Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

3. Les causes des maladies 2/2

1 post in this topic

3. Les causes des maladies 2/2 (suite)

 

Si l’homme ne sait pas bien transformer les énergies de ses sentiments inférieurs, il peut se rendre malade et cela se reflètera sur ses sentiments et sur sa vie spirituelle. C’est pourquoi parallèlement à l’anatomie et à la physiologie du corps physique, on doit étudier l’anatomie et la physiologie du corps astral. Les maladies des hommes d’aujourd’hui sont dues à l’incompréhension de la loi de la transformation des énergies.

Quand vous marchez, quand vous parlez, vous gesticulez trop avec les mains, il faut maitriser vos gestes. Pourquoi froncer vos sourcils, contracter votre bouche, cligner des yeux? Avec tous ces mouvements artificiels, vous déformez vos traits, mais aussi vous vous causez des dommages. En déformant votre expression quand vous êtes inquiet, vous renforcez les problèmes et provoquez le malheur. Toutes les maladies mentales proviennent de l’insuffisance de lumière. Toutes les maladies du coeur proviennent de l’insuffisance de chaleur. Toutes les maladies de l’âme proviennent de l’insuffisance de vérité.

Les cheveux poussent sous l’influence de la chaleur, quand la chaleur commence à diminuer, les cheveux commencent à tomber. La calvitie est due au manque de chaleur, elle-mème étant liée au magnétisme. Les cheveux tombent à cause de la perte de magnétisme, à cause de nombreux soucis, d’états maladifs ou en cas de graves maladies.

Lorsque la tête commence à se dégarnir, l’intelligence commence à dominer le coeur, le cerveau devient extrêmement actif.

L’ingratitude affaiblit l’homme et le fait vieillir avant l’âge. Au contraire la gratitude vivifie, fait grandir et rajeunit. Pourquoi les hommes deviennent-ils malades? Parce qu’ils sont ingrats. Que faut-il faire pour guérir? Appliquer la gratitude dans votre vie. Soyez reconnaissant pour le plus petit bien que l’on vous donne. Il est possible, en commettant une faute, de provoquer la mort de cinquante ou soixante-mille cellules et parfois jusqu’à cent-mille. Une très forte angoisse ou un désespoir fait mourir des milliers de cellules dans l’organisme humain.

Le doute est un dangereux parasite qui se multiplie rapidement. En 24 heures il est capable d’empoisonner votre sang, après quoi il faut s’appliquer à faire de très gros efforts pour le purifier.

Le traitement des maladies doit commencer vingt ans avant qu’elles n’apparaissent. Les médecins de l’avenir seront capables de traiter les gens avant l’apparition des maladies.

Qu’est-ce que le cancer? À quoi est-il dû? Les causes du cancer sont cachées dans la contradiction des sentiments. Si l’homme commence à mener une vie désordonnée, il sera victime du cancer. Quand il se ferme aux idées sublimes qui ont inspiré sa vie, il ouvre la voie à des maladies de la poitrine, devient pessimiste et provoque l’apparition de la tuberculose.

Autant les sentiments de l’homme sont indomptés, autant sa mémoire sera faible. La mémoire s’affaiblit aussi par de grandes tristesses et souffrances, par la peur démesurée, par de grandes détresses morales.

Celui qui souffre de palpitations du coeur est un homme orgueilleux, de même celui qui souffre du ventre. Celui qui souffre de la tête est vaniteux. Les palpitations du coeur ont des causes psychiques, elles sont à la base de la formation de nombreuses toxines, d’éléments étrangers, de substances à moitié organiques qui ont envahi l’organisme et doivent être rejetés. Les palpitations du coeur sont dues à une multitude de pensées, de désirs, de sentiments contradictoires qui sont inutiles pour le coeur. Pour s’en libérer, il existe différentes méthodes, une des méthodes nouvelles est la guérison par la musique.

Si vous avez des palpitations, cela montre que vos sentiments sont divisés, qu’il y a une bataille entre deux sentiments. Arrêtez la guerre et votre coeur reprendra son rythme normal.

De même que l’excès de nourriture est un danger, il existe un danger à ressentir une joie immense, excessive. Le système nerveux est créé de telle façon qu’il n’est pas en état de supporter les vibrations d’une joie immense et sublime telle que les êtres évolués la vivent. Si l’homme se trouve dans la vibration d’une telle joie, son système nerveux ainsi que son cerveau vont se dérégler, car ils ne sont pas adaptés à résister à de telles vibrations, qu’elles soient d’un niveau supérieur ou inférieur.

