Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

10. Les corps subtils

1 post in this topic

10. Les corps subtils

 

L’Esprit divin, vierge, descend comme une vague qui roule à travers sept champs, sept mondes. Pendant la période de Saturne il est arrivé jusqu’au monde mental et a formé le corps mental de l’homme. Dans la deuxième période, la période solaire, l’esprit est descendu dans le monde astral et il a formé le corps des désirs ou corps astral. Dans la troisième période, lunaire, l’esprit est descendu dans le domaine éthérique et il a formé l’enveloppe éthérique du corps. Dans la quatrième période, la période terrestre, l’esprit est arrivé dans le plan inférieur du monde physique et là, il a formé le corps physique.

Dans la première période, quand l’Esprit divin a travaillé et crée l’homme à l’image et à la ressemblance de Dieu, l’homme était sans souci. Dans la deuxième période il a commencé à chuter, dans la troisième période il est tombé dans la décadence et dans la quatrième, la période terrestre, la plus basse de son involution, il est arrivé au plus bas de sa chute. L’homme descend et pénètre dans la matière pour s’y vêtir d’enveloppes de plus en plus denses, puis il recommence son ascension et se manifeste dans des formes supérieures. Dans chaque période s’effectuent une descente et une ascension partielles comme dans un mouvement ondulatoire. Le mouvement final est ascendant.

Le corps le plus connu, le corps physique, se compose de trois enveloppes. La première est éthérique et dépasse le corps d’un ou deux centimètres. Les forces physiques passent par elle, ainsi que l’électricité et le magnétisme. De même que nous habillons notre corps de vêtements épais ou légers pour le préserver du froid ou de la chaleur, de même l’enveloppe éthérique est le vêtement de santé de notre corps qu’il préserve des agressions extérieures.

L’enveloppe éthérique est liée à la deuxième enveloppe, dite astrale, qui dirige les passions. Elle préserve l’homme, par exemple de la colère, de l’envie de se venger, etc. L’enveloppe astrale est liée au monde astral, subconscient.

Le jour où les hommes développeront leur sixième sens, ils verront que le corps physique est entouré d’une émanation éthérique. Tant qu’elle existe, l’homme est en bonne santé, car c’est une protection qui régularise la chaleur de son organisme. Quelquefois sous l’influence d’une vie dissolue, cette enveloppe magnétique se déchire et alors les agressions extérieures pénètrent dans le corps et occasionnent de nombreuses maladies. Ce vêtement magnétique entoure l’estomac, les poumons, tous les organes intérieurs et spécialement les cellules.

Tant que l’homme est sur terre, il travaille essentiellement avec son corps physique qui est l’instrument le plus adapté pour la terre, mais aussi il pense, il ressent, il cherche les causes et les conséquences des choses. Avec quoi pense-t-il? Avec son corps mental. Avec quoi ressent-il? Avec son corps astral. Avec quoi cherche-t-il les causes et les conséquences? Avec son corps causal. De même que le corps physique n’est pas développé de manière identique chez tout le monde, de même les corps plus subtils n’ont pas un niveau égal de développement. Cela veut dire qu’un travail grandiose attend l’homme dont le but est de développer tous ses corps jusqu’à leur perfection.

Par ses sentiments, c’est-à-dire son corps astral, l’homme est lié au monde astral nommé aussi corps spirituel. Le monde astral est composé de deux parties, l’une inférieure, reliée aux sentiments inférieurs et l’autre supérieure, reliée aux sentiments supérieurs. La consistance du monde astral est liquide, semblable à l’eau. Les êtres qui vivent là sont comme des poissons dans l’eau.

L’homme doit respecter la loi hiérarchique dans les trois mondes. Dans le plan physique il doit savoir comment se nourrir, respirer, boire de l’eau et comment recevoir la lumière, c’est-à-dire avoir un corps physique bien constitué. Pour entrer dans le monde spirituel, son corps astral doit être bien organisé. De la même façon, pour avoir accès au monde mental, l’homme a besoin d’un corps mental bien établi. Celui qui a développé ses trois corps peut s’appeler un être sage, intelligent, conscient. Les corps astral et mental sont tout aussi importants que le corps physique.

Sur terre, l’homme vit aussi dans ses corps mental et causal qui sont liés à des mondes situés au-dessus des mondes physique et astral. Donc l’homme possède quatre véhicules : physique, astral, mental et causal. Étant donné que chaque corps est composé d’une matière particulière, il accomplit un travail spécifique. Chaque organe du corps physique est lié avec un des quatre mondes. Par exemple le foie est lié au monde astral, c’est-à-dire au monde des sentiments ou monde des esprits, il régularise les sentiments inférieurs chez l’homme, absorbe les poisons de l’organisme et les transforme. S’il est déréglé, les toxines se répandent partout et l’homme meurt.

Comme le corps physique, les corps subtils, astral, mental et causal possèdent chacun leur anatomie et leur physiologie, semblables, analogues à celles du corps physique.

