All Activity

This stream auto-updates   

  1. Yesterday
  2. 6. L’eau L'élixir de la nouvelle vie c’est l'eau chaude. Pour être en bonne santé, l'homme doit utiliser une quantité suffisante d'eau. D'une part elle est indispensable pour humidifier la nourriture, et d'autre part pour laver les organes intérieurs. Aucune réaction biochimique ne peut se réaliser sans eau. L'eau contient de la force vitale indispensable à l'organisme. Tous les sirops, quoique très bons, sont des inventions humaines incapables de désaltérer. Si vous savez utiliser l'eau bouillante, vous serez capable d'introduire en vous des éléments tels que 90 % des crises qui désagrègent la société contemporaine disparaitront. Si toutefois vous buvez de l'eau froide, il est nécessaire de garder votre conscience éveillée, car beaucoup de maladies proviennent de l'absorption rapide d'eau froide. Vous passerez plus de temps à réparer les conséquences négatives et à guérir les maladies occasionnées par votre précipitation que si vous aviez pris une ou deux minutes de plus à boire votre eau. Votre pensée et votre conscience doivent participer afin de pouvoir apprécier les qualités de l'eau dans sa température du moment. Boire de l’eau et se laver doivent devenir des actes sacrés. Quand vous entrez en contact avec l’eau, procédez lentement avec concentration, en faisant participer la pensée et en prononçant des formules. Recherchez les lieux où se trouvent les sources les plus pures et rapportez de cette eau chez vous. Après avoir bu du chaud, ne buvez jamais du froid. La Nature n'aime pas les changements brutaux. Que vont apporter ces variations de température sur l'émail de vos dents? Elles vont se gâter. Chaque jour, buvez à jeun 150 millilitres d’eau chaude à petites gorgées, puis dans la journée de un demi-litre a un litre d’eau chaude au minimum pour apporter des éléments nutritifs à vos artères. Ne buvez jamais d'eau glacée, car elle contracte excessivement les capillaires de la gorge et de l'estomac. L'eau qui contient des mélanges organiques agit négativement sur l'organisme. L'eau distillée améliore l'état de santé. Prendre des bains n'est pas seulement un plaisir, mais une nécessité pour l'organisme. Les bains contribuent à ouvrir les pores de la peau qui participent au bon fonctionnement de la respiration et la nutrition, mais il ne faut pas rester dans l'eau plus de 5 à 15 minutes. Les cataplasmes froids et les douches froides sont valables pour les personnes résistantes qui ont une très bonne circulation sanguine. Certains prennent des bains chauds puis après entrent dans l'eau froide et se demandent pourquoi leur état se dégrade. Les changements brutaux de température sont néfastes pour l'organisme humain. Quelqu'un dit qu’il prend des bains froids pour s'aguerrir. Il croit peut-être se renforcer, mais ces changements opèrent des réactions brusques qui ne font qu’endurcir son corps et lui apportent un surplus d’électricité qui sera difficile à transformer. Néanmoins à propos des bains froids, je recommande à tous des bains de pluie principalement en mai, juin et au plus tard jusqu’à mi-juillet. Pendant ces mois, les gouttes de pluie sont particulièrement chargées en électricité et en magnétisme. Si vous ne pouvez pas prendre des bains de pluie, c'est bien de vous baigner dans l'eau proche de la température du corps, 35° à 40° au maximum. C’est aussi la température des sources naturelles. Plus chaude, l’eau contient une force dilatatrice désagréable pour le corps. Il est bon de s’exposer à la pluie, mais protégé par un vêtement léger, ainsi les gouttes de pluie libèrent une énergie spécifique très bénéfique pour l'organisme. Quand on se lave, une partie de l'eau est absorbée par les pores de la peau. C'est pourquoi on doit laver souvent son visage pour y faire pénétrer l'eau et le magnétisme qu’elle contient. Mais pour cela l'eau doit être chaude. Il existe un rapport entre la pureté physique et la pureté spirituelle. Pour obtenir une bonne respiration, ouvrez les pores de votre corps. Ceci est possible par l'utilisation de l'eau. La pleine respiration ne s’effectue pas seulement par les poumons, mais aussi par la peau. Chaque cellule doit respirer. Celui qui arrive à ce niveau de respiration peut s'appeler « un homme sain ». Au moins deux fois par semaine, provoquez la transpiration (annexe 1-C) en buvant quelques tasses d'eau bien chaude. Il est bien d’y ajouter aussi un peu de jus de citron. Après avoir provoqué une bonne transpiration, frottez bien votre corps avec une serviette humide et mettez des vêtements secs. Puis buvez encore environ une tasse d'eau chaude. L'eau chaude pure aide à l'élimination de l'acide lactique accumulé dans les muscles après une longue marche. Elle aide à libérer le sang des acidités, de l'urée. Lavez-vous les mains au moins trois fois par jour; lavez aussi plusieurs fois par jour les pieds, le visage, les aisselles et gardez la peau un peu humide pour donner la possibilité à l'organisme d'absorber l'humidité. Ceci vous donnera de la fraicheur et du tonus. Ensuite, essuyez-vous avec une serviette douce, remerciez Dieu et seulement après allez manger et travailler. En été lavez-vous avec de l'eau réchauffée au soleil. Prenez au maximum deux à trois bains par semaine. Chaque jour vous pouvez vous laver partiellement, par exemple le visage, les mains, les pieds. En promenade et en montagne, ne buvez jamais quand vous êtes fatigué et que vous avez transpiré. Si vous êtes près d'une source, arrêtez-vous auprès d'elle, attendez quinze à vingt minutes avant de vous abreuver. Si le vin était indispensable à l'homme, la Nature l'aurait fourni. L'eau nettoie l'organisme, mais le vin introduit des dépôts dont on doit se nettoyer pour donner la voie libre à l'énergie divine. Cette énergie entre par le cerveau et traverse le coeur et tout le corps. Une fois en circulation dans l’organisme humain, elle le reconstruit. Les gouttes de rosée renferment de l'électricité et du magnétisme que vous pouvez utiliser. Sachant cela, ne secouez pas les gouttes de rosée, ni les gouttes de pluie de vos pieds et vos vêtements. Les gouttes pures de la rosée apportent des bénédictions. Celui dont l'odorat est très développé sent le parfum des gouttes de rosée. Quand vous sortez en promenade ou en excursion, choisissez de boire des eaux de sources exposées au sud; elles sont remplies d'énergie créatrice très bénéfique. Par contre, ne buvez jamais l’eau des sources exposées au nord, car son énergie a une charge positive. À partir de mai et jusqu’à la mi-juillet, chaque fois qu'il pleut exposez-vous à la pluie jusqu'à être trempé. Les employés peuvent profiter des heures ou ils ne travaillent pas. Ces bains de pluie valent beaucoup plus que n'importe quelle eau thermale et minérale. Ils sont très bénéfiques pour le système nerveux et contre de nombreuses maladies chroniques. J'appelle les douches de pluie « bains des anges ». Priez Dieu de vous purifier ainsi et remerciez pour la bénédiction du ciel qu’il vous envoie. Les énergies contenues dans les gouttes de pluie permettent à celui qui sait les capter d’avoir accès à la substance recherchée par les alchimistes. Lorsque vous prendrez de tels bains, vous verrez quel sommeil régénérateur vous aurez! Après un bain de pluie, essuyez votre corps avec une serviette propre et sèche, changez de vêtements et buvez une ou deux tasses d'eau chaude. Ne craignez pas de prendre froid, les mois de mai, juin, juillet sont pleins de vie.
  3. 5. La respiration La respiration est la condition première dans l’acquisition des vertus et des talents. C’est après avoir appris à bien respirer que l’homme doit apprendre à bien se nourrir. S’il y a de l’air, il existe une vie intellectuelle, car l'air est lié à l'intelligence. Dans le monde physique, l'homme reçoit l'air par ses poumons, mais il y a des personnes qui ont acquis une respiration intérieure par leur corps astral et mental. Le cerveau emploie des matériaux faits de substances supérieures, plus subtiles, raffinées. Vous ne pouvez pas changer votre respiration sans changer vos pensées et vice versa. La respiration est la mesure par laquelle on peut définir le niveau d'évolution d'un homme. Celui qui sait bien respirer est capable de changer l'état de son système digestif et ainsi on peut dire que le système respiratoire devient le maitre des forces inférieures. Sans cette maitrise, le contrôle de l’estomac et la régularisation des forces liées au système respiratoire sont impossibles. Il est dit dans les Écritures Saintes : « Il a insufflé dans ses narines un souffle de vie et l'homme est devenu une âme vivante! » Dieu vivifia l’homme en introduisant l'air par le nez et il fit de lui une âme vivante. Au sens figuré, l'âme se situe dans la poitrine, dans le système respiratoire. C'est pourquoi on dit que le plexus solaire est le siège de l'âme. La bonne respiration ne dépend pas de la quantité d'air inspiré, mais de la prolongation du temps de sa rétention. Il existe des adeptes, des initiés qui sont arrivés à retenir l'air pendant une demi-heure ou même une heure. Plus on peut retenir l’air longtemps, plus on peut voyager loin dans l'espace. Il viendra un jour où l'homme respirera non seulement par ses poumons, mais par tout son corps. Toutes les cellules recevront de l'air extérieur, filtreront les impuretés et dirigeront seulement l'air absolument pur vers les poumons. Pour un tel homme, rien d'impossible n'existera! Aux premiers jours du printemps, sortez vous promener chaque matin. Plus tôt vous sortez, mieux c'est. Respirez profondément. Avant d’entreprendre votre travail, purifiez d'abord votre « machine », réglez-la bien sinon elle peut vous surprendre désagréablement au moment le plus inattendu, et alors ce n’est pas une heure, mais des dizaines d'heures qu’il vous faudra pour la remettre en état. La respiration complète comprend la participation non seulement des poumons, mais de la peau et de tout le corps. Chaque cellule doit respirer. L'organisme ne supporte aucune impureté, aucune substance étrangère et si malgré tout il ne peut pas les éliminer, c’est la maladie qui apparaitra pour le libérer des surplus accumules. La moelle épinière possède la propriété de capter la nourriture de l'air et de la transmettre à tout l'organisme. Si une obstruction survient dans un des petits canaux de la colonne vertébrale, l'homme perd de sa vitalité. Dans la vie, la respiration est un sujet essentiel. Elle s’effectue par le nez et les poumons, mais aussi par la peau; sept-millions de pores participent au processus de respiration et s'ils se bouchent, l'homme meurt. En respirant, tenez votre tête et votre colonne vertébrale droites, perpendiculaires à la terre. On peut observer que certaines personnes peuvent être en bonne santé sans pour autant être fortes. D'où provient la force humaine? Des poumons. Si quelqu'un ne respire pas bien, il ne peut pas être fort. Être ou non un homme spirituel dépend du plexus solaire et de son fonctionnement; être un homme fort dépend du système respiratoire, du fonctionnement des poumons. L'estomac effectue des mouvements verticaux et horizontaux alors que les poumons se dilatent. Cela veut dire que la nourriture suscite un certain mouvement dans l'estomac, et l'air un autre dans les poumons. L'homme ne doit manger qu’après avoir ressenti un attrait pour la