie pour la digestion afin de ne pas provoquer l’appétit. Une telle nourriture est en mesure de donner aux poumons la possibilité de se développer, de recevoir plus d’éléments nutritifs de l’air et de l’eau et d’extraire plus de sucs de la nourriture. Par le jeune, l’essentiel est de recevoir plus de force, plus de santé et d’arriver à vous sentir mieux, mais surtout ne vous vantez pas et ne faites pas de compétition.

 

Après un jeûne de dix jours, vous pouvez réaliser beaucoup de choses et celui qui a jeuné vingt jours se libèrera de beaucoup d’illusions.

L’idée principale du jeûne est d’éveiller l’énergie cachée dans les cellules et de renouveler l’organisme, mais il faut que ce travail soit raisonnable et conscient. Dans la pratique, il faut poursuivre le jeûne d’une manière graduelle, par paliers. Il y a des lois et des règles à respecter. Si on décide de faire un jeûne sans savoir pourquoi, il n’est pas bénéfique. Ensuite, il faut savoir à quel moment le faire en respectant les saisons et les jours de la semaine. Par exemple, si vous commencez votre jeûne le lundi, vous obtiendrez un résultat, le mardi un autre. Si c’est le mercredi, le jeudi, le vendredi, le samedi ou le dimanche, les résultats seront différents. En plus, si vous commencez à jeuner le matin, à midi ou le soir, les résultats seront encore différents.

Si vous n’accomplissez pas la Volonté divine, même un jeûne de vingt jours sera inutile. Par contre, si vous jeunez dix jours et que vous apportez aux pauvres la nourriture utilisée habituellement, ce jeûne peut vous aider beaucoup. Si le jeûne est destiné à vous libérer d’un défaut, à acquérir une bonne disposition dans votre âme ou à purifier vos pensées et sentiments, ce jeûne est tout à fait justifié.

Un jeûne de 24 heures, mais fait en pleine conscience, peut renouveler les cellules de tout le corps.

Si vous voulez jeuner, commencez quand vous êtes dans un état d’esprit ascendant.

Vous devez guérir vos maladies et vos défauts par le jeûne et la prière. Si vous êtes bien disposé, vous pouvez pratiquer le jeûne plus longtemps, mais si vous vous sentez épuisé, arrêtez-le.

La région abdominale est en rapport avec le système nerveux sympathique. Elle ne doit pas être encombrée par un surplus d’éléments étrangers. Si c’est le cas, il faut vous imposer un jeûne pour rétablir l’état normal. Ce jeûne doit être modéré, conscient, jusqu’à l’élimination des graisses et des résidus.

Depuis les temps très anciens, les humains emploient le jeûne pour la guérison. Jeunez pour rétablir votre santé, mais aussi pour augmenter les vibrations de votre organisme et de votre vie.

Une fois, un jeune homme est arrivé pour me dire que, dans le passé, il était atteint d’une maladie incurable. Pendant un temps, il croyait qu’il allait mourir, mais après avoir trouvé un petit livre sur la guérison par le jeûne, il a pratiqué un jeûne de 22 jours et m’a raconté ses expériences du premier au dernier jour. Il a procédé avec une grande foi dans son intellect et dans son coeur. Le résultat fut que la maladie avait disparu complètement.

Je recommande aux malades au moins deux ou trois jours de jeûne. Après quoi ils peuvent manger deux ou trois cuillerées de compote de pruneaux et, quelques heures plus tard, un petit peu de pain. Ensuite, quand le malade reprend un peu de ses forces, je lui donne une bonne pomme non traitée, avec la peau, qu’il mache bien pour absorber tous ses sucs. Ensuite il peut reprendre son alimentation habituelle.

Tous vos malheurs proviennent de la nutrition. Si les hommes savaient comment jeuner, ils pourraient vivre bien et heureux. Il existe des jeûnes physiques, mentaux et spirituels.

Pour vous libérer des acidités de l’estomac, buvez de l’eau chaude à plusieurs reprises. Si ce n’est pas efficace, faites un jeûne pendant deux ou trois jours. Le jeûne nettoie l’estomac et le libère des acidités.

Quand vous avez une blessure, un ulcère dans l’organisme, sur votre corps ou intérieurement, il serait bien de pratiquer le jeûne pendant quelques jours.

Le jeûne est une méthode par laquelle l’homme peut résoudre les grands problèmes existentiels, mais, en ce cas, il faut jeuner non pas un, mais quarante jours. Pendant cette période, l’intellect, le coeur et la volonté se purifient totalement.

Certains ont jeuné pendant dix jours et croient avoir déjà accompli quelque chose de grandiose. D’autres n’ont pas mangé de poulet grillé ni bu de vin! Est-ce cela un jeûne?

Quand vous commencez un jeûne, ouvrez « le bloc-notes » de votre mémoire et chaque jour rayez quelque chose de négatif, pardonnez à tout le monde, oubliez les dettes de vos débiteurs. Jeunez et priez.

Par le jeûne l’homme renforce sa volonté et se libère de la peur de mourir de faim. Le jeûne guérit. Par exemple, le rhumatisme peut être guéri complètement. Le jeûne purifie le corps, les pores s’ouvrent, la respiration devient plus profonde et la lumière de l’intellect augmente.

Il est bien, de temps en temps, de ne manger que du blé cru. Je vais vous donner une expérience à faire. Ceux parmi vous qui ont un estomac et des poumons faibles peuvent faire un régime au blé durant un, deux ou trois mois maximum. Pendant ce temps il ne faut manger rien d’autre que du blé cru bien lavé, même pas de pain. Si cette expérience vous parait difficile et trop longue, faites-la durant une semaine. Le soir, trempez 100 g de blé dans de l’eau pure, le lendemain, divisez-le en trois parties égales que vous mangerez le matin, le midi et le soir en mâchant bien. Si vous avez soif durant la journée, vous pouvez boire à volonté. Si vous aviez suivi ce régime avant, vous auriez de très bonnes dents et votre système nerveux serait meilleur. Cette expérience s’applique uniquement aux gens calmes, bien disposés et qui ont vraiment la volonté de guérir. Si on éprouve un état de dysharmonie, il vaut mieux arrêter l’expérience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0