Search the Community

Showing results for tags 'pouvoir'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bibliothèque Beinsa Duno
    • 1914 - 1944
    • Conférences de dimanche
    • 1990 L enseignement du maitre Deunov
    • LA NOUVELLE CULTURE DE L’ÈRE DU VERSEAU
    • Au coeur de la santé
    • Мusique
    • Livres pour télécharger
    • Journal Grain de ble
    • Livre de prieres
    • Paneurythmie
    • Le testament de l’amour
    • Dans le royaume de la Nature vivante

Categories

  • Files

Categories

  • Videos

Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Interests


Отговорете на въпроса

Found 3 results

  1. voici la traduction d’une lettre de Beïnsa Douno, de 14 03 1917, qui porte sur le verbe « Pouvoir » tout conseil pour l’amélioration de l’écrit est bienvenu ! pour l'exercice "Pouvoir" voir : Acquittement et Salut de 05. 04. 1917 et L'Union de 31.05.1917 Sofia, 14. III. 1917 Chère E.I. Votre lettre est à la main. Le cœur de chacun doit se purifier, et la raison doit de s’éclairer par la videlina éternelle. Le doute de laisser place à la Foi et l’âme de s’habiller dans le vêtement de la Vérité et de se renouveler avec la force de l’amour Divin complet et de la Douceur. De s’armer avec le mot Pouvoir, de conjuguer ce verbe toujours, pour chaque bonne chose. Que ce mot Pouvoir est solennel dans la langue bulgare. Le Seigneur a mis la pensée suivante : Je « Peux » tout par le Christ, (dans les Ecritures, message de Paul). Je vous parlerai aussi une autre fois sur ce mot. Qu’il est grand celui qui peut faire le bien, qui peut Aimer avec un amour désintéressé et dévoué, d’apprendre sans récompense, d’enseigner sans salaire, d’être le serviteur par amour. Que c’est glorieux le mot Pouvoir vous sauver. Pouvoir vous délivrer. Pouvoir vous conduire chez le Père des Lumières. Pouvoir vous purifier. Pouvoir vous apporter la joie et la gaieté dans vos âmes. Pouvoir vous illuminer avec la grâce Divine. Pouvoir, Pouvoir, Pouvoir, Pouvoir, Pouvoir, Pouvoir et Pouvoir. Que sois béni Dieu le Seigneur, Qui Peut. Écoutez Cette voix, Cet Esprit, Cette Parole Eternelle, Qui Peut. Mon salut à tous les amis. Votre fidèle ( la signature Sacrée) lettre du Maître à Elena et Konstantin Ilarionovi София, 14. III. 1917 г. Любез. Е. И. Вашето писмо е на ръка. Сърцето на всякого трябва да се пречисти, а умът да се просвети с вечната виделина. Съмнението да отстъпи място на Вярата и душата да се облече в дрехата на Истината и да се обнови със силата на Всестранната Божия обич и Благост. Да се въоръжи с думата Мога, да спряга тоя глагол всякога, за всичко добро. Каква велика дума е тази в българския език. В Писанието в посланието на Павла, Господ е турил на едно място следната мисъл: Всичко „Мога" чрез Христа. Аз ще ви говоря и друг път върху тая дума. Колко е велик този, който може да прави добро, който може да Люби безкористно, самоотвержено, да учи без възмездие, да просвещава без заплата, да слугува от обич. Колко славна дума е Мога да ви спася. Мога да ви избавя. Мога да ви преведа при Отца на Светлините. Мога да ви очистя. Мога да внеса радост и веселие в душите ви. Мога да ви озаря с Божията милост. Мога, Мога, Мога, Мога, Мога, Мога и Мога. Благословен Господ Бог, Който Може. Слушайте Този глас, Тоя Дух, Това Вечно Слово, Което Може. Моят привет на всички приятели. Ваш верен (Свещеният подпис) http://beinsaduno.bg/index.php?/topic/884-1917-03-14-писмо-на-учителя-до-елена-и-константин-иларио/ Мога.doc