Par les efforts de votre volonté, vous renforcerez votre corps et tous les organes commenceront à travailler mieux. L’affaiblissement de la volonté est un facteur pour l’apparition de la maladie. Par ailleurs, les maladies sont indispensables pour forger la volonté.

Si un organe se développe au détriment d’un autre, si une cellule rajeunit au détriment d’une autre, au bout du compte apparaissent différentes maladies comme par exemple le cancer. Si certains talents ou sentiments se développent au détriment d’autres, l’organisme se rend malade également. Souvent vos pieds se refroidissent. Introduisez alors l’amour en vous et la chaleur pénètrera jusqu’au bout de vos orteils. Dès que les doigts se refroidissent, c’est que votre amour fait faillite.

Les sentiments injustes influencent la circulation sanguine. Si l’état des sentiments s’améliore, la circulation s’améliore, le bout des pieds et des mains se réchauffe.

Aujourd’hui les gens ont très peur des épidémies, par contre ils n’ont pas peur des péchés et des vices qui, en réalité, en sont à l’origine.

La première cause des anomalies dans la vie est la nourriture falsifiée que vous mettez dans votre estomac. Dieu a créé l’homme pour qu’il se nourrisse de fruits et vous mangez de la viande. La nourriture carnée a introduit de telles toxines dans votre organisme qu’il a accumulé une multitude d’impuretés.

Si votre odorat était en bon état, vous vous tiendriez à distance de ceux qui mangent de la viande, ils dégagent une odeur tellement mauvaise! La première condition pour améliorer la santé d’un malade est d’améliorer son alimentation. Les nourritures fruitière et carnée contiennent des éléments différents qui, dans l’avenir lointain, produiront des résultats différents.

L’homme contemporain qui mange de la viande souffre. Seule une partie microscopique de la viande est assimilée, le reste est un déchet qu’il faut éliminer. Bien que toutes les maladies d’aujourd’hui soient dues à ces déchets, tout le monde répand l’idée qu’il faut davantage de nourriture. Non, moins de nourriture est indispensable, mais d’une qualité telle qu’elle donne moins de déchets.

La nourriture mal digérée entrave la purification du sang. À ce moment-là s’accumulent autour des articulations des matériaux semi-organiques sous forme de résidus. Ce dysfonctionnement de l’organisme occasionne des indispositions d’esprit et le pessimisme. Travaillez par la force de votre volonté pour améliorer votre système digestif et ainsi éviter le pessimisme et la mauvaise humeur.

Si de nos jours il y a tant de malades des nerfs, tant de souffrances, cela provient en grande partie de la nourriture. Les fruits de la terre sont imprégnés du sang de millions de victimes, soit des hommes, soit des animaux. La terre imbibée du sang humain doit être purifiée et cela se réalisera quand elle passera par le Feu divin, par le Feu de l’Amour.

La neurasthénie provient aussi d’un excès de consommation de viande. Actuellement, la seule nourriture saine pour l’homme est la nourriture végétale qui adoucit sa nature grossière. Dans l’avenir l’humanité arrivera à un tel degré d’évolution qu’elle pourra extraire les éléments nutritifs indispensables directement de la Nature vivante, et cette nourriture-là sera pure, parfaite et complètement saine. Dans cette phase de l’évolution, il n’y aura plus d’animaux sur la terre.

Quand l’homme utilise une nourriture malpropre, falsifiée, il se forme en lui beaucoup de résidus qui attirent les bacilles de différentes maladies comme le choléra, le typhus, la peste et d’autres. Ceux dont le sang est pur n’attrapent pas ces maladies, car rien ne touche l’homme pur, il peut visiter des lépreux, des tuberculeux sans rien attraper grâce à sa pureté et à sa foi.

Lorsque la nourriture n’est pas bien digérée, elle ne peut pénétrer dans le sang et ne peut nourrir les cellules. Elle forme des résidus autour des articulations, autour des vertèbres et même dans les vaisseaux capillaires. On les appelle en langage médical des maladies rhumatismales et en langage ésotérique des « épines spirituelles ». Plus on mâche la nourriture dans la bouche, plus facilement une partie des substances nutritives est absorbée, de cette manière celles-ci pénètrent directement dans le système nerveux. Les sucs non absorbés par la bouche descendent dans l’estomac où se produit la digestion complète.