nourriture. Quand il se nourrit bien, il respire bien et s'il respire bien, il pense bien. Tel est le mécanisme de la pensée. Dans l'air existe un élément d'immortalité. En réalité cet élément provient du soleil. Les humains possèdent des connaissances, ils apprennent beaucoup de choses, mais ne savent pas tirer profit de cet élixir qui les traverse, mais ne reste pas. Les Hindous, quoique connaisseurs de nombreuses méthodes de respiration, n'ont pas encore percé ce grand secret de la Nature. Tout le monde respire, mais chacun absorbe l’air différemment, c'est pourquoi les résultats sont différents. La plupart des gens respirent avec la partie supérieure des poumons. Cela s'appelle la respiration superficielle. Pour être en bonne santé, l'homme doit respirer profondément, avec la totalité de ses poumons. Plus profonde est la respiration, plus grande est la quantité d’énergie qui pénètre dans les poumons. Par l'air elle atteint toutes les cellules pulmonaires et aide à la bonne purification du sang. Tout dépend de la bonne respiration qui sous-entend de pouvoir extraire toute l'énergie contenue dans l'air. Quand il n’a pas reçu suffisamment de nourriture par l'air, l'homme se sent faible, tourmenté, sans vie et sans forces. En inspirant, pensez à l'Amour divin; en expirant, pensez à la Sagesse divine. Dans la colonne vertébrale, il existe trois canaux. Deux d’entre eux sont ouverts, un en rapport avec le haut du cerveau et l’autre avec le système nerveux sympathique. Chez l’homme contemporain, le troisième, le canal de la vérité est fermé et de là provient tout le mal. Quand il s’ouvrira, l’air entrera librement dans le cerveau, là où passent les deux autres courants. Ensuite ils passeront dans la partie frontale et dans la partie supérieure de la tête. C’est ainsi que l’homme acquerra une conscience cosmique. Son aspect physique changera et il disposera de forces nouvelles. Bien que l’homme soit évolué et grand dans beaucoup de domaines, il est pitoyable et impuissant dans d’autres. Un de ces deux canaux est plus développé chez la femme, et l’autre chez l’homme. Le troisième canal, le plus important, se développera chez les enfants. Le Nouveau qui germe aujourd’hui est notre enfant. D’ailleurs toutes les pensées supérieures qui nous arrivent sont nos enfants. Les bonnes méthodes de respiration sont nombreuses, mais il leur manque un élément essentiel, un élément qui dépend de la volonté. Depuis des milliers d'années, les Hindous s'occupent de la respiration comme d’une science. Ils ont même ouvert des écoles dans lesquelles ils ont obtenu des résultats, mais si bonnes soient-elles, ces méthodes ne conviennent pas aux Européens. Ces derniers n'ont pas cet état intérieur, cette spiritualité, cette vie intérieure, cette profondeur et ces rapports avec Dieu propres aux Hindous. Toutes ces qualités sont très importantes pour réaliser une respiration bonne et complète. Je vous donnerai une méthode respiratoire : retenez l'air inspiré pendant 20 secondes environ en vous disant : « Seigneur, pour le grand bien que Tu me donnes, je suis prêt à accomplir Ta Volonté. » Ces paroles transportées par l'air partent dans l'espace où elles sont enregistrées. Ce que vous recevez de l'air s'adapte bien à votre organisme. Et les êtres de l'autre monde, en vous entendant parler ainsi, ressentent aussi un grand bienfait. En même temps que vous, ils reçoivent et se nourrissent du bien contenu dans l'air. Prononcez cette formule non seulement une fois par jour, mais chaque fois que vous faites des exercices respiratoires. La respiration accompagnée de formules vous libère de toutes vos oppressions. De l'air, vous pouvez prendre ce qui vous est nécessaire, du calcium et même du beurre, tout ce que vous ne pouvez même pas imaginer, il suffit de savoir comment. Vous ne pouvez pas bien respirer si votre pensée n'est pas active et pure. La pensée pure attire l'air pur. Cela vaut la peine que l'homme consacre toute sa vie à l’apprentissage de la respiration correcte. Les maladies, les souffrances, les échecs proviennent de la mauvaise respiration. Celui qui respire bien pense bien et lorsqu’il pense bien, toutes ses affaires s'arrangent. En tant que disciple, vous devriez être attentif à votre respiration. Celui qui respire comme il faut chante bien. Par le chant, vous vous liez à la Nature d'où vous puisez des forces vivantes, vous développez les organes récepteurs de l'air et de l’énergie vitale. En parlant, on reçoit aussi l'énergie vitale de l'air. Le chant et la parole sont reliés à la pensée. La longueur de la vie dépend de la pensée et des sentiments. La respiration correcte et profonde prolonge la vie. Savoir bien respirer aide à la formation du caractère, renforce la lumière de l'intellect et rend le visage beau. Les rides sur le visage et les mains sont dues à la mauvaise respiration et au dérangement du foie. Chaque inspiration a pour but de régulariser et purifier les sentiments, et chaque expiration est liée à la purification des pensées. Le sang pur est une condition préalable pour avoir un corps sain, et un corps sain est la condition pour une bonne distribution des énergies dans l'organisme. Les poumons représentent un tamis par lequel se purifient la vie intellectuelle et la vie émotionnelle. Retenez ceci : la respiration courante comprend dix à douze respirations par minute, mais quand vous pratiquez des exercices, faites quatre respirations en une minute. Commencez par quatre et progressivement, arrivez à une respiration-expiration par minute. Si vous en étiez capable, vous auriez beaucoup acquis. L'homme en bonne santé fait dix respirations par minute. S’il augmente le nombre des respirations jusqu'à vingt par minute, il le paye cher et on ne peut pas dire que sa vie soit bonne. Il existe des rapports entre la mauvaise mémoire et la respiration. Quand la respiration est superficielle et faible, quand on respire mal, très peu de prana arrive au cerveau. La possibilité de concentration de la pensée et la force de la mémoire dépendent avant tout de la respiration profonde. L'homme doit aimer pour que dans l'avenir ses organes respiratoires, récepteurs de l’air et de l'éther, se développent bien. L'amour organise, améliore la structure de son double éthérique. La patience est aussi liée à la respiration. Mieux on respire, plus on devient patient. Pratiquez la respiration profonde et retenez l'air dix, vingt, trente secondes et plus. Ainsi votre patience augmentera proportionnellement au temps de la rétention. Si quelqu'un pratique pendant un an ou deux la respiration profonde, il acquerra certaines possibilités, certains dons et talents, deviendra plus patient, plus raisonnable, développera son imagination et obtiendra une grande paix intérieure. Vous voulez renforcer votre volonté? Respirez lentement. Celui qui respire vite а une volonté faible. Quand vous respirez, faites participer votre volonté afin de diminuer le nombre de respirations par minute : de vingt, passez à dix-neuf, dix-huit, dix-sept, seize, etc. Quand vous arriverez à dix respirations par minute, ceci se reflètera d'une manière bénéfique sur votre organisme et vous pourrez aisément faire face à toutes vos difficultés et contradictions. L'homme ordinaire effectue vingt respirations par minute, l'homme de talent dix, l'homme de génie quatre et le saint fait une respiration par minute.
  4. Last week
  5. 4. La nutrition La nutrition est un acte sacré. Elle n'est pas seulement un processus physique, mais aussi spirituel. L'état de santé de l'organisme en dépend. Quand l'homme sait comment se nourrir et comment bien choisir sa nourriture, il est arrivé au stade de connaitre les lois du monde physique et de les appliquer petit à petit dans sa vie intérieure. Beaucoup de choses dépendent de la nutrition. S'il sait comment se nourrir, l'homme a déjà résolu un des problèmes les plus importants de sa vie. Mangez seulement quand vous avez faim. Si vous n'avez pas faim, ne mangez pas. Si les hommes respectent cet instinct intérieur, ils acquerront une meilleure santé. La manière dont il se nourrit montre la réalité de l'homme sur les plans intellectuel et spirituel. On peut dire que bien manger inclut la participation de la pensée et des sentiments. Il faut aimer les aliments que l’on mange et penser à la nourriture que l'on reçoit, ainsi qu'à sa digestion. Si la pensée et l’amour ne participent pas, l’homme se heurtera à différents états maladifs. Vous observez quelqu'un en train de manger, mais, en même temps, sa pensée est ailleurs. Il est préoccupé par d'autres choses, ne pense pas à sa nourriture et ne remercie pas pour les bienfaits qu'il reçoit à ce moment-là. Pensez à ce que vous mangez et remerciez. Le monde invisible surveille la façon dont l'homme se nourrit. S'il mange lentement, avec soin, s'il remercie, les êtres lumineux l'aident dans tous ses autres travaux. Sans la connaissance du sens profond de la nutrition, de la respiration, de la pensée, la vie reste incompréhensible. Comme l’intelligence, le ressenti et l’action sont indissolubles, de même la pensée, la respiration et la nutrition doivent être liées. La nutrition est un processus musical. On doit macher tranquillement, mais énergiquement afin de transformer la nourriture en bouillie avant de l'avaler. La durée d’un repas est d’environ cinquante minutes. L'homme à l’intelligence éveillée peut se rassasier avec seulement 100 g de pain par jour, à condition de savoir comment en tirer profit. Tout réside dans la pensée. L'intellect est le conducteur de la vie. Il ne suffit pas d'accumuler des richesses et des forces, mais de savoir les organiser. L'homme en bonne santé se distingue par la bonne organisation des énergies de son corps. Celui qui a étudié longtemps les lois de la nutrition peut utiliser seulement 50 ou 100 g de riz par jour et bien se porter. Avec 100 g de beurre, on peut vivre toute une année; avec 150 g de fromage aussi. Jésus connaissait cette science de la nutrition et il a pu nourrir 5 000 personnes avec cinq pains. D'où est venu ce pain? De l'air. Il connaissait la loi de la transformation de la matière. Il pouvait, il croyait, il aimait, car il vivait en accord avec les lois de l'amour, de la sagesse et de la vérité. Celui qui vit conformément à ces lois peut arriver au même résultat. Derrière le mot « nutrition », au sens large du terme, on comprend le processus de réception des forces vivantes de la Nature. Ces forces sont reçues par la nourriture, par l'air, par la lumière, par la chaleur et enfin par la pensée vivante. Ce sont des conducteurs qui doivent passer par l'organisme afin que l'homme puisse s'en servir. L'homme à l’intelligence éveillée connait des méthodes, des moyens pour en extraire des forces vivantes. C'est tout un art de savoir se nourrir, de savoir transformer l'énergie acquise par la nourriture, de savoir la diriger de l'estomac vers le coeur et du coeur vers le cerveau, c’est-à-dire de la faire monter d'un plan inférieur à un plan supérieur. La nutrition est la science de la transformation des énergies d'un état à un autre, de l'énergie brute en énergie mentale. Après avoir mangé, commencez à chanter. Ainsi vous pouvez transformer l'énergie mentale en énergie spirituelle. Et qu'est-ce que la prière? Elle est la loi de la transformation des énergies mentales. Celui qui mange correctement jouit d’un beau