  2. voici la deuxième conférence qui porte sur l’exercice avec le verbe « Pouvoir » ( la première conférence date de 05 04 1917 et porte le nom Acquittement ( pardon ) et salut ). Cette conférence est déjà traduite est existe sur beinsadouno.net sous le titre "Ce que Dieu a uni" de 3 05 1917. La présente traduction a juste un peu modifié certains mots et phrases. Il y a une confusion au niveau de la date exacte. Nous la mettrons avec la date de 31 05 1917, mais c’est la même conférence que celle du 3 05 1917. L'Union (ce que Dieu a uni) « Que l’humain ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. » Marc 10 : 9 Revenons sur ce que Dieu a uni. Je prends ces mots dans un sens très large, tout comme Christ les comprenait. Ils englobent toute la Vie humine dans toutes ses manifestations. « Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. » Toute souffrance dans la Vie provient de cette séparation. Je n'ai pas besoin de le justifier, car chacun peut le vérifier par expérience. Lorsque vous vous séparez de votre mari, de votre âme, de vos frères et soeurs, de vos amis, de votre maison, de votre pays, vous êtes tristes. Pourquoi? Le sens du mot pays est un peu différent de ce que les gens comprennent. Pour eux, pays signifie maison, famille, mais la famille sur la terre est un Pays, une maison Divine au ciel. Les gens aujourd'hui entendent par séparation seulement la séparation entre l'homme et la femme, ou ce qu'on appelle aussi répudiation. La séparation signifie le rejet de toute idée et de tout désir de ton esprit et de ton coeur. Lorsque tu rejettes une bonne idée de ton esprit et un bon désir de ton coeur, tu commets un crime. « Ne jette pas par la fenêtre, ce que Dieu a uni. » Les exercices que je vous ai donnés la dernière fois, sont liés à cette grande loi. Dans la première version, vous dites : « Que le Soleil se lève ainsi dans mon âme. » Pourquoi ? Tout comme le Soleil dans le monde physique est la cause du développement des végétations dans la Nature, en se levant à l'horizon, il éclaire la Nature. De la même façon il y a un Soleil chez l’humain qui se lève et illumine. Quand les rayons du Soleil naturel brillent sur le désert, ils réchauffent seulement le sable et si vous voyagez pieds nus, il vous brûlera. Si le soleil touche une terre, riche en graines, il apporte des biens, il développe ces graines et crée la Vie. Et si vous voyagez dans un pays pareil, vous éprouvez du plaisir. Si votre Soleil se lève par la même loi, vous allez voir que tout ceci est très juste. Mais si vous avez désuni ce que Dieu a créé, votre Soleil se lèvera comme dans le désert et il produira des courants chauds et brûlants. Vous avez vu comment les gens se déshabillent pendant l'été, ils ont du mal à respirer, ils ont chaud. Cette chaleur est due à une végétation peu abondante. Pourquoi faut-il que votre Soleil se lève? Pour faire grandir tout ce qui est Bien en vous. Maintenant, à la première proposition de l’exercice, vous ajouterez le suivant : « Que mon Soleil se lève ainsi dans mon âme et qu’il renouvelle mon coeur. » Vous rajouterez également quelques mots nouveaux aux propositions pour les pronoms personnels suivants: (2e pers. sing.) : « Tu peux - que le Soleil Divin se lève ainsi en moi et qu’il renouvelle mon âme. » (3e pers. sing.) : « Il peut - que le Soleil de mon esprit se lève ainsi et qu’il renouvelle ma raison. » (1re pers. plur.) : « Nous pouvons - que le Soleil de nos Anges se lève ainsi et qu’il renouvelle nos coeurs. » (2e pers. plur.) : « Vous pouvez - que le Soleil du Grand Seigneur de la Paix se lève ainsi et qu’il renouvelle nos âmes. » (3e pers. plur.) : « Ils peuvent - Que le Soleil de tous les Soleils se lève ainsi dans nos esprits et qu’il renouvelle nos raisons. » On travaillera pendant un mois pour le renouvellement du coeur, de l’âme et de la raison. C’est le sens du vers : « Ce que Dieu a uni, que l’humain ne le sépare pas. » C'est la loi sur laquelle vous revenez pour mettre un accord entre votre coeur, votre âme et votre raison. Tout humain qui a séparé ce que Dieu a uni, il a perdu cette harmonie. Il y a beaucoup de femmes dont les maris sont morts, mais certains d’entre eux sont vivants, bien que les gens les croient morts et le contraire - il y a des femmes qui sont mortes, mais elles sont vivantes. Ainsi, d’après ce que je crois, il est possible qu'une femme soit encore