D’où provient le mal de tête? De la consommation d’une nourriture trop abondante et indigeste qui surcharge l’estomac. Dans de pareils cas, l’épuration de l’estomac ne peut pas se faire comme il faut et alors apparaissent le mal de tête et une mauvaise haleine.

La cause du mal de tête à sa source dans l’intestin grêle et le colon. Si ces organes ne sont pas en bon état, il y aura des problèmes de tête. Pour les résoudre, il faut tout d’abord prendre un bain de pieds chaud, ensuite laver ou vider les intestins. Dès que les intestins et l’estomac sont libérés, le mal de tête s’arrête.

Souvent les vertiges proviennent aussi de l’estomac.

Quelquefois vous ressentez une lourdeur d’estomac et vous ne savez pas pourquoi. Si vous aviez la connaissance du système nerveux sympathique, vous comprendriez que ce dérangement de l’estomac provient de vos sentiments, qu’il est en rapport avec le système sympathique.

Vous avez mangé une nourriture dont les vibrations ne sont pas en accord avec votre système sympathique, comme conséquence vous ressentez un état désagréable. Si d’une manière ou d’une autre vous vous libérez de cet état, mais que vous commencez à vous sentir mal disposé mentalement, cela indique que le malaise est passé dans la tête, dans la région des tempes où est ressentie une tension. C’est pourquoi soyez très prudent dans le choix de votre nourriture, observez-vous pour savoir laquelle vous correspond.

En mangeant trop, vous provoquez un blocage du système nerveux et il s’ensuit une mauvaise circulation sanguine : l’énergie du cerveau ne s’écoule pas comme il faut. C’est ainsi que commence le processus de durcissement des artères qui perdent leur plasticité. L’esprit humain est alors obligé de quitter son corps.

Les Bulgares souffrent d’un excès de nourriture. S’ils mangeaient moins, tout s’arrangerait et se régulariserait dans leur vie. Arrivés à la vingtième bouchée, ils doivent s’arrêter!

Les maladies sont souvent produites par la matière inerte accumulée dans le corps. Derrière cette matière se cache une entité d’une intelligence soit bonne, soit mauvaise. Vous allez dire que vous ne voyez pas cette entité intelligente. La voir ou non ne change rien. Par exemple, vous voyez un homme poignardé par terre. Le couteau est une matière inerte, mais derrière le couteau il y a la main d’un être conscient qui l’a manipulé. Il en est de même pour les microbes qui provoquent différentes maladies, derrière eux sont cachés des êtres d’un certain niveau d’intelligence qui agissent sur l’homme de manière à créer des conditions pour le développement de bactéries. Certaines maladies détruisent l’organisme, d’autres le purifient.

Le critère pour reconnaitre une nourriture bonne et saine c’est d’observer comment elle agit sur vos pensées, vos sentiments et vos actes. Si elle provoque une diminution de votre vie intellectuelle, cette nourriture n’est pas hygiénique. Par exemple les gens aiment manger de la viande de porc, ils la mangent avec appétit, mais cette viande introduit des pensées et des états dont ils se libèrent ensuite difficilement. La nourriture influence principalement les hommes faibles de nature dont les énergies sont inorganisées. Sur les autres, plus évolués, elle n’a pas une aussi grande influence, car eux savent comment l’utiliser.

Pour rétablir votre mémoire il faut vous libérer de l’acide lactique accumulé dans le cerveau. Comment? Par la purification du cerveau et du sang. On peut y parvenir par un changement de nutrition, par des pensées et des sentiments purs et par de bonnes actions.

La cause des maladies se cache aussi dans l’obstruction des pores. La maladie apparaitra précisément dans les endroits du corps où les pores sont bouchés, car l’organisme ne supporte aucune impureté, aucune substance étrangère. Dès que des impuretés s’accumulent quelque part, l’organisme se rend malade. Chaque maladie exige la libération des substances étrangères. Par exemple si des blocages surviennent dans les canaux de la colonne vertébrale, l’homme perd sa vitalité. La colonne vertébrale a la propriété d’absorber le prana de l’air qui est l’énergie vitale, et de le transmettre à tout l’organisme.

Lorsque la circulation sanguine fonctionne mal, le carbone s’accumule dans le sang sous forme de gaz carbonique (CO) et le rend impur, les énergies électriques et magnétiques de l’organisme ne

circulent pas comme il faut et le système nerveux emmagasine un surplus d’azote. En conséquence l’organisme est saturé et le système respiratoire est en difficulté.