corps. L'idée qu'avec peu de nourriture l'organisme ne peut subsister est fausse. Une petite quantité de nourriture bien assimilée donne plus d'énergie qu'une grande quantité mal transformée. Se nourrir correctement signifie savoir bien assimiler l'énergie vitale contenue dans la nourriture. Si le processus n'est pas bien respecté, on tombe malade ou on est mal disposé. En mangeant trop vite, vous introduisez beaucoup d'air dans l'estomac. Faites entrer un minimum d'air, sinon l’estomac s'élargit et vous souffrez de coliques. Dans ce cas, buvez deux ou trois verres d'eau chaude et faites-vous un massage. Il faut manger au bon moment, c’est-à-dire pas forcement à la même heure, mais quand les forces de l’organisme se manifestent et quand on ressent une faim intérieure. Certains mangent beaucoup, mais n'importe quand et, bien sûr, sans résultat. D'autres mangent peu, mais au bon moment, quand l'organisme est bien disposé, et ils obtiennent de bons résultats. L'homme doit se nourrir en pleine conscience, remercier pour la nourriture donnée en sachant que les plantes, les fruits, les animaux se sont sacrifiés pour les humains et qu’il faut les remercier pour cela. Sinon il n’y aura pas de profit pour eux et les souffrances des plantes et des animaux augmenteront encore. Les hommes doivent racheter leur sacrifice! Comment? Par leur travail et par leur gratitude. Retenez ceci : la nutrition est basée sur la loi de l'amour. Si vous mangez une nourriture que vous n'aimez pas, elle ne peut pas vous convenir. Chaque aliment cache en soi de la vie que vous recevez seulement si vous l’aimez. Ne pensez pas que la nourriture vous apporte de la force, elle est seulement conductrice de la vie qui donne force à l’homme. Si vous aimez la vie cachée dans une certaine nourriture, toutes vos cellules s'ouvriront pour elle et la recevront. Si vous n'aimez pas un aliment, vous n'aimez pas non plus la vie qu'il contient. C’est-à-dire que cette nourriture entrera et sortira de vos cellules sans que vous puissiez recevoir la vie spécifique qu’elle apporte. Il existe une loi qui régit la bonne nutrition et qui dit que l'homme peut tout manger, mais à condition qu'il le fasse avec amour, consciemment et dans de bonnes dispositions. Libérez-vous de tout mécontentement! C’est la première condition à respecter quand vous commencez à manger. Même si vous n’avez qu’un peu de pain, aimez-le pour que l’énergie qu'il contient pénètre votre organisme. En réalité que se passe-t-il? La femme a cuisiné pendant des heures, elle a introduit dans ses plats divers ingrédients pour les rendre savoureux et les plats préparés sont vraiment succulents. Mais voilà que le mari rentre à la maison mécontent, maussade. La femme reste comme pétrifiée et voila que toute la magie de ce repas s'évapore. Ne mangez jamais quand vous n'êtes pas bien disposé. Ne mangez pas non plus quand vous êtes en colère. La nourriture est vivante et quand ses particules pénètrent votre organisme, par votre reconnaissance elles peuvent le renouveler. Mettez-vous à table bien disposé, calme, tranquille et commencez à manger lentement en mastiquant bien votre nourriture. Le repas peut durer de 40 minutes à une heure si rien ne presse. La nutrition est un travail grandiose, c'est pourquoi il ne faut pas la négliger, manger vite en faisant autre chose. Il est préférable de manger peu et de façon à garder toujours une sensation de légèreté dans votre estomac. Arrêtez-vous sur la bouchée la plus délicieuse et remerciez. Les scientifiques n'ont pas encore analysé et comparé les sucs de l'estomac et du sang d’un homme qui mange dans de bonnes dispositions et d’un autre qui mange irrité et en colère. Entre les deux cas, il existe une différence considérable dans la composition biochimique des sucs de l'estomac et du sang. La moins bonne disposition d'esprit engendre des toxines qui se répandent dans le corps par le sang. C'est pourquoi si vous êtes en colère, ne mangez pas avant d'avoir transformé votre état. Ceci vaut pour l'homme conscient. Mais pour l'homme inconscient, on recommande le contraire : quand son état d’esprit est perturbé, négatif, qu'il mange bien et les énergies reçues de la nourriture rétabliront son équilibre. Bien que la nutrition soit un des processus communs à tous les êtres vivants, personne ne sait se nourrir comme il faut. L’homme, l’être le plus évolué, ne se nourrit pas bien non plus. Il avale vite, sans bien mâcher, ce qui a pour conséquence une digestion défectueuse. Avant tout, la nourriture gardée suffisamment longtemps dans la bouche apporte de l'énergie. Les énergies subtiles contenues dans les aliments ne peuvent pas être absorbées autrement que par la langue. C’est précisément pour cette raison qu’il faut manger en paix, libéré des inquiétudes, concentré, sans précipitation, de façon à recevoir de la nourriture le plus important, l’essentiel. Pendant le processus de mastication, l'énergie vivante, le prana, passe par la langue et se dépose dans le système nerveux. Plus la nourriture est mastiquée longtemps, plus elle apporte de prana au système nerveux et au cerveau. De la bouche, la nourriture passe dans l'estomac où elle est soumise à un autre processus. Plus grande est l'énergie qui parvient du cerveau, mieux se fait la digestion. C'est pourquoi il faut mastiquer longtemps : pour recevoir plus d’énergie cérébrale. Ainsi, l’apport d’énergie indispensable aux muscles et aux os est également assuré. Seule la nourriture bien digérée est bienfaisante. Entre les pensées, les sentiments et la mastication existent certaines correspondances. En ce sens, la façon de mastiquer indique la façon de penser, de ressentir et d’agir. Celui qui a de bonnes dents et mastique bien sa nourriture des deux côtés, à gauche et à droite, ne se rend pas malade. Ne mastiquez pas bouche ouverte, car l'air qui s’engouffre empêche la bonne digestion. Vous ne pouvez pas être en bonne santé si pendant le repas vos pensées sont négatives et si vous êtes mécontent de la vie. Bien disposé, prenez une demi-heure pour le petit déjeuner du matin et pour le repas du soir, et 40 à 50 minutes pour le repas de midi. Ne remplissez pas trop votre assiette et ne coupez pas de grands morceaux de pain. Vous vous apprêtez à manger un fruit, une poire par exemple; ne la commencez pas tout de suite, arrêtez-vous, observez-la, pensez un peu à elle, éveillez en vous un sentiment d'amour à son égard et regardez ce que la Nature a inscrit dans ce fruit. Chaque fruit est une lettre du Créateur. Il est imprégné des rayons du soleil. Les êtres qui ont créé ce fruit y ont condensé des rayons, des énergies solaires. Vous voulez recevoir cette lumière et en faire profiter votre organisme? Alors, remerciez-les! Après avoir mangé des fruits, ne buvez jamais d'eau, ni chaude ni froide. Buvez toujours de l'eau avant les repas et pas après. Durant le repas vous pouvez écouter de la musique, une musique agréable, ni trop dansante, ni trop triste, car cette dernière peut perturber le processus nutritif. Plus riche est la pensée, plus raffinée sera la nourriture. C'est elle qui détermine la construction de l'intellect et du corps : la qualité et le choix de la nourriture dépendent de la pensée. Même chère, ne vous privez pas d’une nourriture de bonne qualité, car elle apportera plus à votre organisme que celle que vous mangez sans grande envie. Il n’est pas question de ne rien manger, mais de savoir plutôt quoi et comment manger. Assouvir sa faim n'est pas suffisant, savoir de quoi on a besoin est d'une importance majeure. En conséquence, l'homme spirituel doit manger la meilleure nourriture et ne jamais manger outre mesure. Si vous respectiez ces deux règles, vous auriez une excellente vie. L'homme peut développer sa faculté de discerner les meilleurs aliments pour lui. Chaque organisme a besoin d'une nourriture spécifique et si vous savez la reconnaitre, vous pouvez apporter beaucoup à votre évolution physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. La capacité de reconnaitre si pour lui une nourriture est bonne ou non permet à l'homme d’intégrer les lois du monde physique et les lois spirituelles en rapport avec sa vie intérieure. L'homme sur le chemin de l’évolution choisit et mange des aliments qui l'aident à développer certaines qualités, vertus et talents. Par exemple l’intellectuel mangera davantage de fruits indispensables pour le développement et le renforcement de son intelligence. À ceux qui veulent devenir beaux, raffinés, délicats, je dis de manger les meilleures pommes! Pour l’évolution de l’intelligence et de la raison, il faut manger des poires bien formées, pas tellement rondes, d'une belle couleur jaune-rose, à la chair épaisse. Celui qui veut améliorer le fonctionnement de ses reins doit manger des haricots blancs. Pour les yeux, mangez des lentilles, mais je ne parle pas des yeux déjà malades. Les lundis choisissez de manger des aliments qui développent l'imagination, les mardis ceux qui donnent de l'énergie, les mercredis des aliments qui favorisent le développement de l'intelligence, les jeudis ceux qui renforcent la foi et entretiennent la bienveillance et la dignité. Une nourriture mal choisie est la cause de l’accumulation de surplus dans les muscles. La beauté est basée sur la texture des tissus musculaires dont la composition harmonieuse, avec une bonne plasticité, donne une bonne expression au corps et au visage. Un visage est beau quand Dieu a « posé sa plume » sur lui, il est laid quand il est raturé par l’homme. Selon les jours de la semaine, les parents doivent savoir quelle nourriture donner à leurs enfants, car la nourriture crée l’homme. Si vous donnez une nourriture grossière aux plus cultivés des hommes, leur vie se transformera. Pendant dix ans, donnez une nourriture raffinée et délicate à un homme fruste et vous constaterez qu’il changera son mode de vie. La Nature a créé et mis à disposition toutes sortes d’aliments et chacun peut choisir ceux qui lui conviennent, qui lui donnent les meilleurs résultats. Souvent on s'oriente par intuition. Par exemple on recommande comme boisson le jus de blé sans savoir ce qu’il contient ni même à qui le recommander. On peut consommer les aliments dont les énergies correspondent aux nôtres. Celui qui a une bonne disposition vis-à-vis du jus de blé ou de l'avoine ou du poireau peut les utiliser comme nourriture. Cet aspect est le côté intérieur de la nutrition. Certains aliments sont liés au cerveau, d'autres aux poumons, d'autres encore à l'estomac. De quoi l'organisme a-t-il besoin? De l’aliment qui l’attire. Pour les animaux c’est pareil, mais comme eux n’ont pas besoin d'entretenir des activités intellectuelles, ils cherchent la nourriture qui leur donnera la force. La nourriture de l'homme doit être variée et en rapport avec ses besoins. L’uniformité et la monotonie sont dangereuses, la nourriture non variée aussi. Pour entretenir la beauté de la vie, il est tout d’abord indispensable de consommer une nourriture bonne, saine et simple. Vous pouvez la trouver partout. La plupart des gens pensent que la bonne nourriture est chère. Non, les meilleurs aliments sont simples et bon marché. Au temps des croisades vivait un ermite. Il passa 40 ans de sa vie sur la souche d'un arbre en se nourrissant seulement une fois par semaine. Est-ce qu'il mangeait des steaks, du beurre ou des gâteaux? Les