vivante, bien qu’elle soit morte depuis longtemps et qu'elle passe son temps à la maison, comme dans un zoo où reposent des squelettes ou comme les oiseaux empaillés dans les musées. Dans ces cas-là, les Turcs disent par ibret*. C'est ainsi que je comprends le message de l’apôtre Paul. Il dit: « N'admets pas une veuve qui a moins de soixante ans. » Le nombre 6 est un nombre de l’Amour. Paul montre qu’un humain pareil n’est pas encore prêt pour le travail. C’est pour cela que les jeunes veuves doivent se marier et élever des enfants. C’est une grande loi. Le mot mariage signifie la Vie. Les gens contemporains ne comprennent pas la Vie, puisqu'ils ne comprennent pas le sens spirituel des choses. Vous avez un enfant, qui ne mange pas, la mère le croit malade et s’inquiète. Et qu’allez-vous dire d’un enfant qui arrête de chanter ? Et d’un enfant qui arrête de prier ? – L’humain qui arrête de manger, de chanter et de prier est malade. La nourriture se rapporte au corps, le chant au coeur, la prière à l’esprit humain. Certains philosophes disent : « L’humain ne doit pas prier. » Je dis : « Certains microbes sont entrés dans ta raison, c’est pour cela tu es malade. » Bien sûr, vous devez faire des essais. Vous êtes à présent dans une École. Je ne vous dis pas de tout jeter dès votre rentrée à la maison. Je ne vous apprends pas à tout jeter, mais à utiliser. Les gens contemporains ont des chiffons, ils les ramassent pour faire des tapis. Vous avez des engrais - engraisser vos champs. Ainsi donnez-vous comme devoir de revenir sur les paroles: «Ce que Dieu a uni, que l’humain ne le sépare pas.» En quoi consiste cette union? L'union entre le Soleil et l’humain consiste en cinq sens. Nous pouvons entrer en union avec le Soleil à l'aide de nos yeux. Si on blesse nos yeux, nous nos privons de ce bien. Si on blesse notre odorat, nous n’entrerons pas en lien avec l’aromate des fruits que le Soleil a créés. Si notre goût est perdu, nous ne pourrons pas comprendre ce bien qui se trouve à l’intérieur des fruits. Nous devrons garder nos yeux purs. Comment s’abîment les yeux ? Une femme qui perd son mari, elle pleure beaucoup pour lui et ses yeux s’affaiblissent. Pourquoi devrait-elle pleure ? Ce même mari dont elle ne le voulait pas, et maintenant elle pleure pour lui. À mon avis, ces pleurs ne sont pas nécessaires ici. Les pleurs doivent être l’expression d’un adoucissement du coeur. Les pleurs qui ne produisent pas un adoucissement, ils n’apportent rien. Je vais vous donner l’exemple suivant pour clarifier cette pensée : on a condamné un homme à trois ans de prison pour avoir volé vingt-cinq leva. L’avocat qui le défendait a dit : « Il n’a pas fait le vol avec préméditation; s'il avait été un vrai voleur, il aurait pris aussi les dix mille leva qui étaient au même endroit. » Le voleur, en entendant ceci, s’est mis à pleurer. "Pourquoi pleures-tu ?" - l’ont demandé les juges . "Parce que je n’ai pas pu prendre les dix mille leva." À présent, plusieurs pleurent non pas parce qu'ils ont volé les vingt-cinq leva, mais parce qu'ils n'ont pas vu les dix mille leva. Souvent, certains pleurent en disant : « Je regrette de ne pas avoir ceci ou cela. » Je dis : « Vous regrettez de ne pas avoir prix les dix mille leva ». « Le savoir est nécessaire tant qu'il vous est utile. Les maintes hypothèses et les théories philosophiques sont utiles tant qu’elles sont de la gymnastique pour le cerveau, mais pour la Vie, c'est l'essentiel qui est nécessaire, car il apporte toujours la santé, la Paix et une Joie intérieure. Par analogie : tout comme le Soleil qui produit dans le monde, des sources, des montagnes et tous les biens sur la Terre, et votre Soleil, lorsqu’ il se lèvera dans votre coeur, il créera tous les biens par la même loi. Seulement, il faut que vous travailliez raisonnablement. Vous êtes les maîtres de votre Vie. Il n’existe pas de force qui puisse s’opposer à vous, car c’est Dieu Qui