Le jaunissement des yeux montre le mauvais fonctionnement du foie. Le foie est lié à la digestion et la digestion est liée à la circulation sanguine. De celle-ci dépend la pureté du sang. Le sang impur assombrit l’intelligence et dévie la pensée.

Le refroidissement des extrémités des membres est dû à l’impureté du sang qui produit de l’électricité dans l’organisme. Le sang pur produit du magnétisme. L’électricité produit du froid et le magnétisme de la chaleur. Plus le sang est impur, plus l’homme est méchant.

Par des exercices respiratoires, on purifie le sang. Il faut de même trouver des exercices pour la purification des pensées. Les maladies sont dues au sang impur, à la nourriture impure qui apporte de mauvaises dispositions d’esprit, du pessimisme, de la paresse. Celui dont le sang est pur se distingue par une grande énergie, par une grande agilité du corps et de l’esprit.

Celui qui respire par la bouche ne peut pas avoir une bonne santé.

Si vous étudiez le processus de l’organisme humain, vous remarquerez que du centre de chaque cellule sortent des énergies qui se dirigent vers la périphérie, dans l’espace. D’autres énergies viennent de l’extérieur et se dirigent vers le centre des cellules. C’est au croisement de ces deux courants d’énergie que se produit le processus de la vie. Si un de ces courants énergétiques, extérieur ou intérieur, se bloque, apparaissent différents états maladifs. Chaque blocage interrompt la bonne marche de la circulation sanguine qui, de son côté, provoque une maladie.

D’où vient par exemple le mal de tête? De l’accumulation d’énergies cosmiques dans le cerveau.

L’accumulation d’un surplus d’énergie solaire dans certaines parties du corps crée pour les autres organes de multiples états maladifs. En général les organes privés d’énergie souffrent. Pour les aider, il faut leur envoyer de l’énergie d’abord par la pensée.

Vous devriez étudier les lois de la transformation de l’énergie et comment la transmettre d’un organe à l’autre. Chaque maladie découle d’une distribution inégale des énergies dans l’organisme, laquelle se répercute sur la circulation sanguine.

La forme du corps humain d’aujourd’hui ne représente rien d’autre que le prana en mouvement. Les maladies apparaissent quand le prana en circulation n’est pas bien réparti dans le corps. S’il n’est pas bien réparti dans les sentiments, apparait le mécontentement. Mal réparti dans les pensées, il fait naitre la stupidité, le non-sens.

Quand la peau, conductrice de l’énergie vitale de la Nature, commence à perdre sa finesse, la circulation des énergies est perturbée et l’homme peut se rendre malade. Mais la couleur, la rudesse ou l’aspect ridé ou lisse d’une peau ne permettent pas de juger de sa qualité. Il existe d’autres critères.

Si nous pouvions observer avec l’oeil du clairvoyant les nerfs et les artères d’un neurasthénique, nous verrions à plusieurs endroits des fissures par lesquelles s’échappe de l’énergie. Un tel homme est faible. Pourquoi? En première place à cause des passions non contrôlées.

La folie a pour cause le fait que les deux parties du cerveau sont chargées de la même électricité, soit positive, soit négative. L’état normal nécessite que dans un hémisphère circule l’énergie positive et dans l’autre l’énergie négative. Si quelqu’un devient très agressif, c’est-à-dire très électrique, il doit introduire dans son hémisphère gauche de la douceur, du magnétisme. Posez vos mains sur la tête d’un homme en bonne santé et vous allez ressentir deux courants, l’un chaud, l’autre froid, mais sur la tête d’un homme déséquilibré, vous ressentirez seulement un courant chaud. Pour aider un tel malade, il faut demander à un ami en bonne santé de poser ses mains au-dessus de sa tête afin de régulariser les énergies de son cerveau.

Tâchez de transformer le surplus d’énergie accumulée en vous, surtout celui de la partie arrière du cerveau, car il est la cause d’une grande partie de vos états négatifs et maladifs. Accumulée derrière les oreilles et autour des tempes, l’énergie rend l’homme très nerveux, irrité, excité, prêt à se bagarrer, prêt à injurier les autres pour un rien.

Ceux qui possèdent une bonne maitrise d’eux-mêmes sont en mesure d’assimiler le surplus d’énergie accumulée dans leur corps, contrairement aux neurasthéniques qui ne peuvent pas l’utiliser et la laissent s’échapper et se disperser.