gens des environs se rendaient auprès de lui pour qu’il les guérisse. Cet homme-là avait compris la loi de la foi. Il existe des aliments spécifiques au moyen desquels on peut rétablir la mémoire; il y en a d'autres qui peuvent aider à rétablir le sens de la beauté ou à développer le sens artistique, le sens de la poésie, de la musique, des sciences, etc. Mais pour arriver à reconnaitre les aliments en mesure de restituer à l'homme ce qu’il a perdu, il faut tout d'abord développer les pensées et les sentiments adéquats. Quelles sont les idées en relation avec la cerise, la pomme, la prune ou la poire? Chaque fruit symbolise une pensée divine et si l'homme possède la connaissance des correspondances, il pourra utiliser les forces renfermées dans les fruits. La lumière est la nourriture la plus appropriée pour l’homme, mais pour le moment elle est encore très dense, on doit la diluer un peu. Les fruits, les plantes, tout cela est de la lumière condensée. Une nourriture est bienfaisante si elle possède de la lumière, si elle apporte de la chaleur organique et si elle contient la force et la vie. Privée de lumière, elle ne permet pas le développement de l'intelligence; si elle manque de chaleur, le coeur ne peut pas bien se développer; si elle n’apporte pas assez de force, la volonté restera faible. Chaque nourriture organique que vous consommez, quoique propre et saine, laisse dans l’organisme des résidus et des toxines. L'homme est devenu mortel depuis qu'il mange une nourriture organique, car chaque créature organique se polarise en partie pure et en partie impure. Les bons aliments sont ceux qui se digèrent facilement et laissent peu de déchets. Les douceurs rendent le caractère aimable. Chaque fruit, chaque aliment apportent à votre caractère la qualité des éléments qu'ils contiennent. Par exemple les pommes de terre vous rendent content, c'est pourquoi dans des conditions difficiles, l'homme doit manger des pommes de terre. Certains en mangent pendant des années sans connaitre leur influence. Les pommes rendent doux, indulgent, le visage acquiert de la fraicheur. Pour devenir doux, mangez aussi du raisin. Les cerises apportent gaieté et joie. Le blé, les poires, tous les fruits ont muri au soleil et il n'y a pas de raison de les cuire. Mangez-les dans leur état naturel. Par contre ne les mangez pas trop murs. Par les fruits, la Nature nous donne une possibilité de transformation. Les enfants aiment les fruits, c'est pourquoi leur caractère et leurs états d'âme se transforment facilement. L’influence des fruits sur nous est encore plus forte quand on les mange en connaissant leurs propriétés. La nourriture que vous mangez doit être parfaitement fraiche, sinon elle produit des toxines qui détruisent l'organisme. Dans la peau du raisin, il y a beaucoup de vitamines que l’on obtient seulement à condition de les mastiquer beaucoup. Il est préférable de ne pas avaler les pépins. Manger trop de miel dérange l'estomac. Ne pas en manger n'est pas bon non plus. Pour être gai et dynamique, mangez du miel. L'huile d'olive retient une bonne quantité d'énergie solaire condensée. Cinq à six noix par jour suffisent comme apport de graisse. Des noisettes, des amandes, des noix, voilà les bonnes graisses! Abandonnez les huiles raffinées. Les graines de tournesol sont préférables à l'huile de tournesol. Prenez 150 g de ces graines, moulez-les; cela suffit largement comme apport de matière grasse pour la préparation de vos plats. Le piment piquant s'utilise contre la fièvre, mais pour l'homme en bonne santé il n'est pas recommandé, pas plus que les aliments trop acides ou trop sucrés. Beaucoup se demandent quel est le sens de la vie. Certains disent que le sens de la vie est dans la nourriture. S’il en est ainsi, savent-ils ce que contiennent les aliments et pourquoi ils les utilisent? Quelqu'un a mangé une pomme sans connaitre les éléments qu'elle contient, sous l'influence de quelle planète elle est. On doit même étudier cette question chaque année. Les pommes de l'année dernière n'ont pas la même composition ni les mêmes propriétés que celles de cette année parce qu’elles ne reçoivent pas les mêmes influences planétaires. Aujourd'hui tout cela ne vous intéresse pas, car vous ne savez pas encore en tirer profit. Votre conscience est en train de se préparer à une meilleure connaissance des aliments que vous consommez, dans le but de mieux profiter de leurs propriétés dans l'avenir. Une force thérapeutique bien particulière est contenue dans chaque fruit. Ce qui est bon pour l'adulte n'est pas forcement bon pour l'enfant. Le lait est bien pour l'enfant, mais mauvais pour l'adulte qui, s’il en prend longtemps, dérangera son système digestif. Les soupes aussi dérangent l'estomac, elles diluent les sucs digestifs et, en plus, ne sont pas bonnes pour la voix. Dans mon menu, il n'y a pas de soupe. Il y a des pommes et de la nourriture solide pour que les dents travaillent. La conservation des aliments indique une dégénérescence de l'humanité d'aujourd'hui. Elle produit des résidus tels qu’ils provoquent différentes maladies. Aussi longtemps que l'on conservera la nourriture, il y aura des maladies. La nouvelle culture ne permet pas l'utilisation des extraits ou essences de fruits. Tout doit être utilisé à l’état naturel, comme l'a créé la Nature. Le pain doit être bien cuit, mais pas trop. Les plats cuisinés doivent être cuits à feu doux. Après le début de la cuisson, le feu doit être doux et le temps de cuisson ne jamais dépasser une heure. Des courgettes et des ognons frits, je n'en mange pas, des fromages non plus. Un peu de radis râpé avec de l'huile d'olive, du citron ou du vinaigre, un peu de pain, rien de plus. Vous pouvez manger de l'ognon, mais comme pour les pommes, ne les coupez pas en petits morceaux. Ne faites pas des choses qui ne vous apportent rien. Même avec une nourriture plus riche, si vous n'avez pas d'amour rien ne vous profitera. Saine est la nourriture dont l'homme retire longtemps après joie et bonne disposition. Si après avoir mangé vous ressentez une lourdeur et une mauvaise disposition, cela montre qu’elle n'était pas saine. Pour l'habitat c’est pareil. Bonne et hygiénique est l'habitation dans laquelle l'homme se sent bien et éprouve toujours de la joie. Autrefois, les enfants aimaient beaucoup macher du mastic ou résine de lentisque. Ainsi, sans le savoir, ils nettoyaient leurs dents et les renforçaient, car la mastication favorise l'afflux du sang vers les gencives. Ne mélangez pas les aliments si vous voulez préserver votre santé! Mangez une chose et, après qu'elle soit digérée, vous pouvez en manger une autre. Selon moi, une bonne nourriture est digérée en une heure et vingt minutes. Chaque nourriture qui exige plus de temps pour être digérée devient nocive. Ne mélangez pas les produits alimentaires. Que ne mettez-vous pas dans votre estomac! Du riz, du beurre, de l'huile, des haricots, tout ce que vous avez sous la main. C'est un crime. Ne mangez pas une nourriture trop chaude ou trop froide. Respectez ces règles afin d'être fort, vigoureux et bien disposé. Il ne faut pas manger de produits laitiers avec des aliments végétaux. Si vous avez mangé de l'ail, les fruits ou les sucreries seront pris seulement trois heures plus tard. Je répète, ne mélangez pas les aliments. Ne mangez pas différentes sortes de fruits en même temps; un seul à la fois, et laissez passer au moins une heure avant d’en manger un autre. Si vous utilisez du beurre, il faut qu'il soit pur et frais. L'extraction de l'huile de tournesol doit être faite au maximum un mois avant son utilisation pour ne pas produire des résidus qui dérangent l'estomac. Beaucoup se plaignent de l'huile de tournesol raffinée. Je peux vous donner une méthode d’épuration de l'huile. Mettez dans une casserole 2 litres d'eau et 1 litre d'huile que vous voulez raffiner. Portez à ébullition pendant 5 à 10 minutes. Ajoutez un demi-litre de vinaigre et laissez reposer en attendant que les éléments nocifs, les acides et les sels se déposent au fond de la casserole. Ensuite, séparez tout doucement l'huile de l'eau. Ainsi vous aurez une huile plus pure. Vous pouvez aussi utiliser directement des graines de tournesol ou des noix et des noisettes. Les noix moulues ou une centaine de graines de tournesol peuvent très bien remplacer l'huile que vous mettez habituellement dans vos plats. Utilisées de cette manière, les matières grasses ne sont pas nocives. Une nourriture trop liquide fait grossir facilement. Pour revenir à l’état normal, commencez par manger les aliments acides d’abord et les doux après. L'eau doit être apportée principalement par les produits alimentaires. Lorsque vous changez de régime alimentaire et de mode de vie, observez-vous pour voir le résultat de ce changement. Si vous ne vous sentez pas mieux, il est préférable de revenir vers l'ancien mode de vie et de nutrition. Cherchez le régime qui vous apporte la joie et le plus de bien-être. La force de la nourriture est dans sa qualité, non dans sa quantité, mais aussi dans la manière dont on l'utilise. Pour l'homme contemporain, manger peu est un des moyens de guérison. Le mode de vie et le régime alimentaire définissent la durée de sa vie et la maitrise sur son corps. S’il vit inconsciemment, l’homme est condamné à un vieillissement prématuré. Conformément au nouvel Enseignement, il est donné à l'homme de vivre 120 ans tout en restant indépendant et bien portant. L’excès de nourriture épuise l'organisme, la frugalité prolonge la vie. La manière de se nourrir ne doit pas laisser de grands déchets; ils doivent être microscopiques. Chaque saturation épuise. Il est même préférable de ne jamais arriver à satiété. Laissez vide un tiers de votre estomac. C'est une règle importante pour l'hygiène de votre vie. On est saturé non seulement de nourriture, mais aussi de connaissances. Il existe une loi dans la Nature qui définit la quantité de nourriture nécessaire. Si l'homme contemporain la connaissait, il serait en bonne santé. Méfiez-vous des excès! Tous les excès apportent des malheurs et des problèmes dans la vie. En connaissant cela, ne vous permettez pas d'excès tant sur le plan physique que sur le plan affectif ou mental. Plus l'homme mange, moins sa mémoire est bonne. L'estomac travaille beaucoup, mais la mémoire diminue. Si l'intelligence se charge avec les choses inutiles, les inquiétudes ou les problèmes qui encombrent l’intellect affaiblissent aussi la mémoire. La Nature est généreuse, mais intelligente et exigeante. Utilisez de préférence une nourriture végétarienne. Si l'homme mange trop, il meurt. S'il jeune trop, il meurt aussi. C'est pourquoi il faut consommer juste le nécessaire pour l’entretien de son organisme, sans produire beaucoup de déchets. Mangez modérément! Après quinze à vingt bouchées, arrêtez-vous! Si vous ne respectez pas cette règle, les saturations qui arriveront seront la cause de nombreux dérèglements de l’organisme. Quand on a trop mangé, il vaut mieux vomir ou utiliser un moyen pour se libérer que d’intoxiquer son sang par cet excès. Il viendra un temps ou vous aurez les conditions pour ne manger qu’une ou deux fois par semaine. C'est pourquoi il faut se préparer dès maintenant. La femme porte des corsets pour être plus fine, mais elle devrait plutôt savoir jeuner. Actuellement elle mange trois fois par jour. Qu’elle