a mis ces choses en union et Il prend soin de cet équilibre. Chaque pensée qui se produit en vous, qu’elle soit bonne ou mauvaise, provoque une grande révolte en vous. Deux forces raisonnables luttent en vous en même temps - l’une et l’autre vous disent comment il faut agir. La Vie raisonnable est utile pour vous et non pas pour la société. La société est une condition pour l’individu. Le Christ dit que l’humain n’est pas créé pour le destin, mais que le destin est créé pour l’humain. L’humain ne doit pas devenir un esclave de la société. La société est une condition pour le développement de l’âme individuelle. Les sociétés collectives sont des unités rassemblées. Lorsque vous demandez « Pourquoi Dieu a créé le monde ? » - Il l’a créé pour mon âme. Or, vous dites: “ Que la société s’améliorent!” Si tout le monde est en bonne santé, si tout le monde chante et mange, tandis que tu ne te sens pas bien, qu’est-ce que ce monde t’apporte à toi ? Le monde s’améliorera quand tu t’améliores. En parlant de société, je comprends le monde intérieur de l’humain. Ne dis jamais: “Que puis-je faire, moi?” Comment arrive tout ce qui est malsain dans le monde ? Ça vient toujours par les humains, pas les individus. À une dame parisienne lui vient l'idée de se mettre une perruque et voilà qu’après peu tout le monde suit. À une dame lui vient l’idée de mettre une robe étroite – toutes les dames après s’habillent de la même façon; ou bien elle décide de se mettre une robe large – toutes les autres la suivent. À un homme lui vient l’idée de se faire coudre des pantalons larges en bas - voilà que la nouvelle mode est lancée et tout le monde suit. Un humain donne l’exemple pour beaucoup. Ne pensez pas que tout ce que vous faites dans le monde n’a pas de conséquences. Si, il y a des conséquences autant pour vous que pour les autres. C’est la raison pour laquelle le Christ dit : « N’ayez pas peur, votre Père a eu la Bonté de vous donner Son Royaume. » Pour que vous soyez forts, vous devez rétablir en vous cette union. Cette disharmonie qui existe en vous, vous devrez la renouveler. Car en vous il y a beaucoup de pensées qui vous troublent, beaucoup de contradictions. Par exemple, vous vous posez la question « Quel sera mon avenir ? » Parfois, je dis: « Je ne peux rien vous dire. » Pourquoi ? Parce que je vois que l'avenir de certains est très mauvais. Un moine était très religieux et faisait 500 révérences par jour. Un autre moine, lorsqu'il l’a vu a deviné qu’il était très croyant. Le premier s’étonne comment on l’avait découvert et ne se rend pas compte que de tant de révérences ses doigts étaient couverts de cors. Ainsi, chacun a des cors en soi et de ces cors on peut deviner ce que vous faites. Jésus dit : «Vous, les femmes, devez retourner à votre premier état!» À quel état? À l’état de vous nourrir des fruits de l’Arbre de la Vie. Il vous vient une pensée amère, un désir amer - ceci vient de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Quelle que soit la pensée qui vous arrive, rejetez-la immédiatement et mettez à sa place une bonne pensée. Tu détestes quelqu'un; il ne faut pas vouloir que cette personne disparaisse ni de vouloir de l’éviter, mais trouve quelqu'un d'autre à aimer. Les gens mondains comprennent mieux cette loi. Par exemple, un homme n’aime pas sa femme et trouve à aimer une autre. La même loi fonctionne aussi pour les femmes mondaines. Elle n’aime pas son mari - elle aime quelqu'un d’autre. On ne peut pas éviter cette réaction dans le monde. Ne pensez pas que vous agissez autrement. Vous direz que tout cela vous est étranger. Telle est la loi. Pour éviter la loi, vous appliquerez toujours l’inverse. Vous direz que c'est un mauvais enseignement. S’il est mauvais, on n'en parlera pas. Mettez en premier ce qui est juste, et que le mauvais soit son ombre. De tout cela, vous pouvez apprendre comment améliorer l'humeur de votre mari et comment améliorer la