Durant la vie humaine, après chaque période de sept ans commence une nouvelle phase liée au développement d’un nouveau corps. Ces corps sont au nombre de sept. Chez les hommes hautement spirituels se constituent encore trois autres corps puis deux autres s’établissent chez les hommes les plus évolués. Au total, l’homme peut développer 12 corps.

Dans la partie frontale du cerveau se trouve une sorte de réseau de fils blancs par lesquels se manifestent l’intelligence et la raison humaine. La conscience de soi est reliée à notre double, c’est-à-dire à notre corps éthérique qui est le médiateur avec les forces de la Nature. Le corps physique de l'homme vit grâce à son double. Si le rapport entre le double éthérique et le corps physique est normal, équilibré, harmonieux, l’homme sera toujours en bonne santé. Si ces deux corps ne sont pas liés comme il faut, apparaissent des états maladifs. Lorsque certains organes sont malades, cela signifie que l’harmonie entre le double éthérique et le corps physique est perturbée. Pour résoudre le problème, il est indispensable que la personne concernée dirige tout d’abord son attention vers le rétablissement de bons rapports entre son corps physique et son corps spirituel.

Lorsque vous effectuez un travail spirituel, un surplus d’énergie s’accumule qui peut provoquer certains états dangereux. L’homme spirituel devient trop sensible, tout l’atteint. Son double éthérique se prolonge davantage vers l’extérieur, son corps astral s’élargit et il commence à se plaindre de ne plus supporter la présence et les influences des autres.

Il faut comprendre la loi et savoir comment rentrer en soi-même. Quand vous aurez appris cette loi, vous ne permettrez plus à votre double éthérique de s’échapper à l’extérieur. Là où les influences sont bénéfiques, harmonieuses, vous pouvez vous élargir tant que vous voulez, mais si vous restez dans des conditions de vie défavorables, il faut savoir rentrer en soi.

Quand son double le quitte, l’homme commence à mener une vie presque animale, il mange, il boit, il ne pense à rien. Sachant cela, soyez très vigilant, très prudent. Faites attention à ne pas vous faire peur les uns les autres, surtout pendant le sommeil, car à ce moment-là le double éthérique sort et s’en va dans l’espace. Quand l’homme dort, son double est relié au corps physique par la corde d’argent. Si quelqu’un est réveillé en sursaut, brusquement, son double n’a pas le temps de revenir dans son corps, il reste entremêlé dans l’espace avec d’autres doubles et s’il ne sait pas comment se dégager, l’homme risque de plonger dans la folie.

Selon la science ésotérique, chaque corps de l’homme représente une certaine constante, que ce soit le corps physique, le corps astral, le corps mental ou le corps causal. Chacun des quatre corps possede des energies specifiques. Vous devez connaitre ces énergies pour pouvoir les transformer et les faire circuler d’un monde à l’autre.

Les corps matériels sont tridimensionnels, mais pas les âmes. Le monde émotionnel, lui, possède quatre dimensions, le monde mental cinq et le monde causal six. L’âme appartient au monde de la septième dimension. L’esprit est de la dixième dimension. Le monde au-dessus du nôtre est à notre monde ce que notre monde est au monde des animaux.

L’âme humaine possède un corps particulier lui permettant de s’élever après la mort. Ce corps est tellement plastique et si bien fait qu’il peut devenir petit ou grand. C’est ce corps qui construit le corps physique et tous les autres corps subtils, au nombre de sept, mais qui d’après moi sont au nombre de douze. Ce dont je vous parle aujourd’hui sera vérifié et prouve dans l’avenir comme une réalité indiscutable.

Le corps physique nous fournit la matière brute et sert de charpente au corps spirituel par lequel nous nous matérialisons et dématérialisons lors de nos passages dans le monde des esprits. Si l’âme n’a pas réussi à bâtir un corps spirituel dans le corps physique, après la mort elle reste comme une petite orpheline, pauvre, elle devient impuissante, car elle ne sait plus d’où prendre ses forces.

Le corps humain est une prison dans laquelle l’âme demeure temporairement.

L’esprit, l’âme et l’intellect ne meurent pas, ce sont des principes immortels. Le corps physique est le résultat de l’intellect humain, c’est lui qui peut se constituer le corps qu’il désire.

Ne vous efforcez pas de vaincre la chair en vous. Le spirituel ne peut pas se développer sans la chair qui est une sorte de tuteur sur lequel on peut greffer une plante ou un arbre. La chair et l’esprit se livrent un combat jusqu’au moment où l’esprit, c’est-à-dire la greffe, prend sur le tuteur. Quand la greffe a bien pris et commence à se développer librement, la sève du tuteur se met à circuler vers le haut, vers la greffe, et en même temps la sève de la greffe commence à descendre vers le tuteur, ainsi la vie circule normalement. On peut dire qu’alors, le combat entre la chair et l’esprit a cessé. Cela s’appelle aussi transformation des énergies. Chaque être humain doit connaitre cette loi et bien l’appliquer dans sa vie. Pour cela il faut prier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0