essaye de manger une à deux fois, et ainsi elle verra se développer des traits beaux et nobles. Il existe des lois qui régulent la nutrition. Quelquefois vous n'avez pas envie de manger, alors ne mangez pas, attendez d'en avoir envie. Les animaux ne mangent pas quand ils sont mal disposés. En mangeant quatre ou cinq fois par jour, vous grossissez et vous êtes essoufflé, votre intellect s'alourdit aussi. Il faut transformer la graisse en énergie. Avez-vous remarqué que les gens qui travaillent beaucoup intellectuellement ou qui ont des activités spirituelles ne sont jamais gros? Je vous dis ainsi : l’homme vertueux mange une fois par jour, l'homme ordinaire mange deux fois par jour et ceux qui ressemblent à des animaux mangent tout le temps. Vous demandez combien de fois manger par jour. Une fois! La culture d'aujourd'hui souffre de surplus. Il y a des conserves, toutes sortes de farines, différents modes de conservation. Tout cela est un surplus que l’humanité paye très cher et payera bien davantage. La Nature n'accepte pas les conserves. Les tomates ne doivent pas être frites ou cuites, enlevez seulement leurs pépins, mais sans les cuire. Nos festins sont souvent un empêchement pour l'évolution d'autres entités. C'est pourquoi dans toutes les religions et dans la science ésotérique, on recommande toujours l'abstinence. Par abstinence, je ne veux pas dire le jeune absolu, mais pas d'excès. Et du peu que vous mangez, remerciez toujours Dieu du plus profond de votre âme. Si vous faites une recherche sur les hommes d’aujourd’hui, vous constaterez que le sang veineux prédomine, que les pores sont obstrués. En conséquence, il leur arrive de multiples maladies, des handicaps, malheurs et souffrances. La cause principale de tout cela, c’est une grande ignorance, l’absence de compréhension des lois de la Nature et l’excès de gourmandise. Tout le monde est pressé, surtout pour manger, c'est pourquoi la nourriture n’est pas bien digérée. Le péché ne réside pas dans le fait de manger, mais dans la démesure. Quand on surcharge l'estomac, les excès de nourriture restés non digérés dans l’estomac et dans les intestins commencent à fermenter et produisent des gaz nocifs. Le système digestif doit être gardé en bon état. Une chose est vraie : tous les grands compositeurs, poètes, écrivains, scientifiques, créateurs d’oeuvres sublimes sont des êtres reliés à l'Amour divin. De la nourriture physique ils reçoivent peu, car ils sont en possession d’une « clé », d’un moyen particulier leur permettant de se nourrir par les pores, directement de l’air. Dans la Nature, midi c’est quand? Au summum de votre faim, quand vous recevez une impulsion pour manger. Le soleil se trouve alors au zénith. C'est le moment le plus propice pour se nourrir et pour une meilleure digestion. Les aliments sains comme le blé, le riz, les pommes de terre n'ont pas besoin de sucre ni de lait ni de noix. L'homme qui mange une nourriture simple et saine, sans épices, aura-t-il du diabète? Les animaux dans la forêt ne souffrent pas de diabète! Et en plus du diabète, l'homme civilisé souffre de multiples autres maladies qui sont des actes d'accusation contre lui. Il n'est pas permis au disciple de boire du vin, de la bière, de la limonade ou des alcools. Dans des cas extrêmes, il peut boire un peu de vin ou du mout de raisin pour réchauffer l'estomac. Une force puissante est cachée dans la façon de recevoir la nourriture. Si vous savez comment établir un contact avec elle, comment la mastiquer, vous comprendrez quelle force elle contient. Quand la femme cuisine, elle doit chanter. Si plusieurs femmes réunies pour cuisiner chantent en préparant le repas, celui-ci sera bon et bienfaisant. L'idée que je vous propose, c'est d'introduire des éléments divins dans tout ce que vous faites. La future humanité consommera une meilleure nourriture, plus saine que celle d'aujourd'hui. L’utilisation des couteaux, des fourchettes, des récipients en métal disparaitra; ils seront faits de matériaux plus nobles que ceux d'aujourd'hui. Il faut introduire dans l'organisme humain des éléments tels qu’ils augmenteront les vibrations de ses énergies nerveuses. Il ne faut jamais accepter ne serait-ce qu’une bouchée de pain ou un grain de raisin de la part d'un criminel. Il vaut mieux les donner aux animaux que de les manger. Celui qui connait la loi fait très attention à ce qu’il reçoit et de qui. Si vous portez des vêtements confectionnés par un criminel, vous risquez d’être contaminé. Voici une règle : ne permettez jamais à un malade de préparer votre nourriture. Celui qui pétrit, cuisine, coud doit être en bonne santé et de nature noble. L'homme ne doit pas couper le pain avec un couteau. En général les fourchettes, les cuillères, les couteaux n'ont pas une bonne influence sur la santé ou bien ils doivent être en or ou en argent, mais pas en fer. Il en est de même pour les casseroles. Les assiettes doivent être en porcelaine fine. Les récipients en étain ne sont pas recommandés. Cela signifie que l'homme doit introduire en lui de nouvelles qualités et vertus qui ont la stabilité et la noblesse de l'or ou de l'argent, car stable est celui qui, dans les souffrances et difficultés les plus fortes, ne perd pas sa présence d'esprit.
  6. Earlier
  7. 3. Le jeûne Le jeûne est une force qui prolonge la vie. Ce ne sont pas la souffrance et les peines, mais le jeûne qui prolonge la vie et la rend plus intense. Celui qui veut faire quelque chose de grand doit jeuner et manger peu. Tous les hommes bons, conscients et grands ont jeuné pour être forts et en bonne santé. Chacun devrait de temps en temps se soumettre volontairement à un jeûne, mais sans pour autant avoir la sensation d'être affamé. La Nature se sert du jeûne comme d’un moteur puissant car tous les processus chimiques sont aiguisés par le manque de nourriture. Le jeûne conscient prolonge la vie et renforce l'organisme. Le véritable jeûne est une méthode de régulation des émotions et des pensées. Hormis ne pas boire et manger, ne pas consommer de graisses ni de viande, le jeûne consiste à se nourrir en même temps de pensées et de sentiments élevés, à être prêt à se réconcilier avec tous ses ennemis et à payer toutes ses dettes. Si vous voulez accomplir tous vos devoirs et dissoudre tous vos malheurs, jeunez pendant cinq, dix, vingt jours, mais à condition que votre coeur et votre intellect soient en accord avec cette décision. À certains moments de votre vie, lorsque vous devez renforcer votre volonté, l'unir avec la Volonté divine, vous devez jeuner. Si vous découvrez certaines anomalies dans votre organisme, jeunez pendant quelques jours, buvez davantage d'eau chaude, respirez profondément et exposez-vous à la lumière. Avant de commencer le jeûne, il faut bien nettoyer votre estomac, prendre un laxatif, laver les intestins. Un jeûne est très bénéfique, mais à condition de purifier en même temps les pensées et les sentiments, sinon il n'aura pas tellement d'utilité. D'autre part, le jeûne est indispensable comme un repos pour votre organisme, repos intérieur et extérieur. Il est aussi recommandé comme moyen de guérison. Durant le jeune, la combustion dans l'organisme devient plus intense et les éléments nocifs à l’origine des différentes maladies, indispositions et mécontentements sont brulés. Que signifie jeuner au niveau physique? Cela ne veut pas dire devenir maigre, chétif, pâle, faible, mais ne plus torturer son mari, sa femme, son prochain. C’est-à-dire ne pas faire porter à son mari des vêtements et des chaussures usés, sales, quelconques, mais, au contraire, apporter tout le soin nécessaire pour lui préparer les meilleurs vêtements propres et confortables, ne pas le soupçonner de courir après d'autres femmes ou d’être malhonnête, mais croire qu’il est comme un saint, doté de grandes qualités. Les vendredis, ne cuisinez pas et ne mangez pas de plats cuisinés. On peut à la limite manger des fruits, du pain avec des olives. Choisissez un vendredi dans le mois et ne mangez rien. Si vous êtes obligé de manger ce jour-là, le mois d'après, jeunez deux vendredis de suite. N'annoncez à personne quand vous allez jeuner, ou quand vous jeunez, et même que vous avez jeuné. Jeunez 40 heures si possible, mais au moins 24 heures complètes. Que chacun jeune! Un jour par mois, ce n'est pas beaucoup! Cela fait combien de vendredis dans l'année? Le neuvième jour de chaque mois, consacrez-le entièrement au Seigneur. Ce jour-là, nourrissez-vous de fruits. Pendant la durée du jeune, respirez toujours intensivement, car par l'air, vous pouvez recevoir une quantité suffisante d'énergie nutritive. On pourrait se nourrir uniquement d’amour qui, passant d'abord dans l'air, est en mesure de produire tous les bienfaits dans l’homme et de lui donner une pensée juste et puissante. Projetée vers celui qui n'a pas mangé pendant quelque temps, une pensée de cette qualité a la capacité de le rassasier. Celui qui fait une excursion à pied ne doit pas jeuner. Qu'il emporte avec lui du pain, qu'il boive de l'eau et remercie Dieu. Pendant les excursions, tout le monde doit se sentir rassasié. L'idée principale du jeune est d'éveiller l'énergie cachée dans les cellules et de renouveler l'organisme. Si vous décidez de jeuner sans savoir pourquoi, le jeune ne sera pas très utile. Il est aussi important de respecter exactement ce que vous avez décidé : le jour du début d’un jeûne que vous voulez entreprendre et sa durée. En commençant le lundi, vous obtenez un résultat, à partir du mardi un autre, du mercredi un troisième et ainsi de suite. Le résultat est encore différent si vous commencez à jeuner à partir du matin, de midi ou du soir. Respectez certaines règles, sinon vos expériences seront déviées de leur but. Il est dit dans la Bible que le prophète Élie a jeuné 42 jours pour se magnétiser. Le jeûne est un moyen d'éliminer la peur, il donne la capacité de contrôler la circulation sanguine et le fonctionnement du cerveau. Comme pendant ce temps l’homme devient très sensible et attire les forces dynamiques de la Nature, il doit rester vigilant pour les contrôler. Le bienêtre est acquis non seulement par le jeûne physique, mais aussi par le jeûne spirituel qui forge la volonté : vous devenez plus intelligent, plus résistant au travail et à l’étude. Il est bien pour l'homme de satisfaire ses désirs, mais c'est beaucoup mieux de les éduquer. Quand quelqu'un se rend compte d’un trait négatif dans son caractère ou qu’il remarque l’évolution d’une pensée ou d’un sentiment destructifs, il peut jeuner deux ou trois jours dans le but de se libérer. Certains jeunent et torturent leur corps sans comprendre le sens du jeûne. Il faut savoir jeuner consciemment. D'après moi, 24 heures de jeune bien fait sont égales à 10 jours de jeûne effectué de façon mécanique. En 24 heures, on peut rénover les cellules de son corps. Pendant ce temps, soyez gai, joyeux, chantez et remerciez le Seigneur pour tout. Ensuite, mangez et remerciez pour le pain et pour l'eau. Le nombre 24 est harmonieux, il correspond à une rotation de la Terre sur son axe et il vous mettra en harmonie avec ses vibrations. Le jeune n'est pas prévu pour torturer le corps, mais pour l’harmoniser avec les forces de l'âme, régulariser les courants énergétiques en vous et bien les utiliser. Le jeune excessif provoque des processus contraires, comme la gourmandise.