vôtre. Or, que faites-vous ? Vous vous tournez vers Dieu et vous priez: « Mon Dieu, prends cet homme ou moi-même, pour que je puisse me libérer de lui ! » Mais vous ne savez pas que même alors vous ne serez pas libres, car s’il part, votre situation sera pire encore. Beaucoup d’exemples du spiritisme le prouvent. Par exemple, un homme qui ne vivait pas bien avec sa femme s’est libéré d’elle et s’est marié avec une autre femme. Mais sa première femme, bien qu’elle fût morte a réussi à mettre à la porte la deuxième. Quand quelqu'un dit qu’il ne peut pas vivre avec son mari ou sa femme, cela veut dire qu’il y a un homme mort ou une femme morte qui les perturbe. Les hommes et les femmes morts ont une grande influence et c’est pour cela que le Christ dit : « Ce que Dieu a uni, que l’humain ne le sépare pas. » Lorsque l’humain entrera dans cette harmonie Divine, tous les inconvénients de la Vie disparaîtront, car maintenant les gens ne sont pas à leur place. À présent, je rencontre des hommes et des femmes méfiants. Par exemple, vous dites de quelqu'un qu’il n’est pas sincère. S’il n’est pas sincère, comment peut-on s’ y opposer ? J’ai de maintes images de caractères sans union, sans musique. À la deuxième personne du verbe pourvoir, vous dites: « Tu peux - que le Soleil Divin se lève ainsi en moi et qu’il renouvelle mon âme. » Sous le mot âme, on comprend ici la frontière de votre monde, ce qui est déterminé en vous, toutes les possibilités qui se cachent en vous. Car le Soleil est en vous et seul ce Soleil Divin a le pouvoir de renouveler cette grande et vaste âme. Parfois, vous croyez être très petit ou vous vous demandez qui vous êtes. Vous n'avez pas vu la grandeur de votre âme. Chacune de vous a trois visages. Prenons en exemple une femme au nom de Mara : il y a donc une Mara sur le plan physique, une autre parmi les Anges et une troisième dans le monde Divin. Toutes les trois sont liées, mais quand vous me parlez de l’une des trois, je vous demande de quelle Mara vous me parlez. Le vrai Amour consiste à aimer toutes les trois Mara. À l’homme qui aime seulement l'une des Mara; vous dites : « Non, tu dois aimer les trois. » La femme, elle n’aime que le premier visage de son mari - celui du monde physique. On dit de cette femme ou de cet homme qu'ils n'ont pas de coeur. Le coeur de Mara se trouve parmi les Anges. Ainsi tu connais l'âme d'une personne et tu commenceras à regarder les autres un peu différemment. Quand tu connais l’humain qui est sur le plan physique, quand tu connais l’humain qui est parmi les Anges, quand tu connais l’humain qui est dans le monde Divin, vous comprendrez alors la grandeur de l’humain. Quand vous prononcez: « je peux, tu peux, il peut, » se sont vos trois formes, c’est vous : je, tu, il. C’est-à-dire moi, qui je suis ici ; toi, qui es parmi les Anges, et lui, qui est auprès de Dieu. L’humain et les Anges forment un couple, et Dieu montre la direction que les Anges doivent suivre. De cette façon, se forme un triangle - la première figure géométrique. Lorsqu'on arrive au pluriel du verbe pouvoir, nous disons: nous pouvons, vous pouvez, ils peuvent. En disant nous pouvons, cela signifie que tout le monde, toute l’humanité sur la Terre, nous tous pouvons. Vous pouvez signifie vous les Anges qui vous êtes là-haut. Ils peuvent signifie tous les Dieux, qui vous êtes là-haut. Si vous comprenez ainsi ce sens profond, tout de suite en vous se réveilleront et grandiront quotidiennement ces sentiments nobles et alors tous ceux qui vous entourent seront bien disposés envers vous et vous aimeront. Les gens ne peuvent pas vous aimer si vous ne les aimez pas en retour. Pour que la fleur s'ouvre, il faut que le Soleil se lève. Quand ton Soleil se lèvera, ton cœur s'ouvrira, et ceci est une certitude. Lorsque le Soleil Divin se lèvera, alors la fleur de ton âme s’ouvrira. Lorsque le Soleil de ta raison s’ouvre, ton esprit s’ouvrira aussi. C’est notre