Quelle est la cause des maladies? C’est l’affaiblissement de l’énergie vitale qui se dégrade en énergie potentielle ou passive. Pour guérir, il faut transformer l’énergie potentielle en énergie cinétique. C’est possible par différents remèdes qui stimulent l’énergie passive. Quelquefois les Bulgares guérissent l’homme fiévreux en lui versant de l’eau froide sur le corps. La très forte réaction qui suit transforme l’énergie stagnante et le malade guérit.

La toux est un refroidissement et ceci constitue une perte de la force vitale initiale, d’où la diminution des vibrations dans lesquelles la santé peut s’entretenir. Élevez votre pensée vers Dieu, reliez-vous à Lui, à Sa force et la toux va disparaitre. Un seul Médecin existe dans le monde, tous les autres sont Ses assistants.

La toux vient toujours quand l’organisme est démagnétisé. La démagnétisation peut être partielle ou générale. Si quelqu’un tombe malade, sa gorge, ses poumons ou bien tout son corps est démagnétisé. Dans ce dernier cas, une très grande fatigue est ressentie et il faut rétablir le magnétisme dans tout l’organisme.

Si vous avez pris froid, si vous attrapez un rhume, cherchez la cause et vous allez constater que le problème provient de la prédominance des énergies négatives. Il ne vous reste rien d’autre à faire que de les transformer en énergies positives. Chaque maladie est due aux surplus d’énergies négatives. Si vous n’êtes pas en mesure de les transformer en énergies positives, trouvez des issues pour les rejeter à l’extérieur. L’énergie négative est un visiteur non invité dont vous devez savoir vous libérer.

Quand l’énergie de son organisme se dirige vers le centre de la terre, l’homme se rend malade. Pour guérir, il doit réorienter ses énergies vers le centre du soleil.

Si le double éthérique d’un homme sort et rentre comme il faut, alors son estomac fonctionne bien, son cerveau est en bon état et la personne est en bonne santé.

La plupart des indispositions viennent d’une anomalie du cerveau. C’est pourquoi votre préoccupation première est de régulariser vos énergies cérébrales pour les faire bien circuler. Mettez souvent vos mains au-dessus de la tête ou passez-les dans vos cheveux, comme pour vous peigner.

Beaucoup de maladies sont dues à la tension provoquée par l’électricité ou le magnétisme naturels sur certains organes. Quand quelqu’un se plaint de maux de tête, de coeur ou de poumons, c’est la tension de l’électricité atmosphérique qui se répercute sur ses organes. Parfois c’est le magnétisme en surplus qui engendre certains états maladifs. En étudiant notre organisme, on comprend que la plupart des indispositions corporelles viennent des influences atmosphériques.

Les changements qui se produisent sur la terre se produisent aussi dans le corps humain. Une grande partie du corps est composée d’eau et beaucoup d’êtres souffrent du manque d’eau. Si l’eau diminue, la vie diminue aussi.

Le manque d’eau refroidit les organes, le surplus les réchauffe trop. En conséquence l’équilibre thermique dépend de la quantité d’eau dans l’organisme.

L’insuffisance d’eau rend l’homme nerveux et desséché, sujet à l’irritation et à l’agressivité. Comment faut-il réagir? Par l’eau chaude. Prenez de l’eau chaude et commencez à boire cuillerée par cuillerée. Si vous n’avez pas d’eau chaude à votre disposition, essayez même avec l’eau froide. Observez après combien de cuillerées le calme revient.

On a constaté que certaines maladies comme l’hydropisie, la pleurésie et d’autres sont dues au surplus d’eau dans l’organisme. L’augmentation de la température du corps donne la possibilité d’éliminer ce surplus d’eau. De même s’il y a un surplus de fer, il est indispensable de mettre le malade dans de telles conditions psychiques que le fer fonde et soit éliminé.

Toutes les maladies sont dues à la dysharmonie entre le système sympathique et le système cérébrospinal.

Vous dites que le système nerveux est déréglé, je dirais plutôt qu’il n’est pas déréglé, mais bloqué. Vous dites : « J’ai mal à l’estomac. » Pourquoi? Les nerfs de la moelle épinière qui véhiculent l’énergie vers l’estomac et le ventre sont bloqués. Exposez votre colonne vertébrale au soleil pour les débloquer. S’ils restent bouchés, les maux persisteront inévitablement. Les maladies apparaissent quand les énergies n’ont pas la voie libre. Les blocages surviennent non seulement dans le corps physique mais aussi dans les corps subtils.