  8. 2. Le blé et le pain Le grain de blé est l'emblème de l’âme humaine. Il condense l’histoire grandiose du développement de la Nature. Les forces, les possibilités, l’esprit d’abnégation qu’il contient sont une nourriture pour le blé lui-même et pour les hommes. Il y a une grande énigme dans un grain de blé! Le grain de blé est l'enfant bienaimé des anges. Plus on le mastique, plus on en retire d’éléments bénéfiques. Le blé est la nourriture la plus pure. Pour l'instant, il n'existe pas de nourriture plus saine que le blé. Néanmoins, la façon dont on le moud et dont on prépare le pain lui fait perdre une grande partie de ses éléments nutritifs. Le soleil a introduit dans le blé énormément de choses et si vous pouviez extraire ce contenu précieux, vous n'auriez même pas besoin d'une autre nourriture. En changeant votre état d'esprit, vous serez en mesure d'absorber les éléments nutritifs contenus dans le blé. Les autres aliments viennent en complément du blé et du pain. Supposons que vous vouliez bénéficier d'éléments pour votre intellect. Que devez-vous faire? Mettez au travail les substances azotées et pensez continuellement au monde spirituel, à l'Amour divin. C'est seulement ainsi que vous retirerez les éléments nécessaires que le soleil a déposés dans le blé. Si vous voulez retirer de l'énergie pour nourrir vos sentiments, votre coeur, il faut mettre au travail l'oxygène du blé. En réalité, si on savait comment utiliser toutes ses énergies nutritives, 100 g de blé seulement permettraient à l'homme de vivre toute une semaine. De nos jours, quelle quantité de nourriture les humains mangent par semaine, en plus des 100 g de blé! Et combien peu d’énergie ils utilisent de ce qu’ils mangent! Le blé cru est meilleur que le bon pain chaud, car une grande partie de ses vitamines disparaissent à la cuisson. De même la mouture lui fait perdre une partie de ses pouvoirs. Moudre le blé est une invention humaine. Il est préférable de le concasser et de le manger ainsi. Il est préférable de manger du blé cru, mais comme les humains n'ont pas de bonnes dents, il faut le cuire et le manger quand il est chaud. Ne mangez jamais le blé cuit la veille, mais préparez chaque fois la quantité nécessaire. Le blé est déjà cuit une fois par le soleil, comme la poire et tous les autres fruits. Dans la Nature existe un processus interne par lequel se manifeste la vie. En même temps qu’il croit et murit, le grain de blé emmagasine de la vie en lui. Quand on le cuit, sa vie n'augmente pas. Toutefois vous pouvez manger le blé tel que la Nature le donne, mais aussi sous forme de pain. Personnellement, je conseille de ne pas manger beaucoup pour que la nourriture dont l'homme a besoin soit bien digérée et ne stagne pas dans l'estomac. La bonne assimilation de la nourriture évite la formation de tout surplus et de gaz nocifs. Le pain est la nourriture la plus importante pour l'homme, il contient tous les éléments nutritifs. C’est une bénédiction que Dieu nous a donnée. L'homme pourrait vivre magnifiquement seulement avec du pain, des fruits et de l'eau. Le plus important c’est de manger avec amour, bien disposé, de remercier et de bien mâcher. Les humains, pour la plupart, font tout ce qui leur crée des handicaps en ne se refusant aucune nourriture, en satisfaisant leur gourmandise, en engloutissant vite, sans mâcher. En bref, ils ne savent ni manger, ni dormir, ni respirer et ils veulent être en bonne santé! Le pain de blé possède beaucoup plus d'éléments nutritifs que tout le reste. Dans le pain au levain, les ferments vivants se multiplient et produisent des éléments inutiles. C'est pourquoi Moise a interdit aux Hébreux de faire le pain au levain. Il vaut mieux faire le pain avec du blé fraichement concassé ou moulu et qu'il soit bien cuit plutôt que pas assez. Aujourd'hui le pain que l'on mange n'apporte pas assez d’éléments profitables, car il est préparé par des gens mécontents, mal disposés, qui se bagarrent et s’injurient. Le pain est une nourriture sacrée et il doit être préparé avec soin, dans une ambiance saine et avec des pensées et des sentiments purs. De tous les aliments, les meilleurs sont donc le blé et le pain. Les autres sont là en complément.
  9. V. Mode de vie en accord avec les lois de la nature vivante 1. L’alimentation carnée et le végétarisme Les fruits sont la toute première nourriture de l’homme. Choisir d’autres aliments comme la viande, le poisson est le résultat d’interprétations humaines morales et religieuses. L'avenir de l'homme est déterminé par la nourriture qu'il consomme. Plus sa nourriture est saine et pure, plus il se construit un avenir grand et lumineux. C'est pourquoi il doit nettoyer sa nourriture des toxines en provenance de la terre d'une part, et des animaux d'autre part. La plus grande quantité des toxines psychiques est contenue dans la nourriture carnée et pour les éliminer, il n'existe pas de meilleure méthode, physique ou chimique, que la force des pensées et des sentiments humains. Il fut un temps où la terre, avec sa végétation abondante, ressemblait au paradis, riche en milliers et milliers de fruits. À cette époque les hommes se nourrissaient exclusivement de fruits. Mais pour certaines raisons géophysiques arriva une époque glaciaire pendant laquelle la fertilité de la terre se trouva diminuée. En conséquence les humains ont commencé à manger de la viande, à abattre les animaux et même à s’entretuer pour se nourrir. Pour les animaux inférieurs, la nourriture carnée est indispensable, mais pour une vie supérieure comme la vie humaine, elle est nocive, car elle empêche le processus de l'évolution. Telle nourriture l'homme consomme, tels éléments il apporte dans son sang. La viande des mammifères dont l'homme se nourrit n'est aujourd'hui ni saine ni bonne. Connaissant cela vous devriez préserver la pureté de votre sang, car d'elle dépend votre santé physique et psychique. La nourriture carnée vous apporte des malheurs, des souffrances et des maladies. Pour s'en préserver, le végétarisme est préférable. Par conséquent, la nourriture végétale n’est rien d’autre qu’une méthode de guérison. En période de soins, il faut manger d'abord des feuilles de légumes et ensuite des fruits qui sont la nourriture des premiers hommes au paradis. Si quelqu'un dit qu'il est souvent malade, la première mesure à prendre pour ameliorer sa santé, c'est de changer sa nourriture. Mais de quoi se nourrir? De fruits! Les pensées lumineuses, les sentiments élevés et les actes nobles sont la véritable nourriture. Ils sont les fruits de la vie que les humains utiliseront pour se nourrir dans l'avenir. Que choisir aujourd'hui : une alimentation carnée ou végétarienne? L’alimentation végétarienne est préférable. Pourquoi? Les explications scientifiques qui défendent le végétarisme démontrent que les animaux abattus possèdent une conscience relativement développée. Ils veulent vivre et refusent d'être massacrés. Malgré cela l'homme exerce sur eux sa violence et les sentiments de peur, de haine qu’il provoque engendrent toujours la formation de toxines dans l’organisme des animaux. Celles-ci, par l’intermédiaire de la viande consommée, passent dans l'organisme humain. Un jour les scientifiques confirmeront, sur la base de leurs recherches, la véracité de ce propos. La peur, la frayeur qui s’emparent des animaux à l'abattage développent des toxines à la base de la neurasthénie des hommes qui consomment leur viande. La structure de l'homme contemporain est telle qu'elle ne lui permet pas de retirer de la viande plus d'énergie que d'une autre nourriture considérée comme moins nutritive. Pourquoi cela? Aujourd’hui les hommes sont très gourmands et ils ignorent que la force ne réside pas dans la quantité, ni même dans la qualité de la nourriture, mais dans la manière dont on la consomme. La viande n'est pas aussi nutritive que l'on croit. Quand ils mangent, les animaux assimilent les éléments les plus précieux, mais les résidus déposés dans leur organisme sont précisément ce que les hommes mangent, c’est-à-dire des surplus accumulés comme graisse et viande, bons pour la vie de l’animal, mais inutiles à l’homme. Quand il mange du porc, l'homme met au travail les ouvriers de son corps, ses cellules, pour transformer cette viande. Mais pour tirer profit d'une cellule du porc, il lui faut engager trois bons « valets »! Cela veut dire que pour l’organisme humain, la dépense énergétique pour l’assimilation de cette viande est plus grande que son apport en énergie. À l'heure actuelle, l’alimentation carnée ne favorise pas l’évolution humaine. Ses vibrations ne correspondent pas au développement des qualités et des vertus de l’homme nouveau, car les entités contenues dans la viande sont d'une évolution inférieure et provoquent la descente de l'homme dans la matière dense. Celui qui mange une nourriture carnée prépare déjà des conditions pour sa destruction et sa régression. C'est pourquoi nous devons trouver et faire nôtre une alimentation qui convient à la nouvelle vie. Les hommes de la nouvelle race, la sixième, se nourriront de végétaux et de fruits. La viande en tant que nourriture brute et nuisible ne sera même pas mentionnée dans l'avenir. C’est elle qui est la cause de la cruauté et de la brutalité humaines ainsi que de la neurasthénie. L'organisme humain sera recréé par une nouvelle nutrition. Si l'homme n'accepte pas les fruits comme nourriture principale, il vivra encore longtemps avec des tendances animales. Tous les hommes qui mangent de la viande se dirigent vers le centre de la Terre. Celui qui est attiré vers le soleil mange des fruits et des végétaux. Ces deux directions définissent quelle nourriture nous choisissons de consommer. Tant que l’homme ne choisit pas la direction vers le soleil, il lui est impossible de devenir végétarien. Pour certains, le danger du végétarisme consiste dans le fait qu'ils sont encore dominés par des pulsions animales, mais qu’ils veulent tout de même vivre comme des humains. Chez de telles personnes apparait une certaine confusion au niveau de l'estomac et elles disent : « Pour nous le végétarisme, ça ne convient pas! » L'homme doit devenir végétarien par conviction. C'est seulement ainsi qu'il pourra bien assimiler les aliments. La nourriture carnée a introduit tant de toxines dans votre corps qu'aujourd'hui celui-ci représente un ensemble d'impuretés. Si vous aviez préservé votre odorat, vous garderiez des distances entre vous et les mangeurs de viande pour ne pas ressentir leur puanteur. Qu'est-ce que l'homme acquiert avec la viande? Il devient plus fort, mais quand il mange de la nourriture végétale il devient plus pur. Les animaux carnivores sont plus forts, plus cruels, plus rapaces. Si vous étiez des loups, vous mangeriez de la viande; si vous étiez des agneaux, vous mangeriez de l'herbe. Les désirs du loup sont les désirs de la loge noire et les désirs des agneaux sont les désirs de la loge blanche. L’alimentation carnée est une transgression de la loi divine. Les hommes devinrent mortels lorsqu’ils commencèrent à manger de la viande. Pour comprendre quelle nourriture est la plus bénéfique pour la santé et pour l’évolution personnelle, faites l'expérience suivante : donnez à manger à quelqu'un pendant trois mois matin, midi et soir, uniquement de la viande de porc accompagnée de vin. Dans le même temps, donnez à une autre personne exclusivement des fruits à manger et de l'eau chaude à boire. Pendant les trois mois, observez les deux personnes dans leur expression corporelle, dans leur comportement et dans les rapports qu’elles entretiennent avec les autres. Celui qui ne peut pas se libérer de la nourriture carnée ne peut pas non plus se libérer du mal. Le sang se purifie par la nourriture. Vous pouvez manger de la viande