Sign in to follow this  
Followers 0
mayakitanova

LA NOUVELLE CULTURE DU VERSEAU

1 post in this topic

SIXIÈME PARTIE

 

LA NOUVELLE CULTURE DU VERSEAU

 

 

La lumière, le haut savoir que le Maitre a donné à l’humanité pour lui permettre d’interpréter les évènements et les processus alchimiques de l’histoire, est de nature à nous découvrir les lois qui dirigent et font mouvoir la vie sur la trajectoire de la spirale cosmique ascendante.

 

Les processus historiques sont soumis à une loi en relation étroite avec l’essence même de la Création. Les races, les nations et les cultures développent en elles-mêmes des forces métapsychiques qui doivent se révéler peu à peu. Sous l’influence des forces du Zodiaque, les cultures sont remplacées par d’autres quand, dans le processus de leur développement, elles ont déjà fourni tout leur apport matériel et spirituel à la vie individuelle, sociale, nationale et à l’humanité tout entière.

 

Un des principaux objets d’études de la future culture sera d’approfondir l’examen de l’Histoire, ce que nous avons tenté de faire jusqu’à un certain point dans le chapitre traitant de l’Astrosociologie.

 

Dans son ouvrage « Le crépuscule de l’Occident ». Oswald Spegler effleure certaines lois du rythme de l’Histoire qui règlent la naissance et le déclin des cultures. Cependant, il ne lui a pas été donné de découvrir le plan du Principe Cosmique qui élabore des segments de la vie entière de l’humanité à l’aide de chaque race et de ses cultures respectives.

 

La philosophie de l’Histoire ne peut être étudiée que du point de vue cosmique. Toute autre méthode serait contraire à la nature des choses. La comparaison qu’Oswald Spengler tente de faire entre les cultures chinoise, hindoue, persane, arabe, sémite, gréco-romaine et celle de l’Europe Occidentale, est clairement insuffisante pour expliquer la nature des choses, d’autant plus qu’il étudie ces cultures séparément les unes des autres, comme quelque chose à part. II n’a pas su comprendre un élément essentiel : c’est que ces cultures sont les éléments d’un Tout, d’une Vie Cosmique ininterrompue, dont l’origine et la fin se perdent dans l’éternité et l’inconnu. Dans ce domaine, la philosophie de l’Histoire commence à entrer en contact avec le mystique, pour qui les méthodes scientifiques connues et la logique humaine opérant dans le plan objectif des sens perceptifs sont inapplicables et impuissantes. En place et lieu des méthodes connues, telles l’induction, la déduction et la comparaison causale, on doit appliquer l’intuition, car elle seule est en état d’opérer dans la sphère métapsychique.

 

La nouvelle époque du Verseau va éveiller au plus profond de l’âme humaine de nouvelles forces, encore inconnues, forces à l’aide desquelles l’homme pourra entrer en contact avec les vibrations d’essence la plus subtile de la Réalité. Alors l’homme parviendra à la compréhension que le changement des cultures n’est pas quelque chose de plus que le changement des décors sur la scène d’un théâtre. Sans ce changement, les formes des cultures perdraient leur souplesse, se pétrifieraient et agiraient comme une sclérose sociale, gênant le fonctionnement normal des ondes vitales issues des divers domaines de la Nature Vivante Raisonnable. En tant qu’expression du potentiel spirituel et mystique du Principe Cosmique, le processus historique est constant et éternel.

 

Les mêmes processus se déroulent également dans l’organisme humain. Avec l’approche de la vieillesse vient la sclérose des tissus qui ne peuvent plus remplir leur fonction de conducteurs des influx et des fluides vitaux. Alors la nature fait son bilan, liquide l’organisme usé et en crée un tout neuf.

 

En ce XXe siècle, nous nous trouvons en présence de ces mêmes processus : l’ancienne culture a, de toute évidence, atteint les limites extrêmes de la sclérose. L’humanité se trouve dans la région limitrophe de deux époques : l’une d’elles, l’ancienne, se retire, et l’autre, la nouvelle, prend naissance à la place de l’ancienne.

 

Quand une nouvelle culture prend naissance, elle est élaborée au moment de son printemps, quand la chaleur la vivifie ; son déclin s’achève en hiver, dans le durcissement apporté par le froid. En langage symbolique, la chaleur représente l’Amour et l’entraide universelle, tandis que le froid est le symbole de l’égoïsme et de la violence. II est dit dans les Saintes Écritures, qu’après les grandes tribulations et les épreuves sévères auxquelles seront soumises les nations « un nouveau ciel et une nouvelle terre », seront créés. Un « nouveau ciel » doit être interprété dans le sens d’une transformation des sentiments, des pensées et du comportement des hommes dans l’esprit du nouveau temps. Par « nouvelle terre », on doit comprendre la réorganisation de fond en comble des relations et des formes sociales, ainsi que des liens spirituels et culturels internationaux.

 

La nouvelle ère qui vient est d’une importance primordiale pour l’évolution de l’humanité. Par l’entremise de la sixième culture de la race blanche, elle formera les bases de la nouvelle époque des Fils de Dieu, époque qui entrainera l’humanité jusqu’aux cimes de la Conscience Cosmique ; alors viendra l’épanouissement de l’âme humaine, c’est-à-dire le début de la voie du Disciple. À ce sujet, le Maitre nous révèle ce qui suit : « Le système solaire pénètre de plus en plus profondément dans une région plus spirituelle, où demeurent des êtres bien plus avancés que dans les régions parcourues jusqu’à présent. Sous l’influence de cette nouvelle région, les horizons de l’humanité s’élargiront en ce qui concerne sa connaissance de la Nature, et cela rendra les humains plus perceptifs aux nouvelles idées qui descendent actuellement sur terre. »

 

La culture du Verseau apportera l’harmonie et la Concorde parmi toutes choses. Elle est comme le printemps, l’ancien se mirera en lui et y verra son image, sa décrépitude. La culture du Verseau trouvera son expression principalement dans les trois réalisations suivantes :

 

1)    La glorification de la femme.

 

2)    La protection, la sauvegarde et la consolidation des droits de l’homme et des petites nations.

 

3)    Le rehaussement des classes les plus faibles de la société.

 

La nouvelle culture apportera une liberté qui ne sera entachée d’aucune limitation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0