La force contenue dans l’azote est liée au système nerveux et au cerveau, c’est pourquoi si l’azote diminue, l’homme commence à ressentir de l’inquiétude. Quelqu’un devient fou ou est frappé d’apoplexie, c’est à cause du manque d’azote! Il se produit un abaissement des forces d’azote dans la substance cérébrale qui provoque la perte d’équilibre de l’organisme. La circulation sanguine se fait mal, le sang qui arrive en surplus dans la tête ne s’évacue pas, bloque les centres cérébraux et l’homme est frappé d’apoplexie, des organes se paralysent.

Les maladies qui envahissent les hommes proviennent des fautes passées et présentes. Rien ne reste impuni. Les microbes qui se répandent aujourd’hui ne sont rien d’autre que les poisons de la peur et de la haine qu’ont éprouvées les boeufs, les brebis, les poulets quand l’homme les a tués. Cela est-il possible? Oui, c’est possible! Comme une parole outrageante empoisonne et détruit l’organisme

humain, de même la peur et la haine des animaux que l’homme abat produisent un effet semblable sur lui.

Il faut savoir que l’organisme est prédisposé à attirer tel ou tel microbe qui lui correspond. Ce dernier devient alors son associé et commence à puiser ses énergies. Sans s’en apercevoir, l’homme se rend malade et devient sa victime. Il est impossible qu’un microbe se niche dans votre corps si vous n’êtes pas en correspondance avec lui.

Plus la quantité d’or dans le sang d’un homme est grande, meilleure est sa santé. Pour l’augmenter, il doit mener une vie pure, noble. L’or est le symbole du soleil, de l’énergie, de la santé et de la pureté. Par contre l’insuffisance ou le manque d’or organique dans le sang provoque des maladies.

La prédominance du fer dans le sang produit une certaine forme de pensée, celle du cuivre en produit une autre. En général chaque élément, le fer, le cuivre, l’étain, le plomb, l’argent, l’or, qui entre dans la constitution du corps produit des influences spécifiques sur les pensées et les sentiments humains. Par exemple la fatigue et l’anémie proviennent de l’insuffisance de fer dans le sang. Lorsque la pensée d’un homme est passive, cela montre qu’il a peu de phosphore dans son sang.

Chaque dérèglement du corps physique, soit dans le système sympathique, soit dans le système nerveux cérébral, montre l’insuffisance ou l’absence de certains éléments dans le sang. Les éléments manquants ne sont pas seulement fournis par la bouche et la nourriture, mais par les pensées et les sentiments.

Si vous observiez la main humaine avec l’oeil d’un clairvoyant, vous remarqueriez une autre main plus claire et plus fluide qui est le double de la main physique. Tant que le double de la main agit bien, la main physique est normale. Si le double est handicapé par quelque chose, la main physique devient aussi handicapée.

Comme la main, tout le corps possède aussi son double spécifique. Si pendant la vie le double éthérique se détache partiellement ou totalement du corps physique, apparaissent des maladies et des handicaps divers. Par exemple la paralysie générale ou partielle est due à une sorte de dédoublement, une séparation entre le corps et le double éthérique. Ce dédoublement provient de la mauvaise réception des énergies par les membres, les pieds, les mains.

Le corps physique vit grâce à son double éthérique et si l’accord, les rapports entre le corps et le double ne sont ni bons ni harmonieux, des états maladifs prennent naissance. Le double éthérique est un instrument, un médiateur par lequel se révèlent les forces de la Nature. Dans la partie frontale du cerveau se trouve une sorte de filaments blancs par lesquels l’activité de l’intelligence humaine, reliée au double éthérique, se manifeste. En fait la cause principale des maladies est le désaccord entre ces deux corps.

Si quelqu’un perd connaissance, cela montre que momentanément le contact entre le corps et son double est rompu, le lien est coupé.

Les souffrances, plus précisément chez les gens spirituels, sont dues à leur sensibilité excessive. Leurs doubles éthérique et astral se déplacent hors du corps plus que la normale. En conséquence ils reçoivent plus d’impressions et de ce fait souffrent souvent davantage.

Tout le corps humain, intérieurement et extérieurement, est enveloppé d’une matière spécifique nommée « matrix ». Quand la matrix est saine, l’homme se sent bien disposé, fort et il se porte bien.