et du fromage, mais ils ne vous donneront pas des conditions pour créer un corps pur et un intellect noble! Un vrai végétarien est celui dont les aïeux étaient végétariens depuis quatre ou cinq générations. Je réprouve la consommation de viande, car je sais qu'elle est la cause de tous les malheurs du monde. Celui qui la mange souffrira. Ceux qui n’arrivent pas à se séparer de la viande ne peuvent pas se libérer du mal. Le massacre excessif des mammifères crée une anomalie dans la Nature. La plupart des maladies proviennent de ce massacre qui bloque l’évolution des animaux. Les forces constituant leur bien-être restent ainsi inutilisées et forment des états chaotiques qui sont la cause des différentes maladies humaines. Connaissez-vous les conséquences de l'écoulement d'une telle quantité de sang animal? Son évaporation engendre la formation de sérums et de cultures de bacilles très nocifs par lesquels arrivent tous les malheurs dans le monde organique. Il est impossible de devenir grand en se nourrissant de viande de porc et de chèvre. Saint Jean-Baptiste, lui, se nourrissait de miel et de sauterelles. Il était plein d'énergie. Le miel adoucissait son caractère et les sauterelles lui donnaient un tempérament gai et bien disposé. Vous avez appris à vous nourrir de fruits chez les anges et ce sont les esprits déchus qui vous ont appris à vous nourrir de la viande des animaux. La nourriture carnée s'est introduite dans le monde quand s'est interrompu le lien qui relie l'âme humaine avec l’Amour de Dieu. Le cochon est l'animal le moins pur et sa viande l’est aussi. Les cellules du porc sont excessivement individualisées et pour être assimilées par l'organisme, elles demandent deux fois plus d'énergie. Extrêmement paresseuses, elles exigent l’engagement d’ouvriers pour l’accomplissement de leur travail. Les pommes de terre, le blé, les carottes, les choux, les radis, les poires, les cerises n’exigent pas l’utilisation de forces supplémentaires, mais sont des ouvriers formidables qui travaillent sans demander de rémunération. Ne prenez pas les ouvriers du porc pour faire le travail de votre organisme! La nourriture la plus saine est le blé. Si l'homme avait connaissance des éléments nocifs contenus dans la viande de porc, de lapin, de grenouille, il ne pourrait même pas supporter leur odeur, ne parlons pas de les manger! On croit rejeter ces impuretés en libérant ses intestins! Le sang se purifie par la nourriture. Le poisson possède une force magnétique spécifique dont l'organisme a besoin, mais on trouve la même force magnétique dans les plantes et même en quantité supérieure. Vous pouvez manger du poisson dans des cas exceptionnels. L'hygiène de la vie commence par une bonne utilisation de la lumière déposée dans les végétaux et les fruits. Si la lumière emmagasinée par les plantes ne se transforme pas en énergie vitale dans l’organisme humain, on dit que les aliments ne sont pas bien assimilés, c’est-à-dire que cette nourriture n’est pas adéquate pour la personne. De nos jours les hygiénistes et les nutritionnistes recommandent soit une alimentation carnée, soit une alimentation végétarienne. Mais quelquefois un mélange de plusieurs végétaux avec certaines huiles peut déranger votre estomac plus que la viande. Pour éviter ces inconvénients, chacun doit trouver la nourriture que la Nature a prévue spécialement pour lui. Ceci est le point le plus important sur lequel vous devriez vous arrêter et méditer. Ce qui est écrit dans les livres n'est pas si important. Chacun doit trouver la nourriture qui lui correspond comme le font les animaux. La Nature a doté l'homme d’un sens lui permettant de reconnaitre celle qui lui convient. Si l'homme revient vers son état de pureté originelle, il saura distinguer la bonne de la mauvaise nourriture et spécialement celle qui lui est destinée. Ne mangez jamais trop, ne donnez pas n'importe quoi à votre estomac. C'est seulement quand vous êtes végétarien par conviction profonde que la nourriture est bien assimilée. L'homme qui se nourrit exclusivement de viande devient plus grossier. Par quoi peut-on remplacer la viande? Les haricots blancs (annexe 1-B) sont une très bonne substitution, mais pour les rendre plus digestes, il faut enlever leur pellicule. En manger au moins une fois par semaine. Le caractère, la stabilité de l'organisme et les convictions de l'homme dépendent de la nourriture qu'il consomme. Les bons aliments sont ceux capables d’établir l'ordre dans la circulation des forces et des énergies. Chaque cellule de l’organisme humain doit être organisée, vivante et en état de participer intelligemment au fonctionnement des organes. Sinon elle meurt et devient nocive pour l'organisme. La plus grande partie des gens pensent qu’en mangeant une nourriture riche et mélangée, ils deviendront forts et en bonne santé. Selon leur alimentation, les hommes se divisent en deux catégories : les végétariens et les non-végétariens. Il existe des végétariens de naissance, d'autres depuis dix, vingt ans. Lorsque l'on parle de vrais végétariens, il s'agit de la première catégorie. La morphologie de la tête des végétariens est différente de celle des carnivores : plus longue et plus étroite chez les végétariens, plus courte et plus large, notamment autour des oreilles, chez les non-végétariens, ce qui montre que les capacités destructrices sont dominantes. La nourriture a une influence aussi bien sur la vie physique que psychique et spirituelle. Pour le moment l’alimentation la plus pure et la plus hygiénique est la nourriture végétarienne, mais il viendra un jour où les plantes, pour préserver leur propre vie, commenceront à sécréter des poisons qui feront des dégâts chez les hommes. Aujourd'hui il existe des plantes nocives dont les poisons entrent quelquefois dans la composition de médicaments. Quelle utilité d'être végétarien si vous ne changez pas simultanément vos pensées et vos sentiments? Il est impossible d’améliorer sa vie sans changer son alimentation, ses pensées et ses sentiments. Le véritable végétarien doit s’entretenir non seulement par une nourriture saine, mais aussi par des pensées, des sentiments et des actes purs. Dans l'avenir, les humains se nourriront uniquement de fruits, comme les anges. Même la nourriture végétale d’aujourd’hui n'est pas tellement pure, elle n’est pas en mesure d’apporter des éléments d’immortalité. Dans un avenir encore plus lointain, on ne mangera même plus de végétaux, on se nourrira alors comme les anges, des nectars purs de la Nature. Croyez-vous que la Nature donne son approbation à la cuisine contemporaine? Elle a créé les fruits et les légumes comme une nourriture directement utilisable, mais beaucoup de gens ne savent pas l'employer; ils la cuisent, la font frire, y ajoutent différentes épices et alors, au lieu de leur procurer des avantages, elle leur nuit. Apprenez l'art culinaire de la Nature. Observez comment les fruits sont faits! Et aujourd’hui comment cuisine-t-on? On coupe la viande, on y ajoute des ognons, du poivre, des épices, du beurre, des sauces et cela devient une bouillie! Il est préférable d’utiliser moins de sel dans les plats. Celui qui en a plus besoin peut en ajouter. C'est l'eau qui apporte la vie, pas le sel. Ne croyez pas qu’en mettant plus de sel, plus de poivre, plus de beurre, la nourriture apportera plus de bienfaits à votre estomac. Cela apporte seulement quelque chose pour le gout. Pour tester la qualité d'une nourriture, il faut observer la disposition de votre estomac une demi-heure après le repas. Si vous éprouvez la moindre pesanteur, cette nourriture ne vous convient pas. Pour mieux profiter des qualités nutritives des haricots blancs, les cuire dans de l'eau pure, avec un ou deux ognons, sans apport de compléments, même pas d’huile ni de poivrons. Le haricot contient une huile spécifique qui ne se marie avec aucune autre, pas même avec l'huile d'olive qui peut l’altérer. Plantez les haricots sur un terrain propre et bien exposé au soleil. Ne mangez jamais des haricots blancs pas assez cuits, ni vieux de plus d’un an. Symboles de l’égoïsme humain, ils sont nutritifs et donnent beaucoup, mais ils prennent aussi beaucoup. Les Bulgares d’autrefois jetaient l'eau de la première cuisson, car elle est nuisible pour la santé et ils cuisaient dans une deuxième eau. Je voudrais que les Bulgares reviennent à cette ancienne tradition qui repose sur une loi psychologique importante et donne de bons résultats. Si vous voulez bien cuisiner, cuisez l'ognon au four ou à l'eau, mais ne le faites jamais frire. Il a des vertus thérapeutiques quand il est cru, cuit au four, à la vapeur ou à l'eau. Celui qui veut être en bonne santé ne doit jamais manger d'ognons frits. La friture en général provoque une évaporation de toutes les essences subtiles contenues dans les aliments et leur enlève une grande partie de leur valeur nutritive. Dans l'art culinaire, il faut bien savoir quels éléments utiliser et comment les mélanger. Mangez la nourriture préparée par la personne qui vous aime, elle vous apportera la santé et le bienêtre.
  10. 64. Cancer Cette maladie apparait à cause de la dysharmonie entre le cerveau et le système nerveux sympathique. Ainsi certaines cellules du corps commencent à s'individualiser, à se multiplier par elles-mêmes et ne participent plus aux besoins de l'organisme entier. C’est de cette manière qu’apparaissent les formations cancéreuses. Contre cette maladie on peut utiliser les moyens suivants : 1. Prendre des bains de soleil, le matin. 2. La couleur violette agit favorablement sur le cancer. C'est pourquoi le malade s'entourera d'objets violets. Il peut porter une écharpe violette, utiliser du linge de couleur violette : serviette, linge de table et autres objets. Il peut mettre des rideaux violets dans sa chambre ainsi que des bibelots où le violet prédomine. 3. Quotidiennement, prendre mentalement une douche avec des rayons de lumière violette. 4. Chaque jour, manger de l'ognon cru, violet de préférence. 5. Pour rétablir l'harmonie entre le cerveau et le système sympathique, ainsi qu'entre l'intellect et le coeur, développer l'amour envers Dieu, envers les autres, la foi, l'espérance, des pensées lumineuses, des sentiments désintéressés, des actes justes. Le malade doit arriver à une complète transformation intérieure, devenir une autre personne et donner une nouvelle direction à sa vie. Il peut guérir s'il s'oriente complètement vers Dieu. 6. Prendre des racines d'ellébore*, les piquer dans la chair d'une pomme que l'on fera cuire au four. Ensuite, enlever les racines de la pomme et les cuire dans l'eau. Boire cette eau. 7. Boire de l'eau préalablement exposée au soleil. 8. Utiliser comme matière grasse de l'huile d'olive crue, de première pression à froid. 9. Supprimer la consommation de viande. 10. Utiliser une nourriture très simple, dissociée, et une fois par semaine respecter un jeune complet de 24 heures.
  11. 63. Tumeur Parfois une tumeur apparait dans l’abdomen ou dans un autre endroit du corps. N'ayez pas peur! Cela montre qu’une accumulation d'énergie s’est localisée à cet endroit. Elle doit être renvoyée ailleurs. Pour cela, stimulez les cellules saines autour de la formation pour qu'elles puissent expulser le superflu des cellules malades et les ramener à leur équilibre naturel. S'il n'y a pas d'autre issue, on peut procéder à l'opération, mais il est possible, par une très forte concentration de la pensée, de faire disparaitre une tumeur par soi-même. Par la suggestion, on peut rendre malade l'homme le plus sain, mais on peut aussi expulser du corps n'importe quelle tumeur même en 24 heures, cela dépend de la force de la pensée. Si le malade est plongé dans un sommeil magnétique, sa tumeur peut disparaitre en trois jours.