philosophie contemporaine : enlever toutes ces coquilles. Vous dites : « Elle est trop dure cette philosophie, elle a tant de coquilles ! » Prenez une noix, jetez les coques et vous verrez sa vraie taille. Certaines personnes paraissent très grandes mais jetez leur enveloppe et vous verrez leur vraie grandeur. Vous devez vous en tenir à toute doctrine qui a du contenu de dedans. Vous êtes dans un état tendu et vous dites : « Quelle nouvelle chose on nous dira? » Ne pensez pas à ce qu'on vous dira de plus, mais pensez comment appliquer cet Enseignement par rapport à vous. Un charretier passe près d’un arbre et songe : « Ah, quel bel bâton je pourrais faire de cet arbre pour les roues ! » Un bûcheron passe près de cet arbre et pense : « Quelles belles poutres je pourrais faire de cet arbre ! » Passe un meunier près d’une fontaine et pense : « Quelle bonne eau pour mon moulin ! » De la même façon, quand vous passez près d’un arbre ou d’une source, réfléchissez comment vous pouvez l'utiliser. Ceux d’entre vous qui ont fait l’exercice le mois dernier, ont-ils remarqué des résultats? Avez-vous de l’appétit ? Devrait en premier se rétablir en vous l’harmonie entre le manger, le chant et la prière. Évitez de vous détruire vous-même. Si vous comprenez qu’il y ait une erreur en vous, réparez-la; ne vous condamnez pas, mais corrigez-vous. Si tu comprends que tu fais une erreur et si tu ne la corriges pas, ce n'est pas une bonne compréhension des choses. Observez le matin la couleur du Soleil. Quand la couleur est très rouge et ceci attire votre attention, ceci veut dire que vous êtes trop saturé par la Vie. Si au lever du Soleil vous remarquez un nuage, ceci montre que sur ton Soleil il y a un nuage, alors essaye de le faire disparaître. Par exemple, quand tu n'es pas disposé, tu n'aimes pas quelqu'un - tu as un nuage noir sur ton Soleil. Le Seigneur le voit et il dit : « Sur le Soleil de Mara, il y a un nuage noir. » Appliquez-vous d’obtenir de toute chose un bien-être, d’avoir le contentement sincère des enfants, et non pas de penser que vous avez beaucoup vécu, beaucoup souffert. Un boeuf qui a porté beaucoup de charges et chaque jour a subi cinquante coups de bâton, que sait-il ? Il a connu seulement la loi des bâtons. Un boeuf qui a bien travaillé pendant vingt ans et son maître l’a caressé sur le dos, que sait-il ? Il ne sait que ces caresses et rien de plus. Combien de fois vous verrez des nuages noirs sur le Soleil ? Mais chaque jour le soleil vous apporte de la bénédiction, de nouvelles pensées, de nouveaux désirs. Bien sûr, ce Soleil est seulement l’objet de ces soleils qui se lèvent en vous - le Soleil du coeur, de l’âme et de votre raison. Certains vous demandent quels sont ces soleils. Ceci vous le garderez pour vous. Vous ferez un essai et lorsque vous verrez le résultat, alors vous pourrez le partager avec les autres. Si vous ne l'essayez pas par vous-mêmes, au moindre échec, vous trouverez que tout cela est faux. Avance doucement, mais sûrement (que cette petite chose dont tu réussi que tu en sois certain). Maintenant, je vous donnerai quelques phrases complémentaires à la prière donnée auparavant: « Je crois en Toi, Seigneur, qui me parlais dans le passé ! Tu as mis en moi toutes les bonnes graines de ma Vie. Je crois en Toi, Seigneur, qui me parles maintenant ! Tu fais grandir le Bien en moi. Je crois en Toi, Seigneur, qui me parleras dans le futur. Je me réjouirai dans Ta Vie. » Le mot Ta est important. Il comprend l’union de ces trois principes. Dans la lettre T, la ligne en bas représente la femme et la ligne horizontale représente l’homme. Elles tentent à s'unir ou on peut dire qu'il y a une attraction entre l'état passif et l'état actif, entre deux grandes Forces, qui oeuvrent dans le monde. La lettre V** c’est le principe de l'union, la façon dont on doit travailler. Nous devons nous réjouir de la façon dont on travaille dans ce monde. Dites: « Je serai heureux dans Ton oeuvre! » Mais vous direz que vous êtes comme celui qui croit seulement quand on lui donne de l’argent. Quand je lui donne de l’argent, ce n'est plus nécessaire qu’il croie, car le fait est déjà accompli. Souvent vous dites: « Quelle sera ma vie future? » Quand tu te lèves le matin et tu dis: « Je ferai ceci ou cela » voici comment elle sera ta vie future. Tu dis : « Cet homme, je vais l’écraser ! » - dans le futur, c’est toi q’on écrasera. Si tu dis que tu vas faire du bien à quelqu'un, cela signifie qu’au futur on va te faire du bien à toi aussi. Vous devez être revitalisé et joyeux, car les plus grands secrets sont révélés lors des souffrances. Les gens mondains sont joyeux et s'amusent, tandis que les gens spirituels se donnent un air sérieux et avec cela ils font croire qu’à eux s'impose une vie sérieuse. Or, par humain spirituel, on entend un humain qui vit consciemment. Je vais vous donner un exemple d'un homme qui est réellement spirituel : un maître maçon donnait des leçons à ses apprentis comment soulever une grande pierre au-dessus la maison, mais lors de la démonstration, la pierre est tombée sur sa main et lui a déchiré un doigt. Il s’est tourné vers Dieu en disant : « Merci, mon Dieu, de ne pas m’avoir déchiré tout le bras ! » Celui qui comprend les choses de cette façon est un humain spirituel. Les femmes d’aujourd’hui doivent créer une atmosphère solennelle, vous devrez toutes vous entraider. Toutes faite attention d’avoir une bonne disposition intérieure et d’être contentes du peu que vous avez. J’ai entendu une femme parler par rapport à une autre femme: « Elle ne m’a pas bien accueillie. » Comment elle peut te recevoir bien, quand son mari l’a battue et quand elle a eu des problèmes ! Pour cela, les gens spirituels doivent avoir de bonnes pensées envers les autres gens. On doit dire : « Il est un quelqu’un de bien », et il s’améliora pour de vrai. Vous apprendrez la loi du rajeunissement, c'est la Résurrection. Vous ne direz pas : « Nous avons vieilli », mais vous allez dire : « Nous sommes jeunes, dorénavant, nous travaillerons ! » Vous ne direz pas: « Je vais mourir », mais vous allez dire: « Je pense me faire une nouvelle maison. » Tu as perdu ton argent - tu diras : « Je l’ai donné à la banque. » Interprétez les choses dans leur sens juste. Un jour, les élèves du Christ, en passant près d’un chien mort, ont dit : « Que ça sent mauvais ! » Le Christ a dit : « Comme ses dents sont belles et blanches ! » Prends garde de cela, et ne dis pas : « Que ça sent mauvais ! », mais nettoies-toi les mains. Se laver les mains signifie être juste. C’est la seule façon d’améliorer le monde et pour ça il faut beaucoup d’années jusqu'à ce que vous apprenez les manifestations que les gens ont. Sofia, le 31 mai 1917, jeudi, conférence pour les femmes ibret* : mot d'origine turque; modèle, exemple V** : (en bulgare : В); la troisième lettre de l'alphabet bulgare qui signifie aussi « dans » l'Union.doc
  3. Voici un discours, tenu devant les sœurs, le jeudi 05 avril 1917 de Beïnsa Douno. Il existe déjà une traduction que vous pouvez trouver au : beinsadouno.net , sous le nom : « Justification et Salut ». Ici, dans la présente traduction il y a que quelques phrases et mots qui divergent. Cette traduction ne se veut pas meilleure, mais elle se tient aux mots du texte original, sans chercher à l’interpréter. Peut-être en lisant les deux traductions on pourra avoir une idée plus juste. Ce discours porte sur un exercice avec le verbe : « pouvoir ». La deuxième conférence, qui est la suite de l'exercice, porte le titre : " L'Union" de 31.05.1917. La date conseillée pour son début était le 6 avril 1917, d’après nous c’est lié avec la phase da la lune et cette année pourra être commencé aussi le 29 avril 2018. Vous étés bienvenus de nous contacter pour toute suggestion et amélioration de l’écrit. on vous remerci ! acquittement et salut.doc