Dès qu’apparait une faille dans la matrix, de nombreux processus chimiques interviennent dans l’organisme qui provoquent des états maladifs. L’entretien de pensées superficielles, artificielles, de doutes, de soupçons et de calomnies sont à l’origine des failles dans la matrix.

Beaucoup d’états maladifs ou d’indispositions sont dus à la contraction et à la dilatation excessives des capillaires, sous l’influence de l’électricité et du magnétisme naturels. À l’origine de cette pathologie, on trouve les pensées et les sentiments négatifs de l’homme. Chaque mauvaise pensée, chaque mauvais sentiment et chaque mauvaise action rétrécit les capillaires et perturbe les courants magnétique et électrique de l’organisme qui circulent dans des méridiens spécifiques et à un rythme particulier. Quand le mouvement des lignes formées par les méridiens ainsi que leur rythme changent, un désaccord se produit dans l’organisme et l’homme se rend malade.

Tâchez d’accorder tous vos mouvements, ceux des yeux, des mains, du corps entier. Prenez garde aux mouvements dysharmonieux, artificiels et étrangers ainsi qu’aux imitations, car ils dérangent l’organisme, de même la nourriture malpropre ou de mauvaise qualité. Observez les petits enfants, jusqu’à l’âge de six à sept ans, leurs mouvements sont beaux, naturels, mais ensuite entre sept et quatorze ans leurs mouvements commencent à devenir artificiels, ce qui provoque souvent des maladies chez eux.

La démarche de l’homme contemporain n’est pas bonne. En marchant il secoue son corps et ainsi provoque des chocs sur la moelle épinière, qui se transmettent au cerveau et de la se répercutent sur tout le système nerveux. Et après on se demande pourquoi l’homme est tellement nerveux!

Les yeux s’affaiblissent quand l’homme les exerce mal. La plus grande partie des gens ne regardent pas comme il faut. Certains ouvrent grand les yeux, mais cela ne veut pas dire que leur observation est bonne. Quand vous voulez voir quelque chose, il ne faut pas tourner la tête, mais diriger plutôt votre regard dans cette direction. Dirigez les yeux vers le bas, vers le haut, sur les cotes, dans la direction de l’objet observé.

La respiration faible est une des causes des rhumes. S’ils se répètent souvent, cela démontre que dans le processus respiratoire existent certaines irrégularités, soit dans le rythme, soit dans la quantité d’air inspiré. Dès que la respiration s’améliore, le rhume s’arrête. C’est un signe naturel pour que l’homme se mette au travail afin de régulariser sa respiration. S’il ne fait pas attention à ce signal, la fièvre survient.

Certains se plaignent de ne pas pouvoir respirer librement ou d’avoir un rythme irrégulier du coeur. Ils vont chez le médecin, prennent des médicaments, mais rien à faire! En fait la cause est dans le diaphragme qui remonte haut et comprime l’estomac, presse sur les poumons, gêne le coeur et provoque une souffrance dans tout l’organisme. C’est pour cela que vous devez exercer votre respiration, bien remplir vos poumons de façon à bien positionner le diaphragme.

Vous souffrez parce que vous êtes en dysharmonie avec les couleurs. L’insuffisance d’une couleur dans l’organisme est la cause des maladies chez l’homme. S’il lui manque la couleur rouge de l’amour ou le jaune de la sagesse ou le bleu de la vérité, l’homme va certainement tomber malade. C’est pourquoi il faut introduire cette couleur aussi bien dans votre organisme que dans votre psychisme, c’est-à-dire dans la vie intellectuelle, émotionnelle et spirituelle.

La science de la future humanité, qui est la science de la sixième race, commencera précisément par la loi de la coordination. Chaque organe humain doit être coordonné avec tous les autres.

Par la loi de la coordination, il est prévu que l’homme effectue chaque jour des marches de deux, trois, quatre, cinq et même dix kilomètres. S’il prend peur et ne fait pas ce que la Nature exige de lui, il ne se passera pas beaucoup de temps avant qu’elle lui donne rapidement des leçons. Ensuite la Nature a préconisé une nourriture bonne, saine et simple. Elle a déterminé aussi le nombre de respirations par minute. Certains reçoivent l’air d’une manière désordonnée, leur respiration est irrégulière, ce qui entraine un désaccord entre les organes. S’il n’existe pas une complète coordination entre tous les organes, les états maladifs apparaitront.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0