  12. 62. Maladies du coeur Très souvent les maladies cardiaques sont provoquées par des angoisses, des inquiétudes, des stress. Le battement du coeur résulte d'un courant électrique qui le traverse. Lorsque l’on éprouve des émotions comme la peur, l’inquiétude, l’angoisse, ce courant devient irrégulier et perturbe le travail du coeur et la diffusion sanguine dans le corps. À son tour le rythme cardiaque est perturbé et provoque des palpitations ou d'autres dérangements. Ceci est une des causes principales de ce type de maladies. Parfois l'irrégularité des battements cardiaques vient de la position du diaphragme. À cause d’une respiration superficielle, incomplète, il se soulève trop haut et exerce une pression sur le coeur. Par la pratique de la respiration profonde, des conditions sont créées pour l’utilisation maximale du volume pulmonaire. Les poumons, en se remplissant d’air, permettent le retour du diaphragme à sa place, c’est-à-dire en position basse. Ainsi le diaphragme ne dérange plus le travail du coeur. Pour rétablir le bon fonctionnement du coeur, l'homme doit éveiller en lui ses forces intérieures, ses forces spirituelles afin de maitriser et transformer ses inquiétudes, ses peurs et ses angoisses. De l’évolution de sa vie intérieure, de sa force spirituelle dépend sa victoire sur les maladies cardiaques. Bien évidemment, il faut prendre aussi des mesures extérieures. Je vous recommande tout d’abord de : 1. Pratiquer quotidiennement des exercices respiratoires. Inspirer lentement en remplissant bien les poumons de bas en haut, retenir l'air le plus longtemps possible et expirer lentement. Établir un rythme respiratoire en accord avec le battement du coeur. Si la cause des palpitations provient du diaphragme, au bout de cinq à six exercices seulement le rythme retrouve sa normalité. 2. Boire de l'eau chaude. 3. Faire régulièrement des promenades, de préférence sur des collines boisées. 4. Tremper chaque soir ses jambes jusqu'aux genoux dans l'eau chaude pendant 5 à 10 minutes. Je recommande aussi de : 1. Apprendre à vous assoir à la turque, la jambe droite sur la jambe gauche, la colonne vertébrale bien droite. En cas de fatigue, changer la position, mettre la jambe droite dessous. Dans cette position, pratiquer l'exercice respiratoire avec rétention de l'air et expiration lente. 2. Laver la région de l'aine au minimum trois à quatre fois par semaine. 3. S'exposer modérément au soleil, peu de temps, le matin, en protégeant sa poitrine par un tissu. 4. Vivre en paix, dans le calme, sans inquiétude. 5. Chanter et faire des exercices vocaux. Quelqu'un se plaint de palpitations. Les ignorants iront chez le docteur qui prescrira des remèdes, des injections, mais les palpitations se renouvèleront. Le sage comprendra que la cause est ailleurs et que les injections ne sont pas efficaces. En fait les causes sont surtout psychiques, elles ont provoqué la formation de résidus et de toxines dans le sang. En conséquence, le coeur et l'organisme entier sont entravés. Ces substances étrangères semi-organiques doivent être éliminées, expulsées. La Nature n'accepte aucune impureté, aucun poison, aucun élément étranger. Les palpitations sont provoquées par des pensées, des sentiments, des désirs contradictoires et nocifs pour le cerveau et le coeur. Pour retrouver sa santé, l'homme devra se libérer de toutes ces substances étrangères. Il existe différentes méthodes, mais la musique et le chant sont de nouvelles méthodes de guérison. Certains malades peuvent guérir si on leur joue du violon, d'autres si on leur joue de la guitare, d'autres de la flute, etc. Les instruments agissent différemment sur chacun. Pour le malade qui aime le son du violon, lui jouer un morceau de musique en vibration montante et pas des mélodies mineures. La palpitation, par exemple, peut être guérie par des mélodies qui commencent par le « do », pas le « do » du diapason, mais le son « do » naturel. Combien de musiciens contemporains prennent correctement le son « do »? Si vous y arriviez, vous ressentiriez immédiatement au plus profond de vous une sorte de calme, de la joie, comme si vous aviez reçu un cadeau. Quoique petite, cette joie introduira une lumière dans votre âme, une lueur, comme si le soleil vous illuminait. Le son principal « do » est la clé de la vie. Pour le coeur, pas besoin de médecin! Si vous soignez votre coeur par des médicaments, ne vous attendez pas à de bons résultats! Ceci n'est pas une injure pour les médecins. La plupart des maladies du coeur et du cerveau ne sont pas guéries par les médicaments. Le coeur humain est guéri par l'amour, la bonté, l'amabilité, la mansuétude, la tempérance et par l'emploi de nourritures spécifiques. Le coeur a besoin d’une nourriture excellente. Près du coeur il existe de nombreux ganglions que l’on nomme le « cerveau de l'estomac » ou plexus solaire, directement relie au soleil d’où il puise ses énergies. Quant au cerveau, il est relié à la lune. Le coeur est un centre au travers duquel passe la vie et le cerveau est une dynamo électrique. C’est pourquoi l’homme qui fonctionne uniquement avec son cerveau se dessèche. L’homme qui devient trop intellectuel perd la bonté et la douceur de son coeur. En retrouvant sa bonté il évite de devenir « un bois mort » et commence tout de suite à s’épanouir, les lignes de son visage deviennent plus arrondies et son expression plus belle et agréable. Si vous donnez libre cours à la miséricorde, à la bonté, votre coeur ne se contracte pas et il reprend son rythme naturel.
  13. 61. Lèpre Les poux et les puces peuvent guérir la lèpre et la syphilis. Vous êtes étonné : « Oh, mais comment ça! » En cas de lèpre et de syphilis, laissez-les se reproduire et se promener librement sur le corps du malade. Ils le guériront, car les poux attaquent la lèpre et commencent à la manger.
  14. 60. Contusions Appliquer sur l'endroit meurtri un cataplasme d’ognons écrasés au sel ou un cataplasme de farine complète au levain (annexe 1-A). Pour guérir une plaie, mélanger de la farine avec un jaune d'oeuf et de l'huile d'olive (annexe 1-A). Avec cette pâte, former une galette que l'on appliquera sur l'endroit blessé. En cas d'inflammation des doigts, des ongles ou de petit abcès, macher une figue et avec la pâte obtenue envelopper le doigt. Pour obtenir une plus grande quantité de pâte, faire cuire les figues dans l'eau et appliquer la pâte sur l'endroit enflammé. La figue est un très bon remède. En cas d’infection aux pieds ou aux jambes avec enflure, faire un cataplasme de lait coupé de quelques gouttes de citron (annexe 1-A). Appliquer plusieurs fois sur l'endroit malade jusqu'à disparition de l'inflammation.
  15. 59. Anémie 1. Par son imagination le malade visualise les sept couleurs du spectre : les rayons rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet. D'abord comme une douche, il déverse sur lui les rayons rouges qui pénètrent son corps. Après avoir procédé de la même façon avec toutes les autres couleurs, en exercice final, il imagine les rayons blancs scintillants comme la lumière du diamant. Faire cet exercice une fois par jour. 2. Porter autour du cou une écharpe de couleur rouge clair, la toucher souvent et la regarder de temps en temps. 3. Par la pensée, faire des excursions dans les hautes montagnes, par exemple aux Sept Lacs de Rila. (NDT : Ces lacs sont situés à 2500 mètres d’altitude dans les montagnes de Rila en Bulgarie) En faisant ces voyages par la pensée, la personne se déplace réellement avec une partie de son double éthérique. De ces lieux, elle recevra de l'énergie et en revenant, elle revivifiera son organisme. 4. Quand le temps est ensoleillé, prendre un prisme et chaque jour projeter sur soi les couleurs de l'arc-en-ciel. La lumière réfléchie par le prisme se décompose en plusieurs couleurs. Se concentrer intensément sur la lumière rouge et la projeter mentalement en douche sur son cerveau et tout son corps. Faire d'abord l'expérience avec un prisme afin de bien visualiser la lumière rouge, ensuite continuer par l’imagination et s'il n'y a pas de soleil, ne pas arrêter l’exercice, mais le faire mentalement. En pratiquant l'exercice avec le spectre, il est recommandé au malade de lire les dix premiers versets du livre « Le Testament des rayons colorés de la lumière ». (NDT Ce livre du Maitre Peter Deunov est composé de textes extraits du Nouveau et de l’Ancien Testament. Il est destiné au travail spirituel avec les rayons lumineux, dont une partie concerne la guérison. Chaque chapitre est consacré à une couleur et regroupe des textes choisis qui expriment les vertus, les qualités, les pouvoirs de chaque rayon. Pour la santé sont utilisés les rayons rouge, orange et vert. Les premiers versets du livre représentent la synthèse des sept rayons et des sept esprits. Ils sont lus chaque fois que l’on fait un travail spirituel pour la guérison d’une personne ou de soi-même.) L'anémie est due au manque de couleur rouge, à une prédominance du froid qui doit être transformé en chaleur. La pratique de l’exercice avec le rayon rouge s’accompagne de la lecture des versets suivants : « Dieu est amour » (Jean IV-7), « Je suis l'Éternel, Ton Dieu » (Deuteronome V-6), « Je suis la fleur de Sharon » (Cantique des Cantiques). La lecture de ces versets aide à la visualisation de la couleur rouge. L'anémie doit manger tous les fruits rouges comme la cerise, la pastèque, etc. Il regardera la couleur rouge des fleurs et méditera sur elle. Certaines fleurs ont été créées par les rayons rouges. La couleur rouge est l'emblème de la vie. Ensuite, le malade pratiquera des exercices respiratoires en retenant l'air inspiré le plus longtemps possible pour recevoir le prana. Il boira de l'eau bouillante à petites gorgées. Chaque soir, il se lavera à l'eau chaude les pieds et les jambes jusqu’au-dessus du genou et maintiendra les pieds dans l'eau chaude pendant 4 à 5 minutes. Pratiquer des promenades en montagne, si possible chaque jour. En été passer ses vacances sous tente, dans des montagnes de moyenne altitude comme les Balkans en Bulgarie (1300 -1500 mètres).
  16. 58. Tuberculose 1. Prendre les épluchures de pommes acides, les mastiquer longuement pour absorber tous les sucs et ensuite les cracher. 2. Par la pensée, envoyer sur le corps, et plus particulièrement sur les poumons, de la lumière de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Imaginer que se déverse sur le corps une douche de rayons de lumière blanche puis orange et ainsi de suite pour toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. 3. Méditer seul d'une manière très concentrée sur des versets des Évangiles d’une grande élévation, comme : « Celui qui espère en le Seigneur renouvèlera sa force » ou « Je suis venu pour leur donner la Vie et la leur donner en abondance. » 4. Consommer de l'ognon rouge doux, en le machant longuement, au minimum un par jour ou plus, ce qui est encore mieux. 5. Le soir, prendre un bain de pieds à l’eau chaude (annexe 1-C) légèrement salée. 6. Pratiquer des exercices de respiration profonde. 7. Faire mentalement des promenades dans les hautes montagnes. 8. Entretenir la bonne humeur et garder un esprit alerte et sans peur. Dès qu’une personne se décide et promet de servir Dieu, elle ne doit pas avoir peur, car Dieu est à ses côtés et la protège. Celui qui n'est pas au service a peur. 9. Laver la région de l'aine chaque soir à l'eau chaude légèrement salée. 10. Chaque soir, lire un psaume et apprendre les versets les plus puissants. Quels sont les remèdes à la tuberculose? Ce sont l'air et la lumière. Les tuberculeux sont des gens impatients et nerveux, au caractère difficile. Ils doivent se libérer de leur méchanceté, car elle aussi est une maladie contagieuse. Quelquefois, j'ai recommandé aux tuberculeux de fumer et d'avaler la fumée. Cela peut aussi être un remède, comme des injections de fumée, mais ce sont des moyens négatifs. Planter des noyaux et observer le développement des plantes. C’est très bénéfique pour les personnes prédisposées à la tuberculose ou déjà guéries de cette maladie. La tuberculose n'est pas une maladie organique extérieure. Elle est en rapport avec les pensées et les sentiments. L'homme dont la pensée et les sentiments sont déformés crée les conditions pour le développement de la tuberculose et provoque l'affaiblissement de ses poumons. Par conséquent, si vous introduisez dans votre intellect des pensées lumineuses et justes, et dans votre coeur des sentiments nobles et désintéressés, la tuberculose disparaitra d'elle-même. Si vous êtes malade et que le médecin vous dit que vous ne résisterez pas à la maladie, prenez comme base de votre vie la sagesse et fiez-vous à elle. Faites des efforts pour vous promener chaque jour à la montagne et marchez au minimum 1 km кг par jour. Au bout du troisième mois, vous aurez une amélioration de 75 %, après un an de 85 %. Et en deux ou trois ans au maximum, vous serez complètement guéri. En gravissant les montagnes, remerciez Dieu. Pratiquez la marche en été, en hiver et au printemps, bien habillé et toujours avec un thermos d'eau chaude pour boire de temps en temps. Faites l'expérience pour savoir si vous êtes capable de vous guérir seul. Votre réussite sera le résultat d'une connaissance véritable, d'une expérience vivante. Ensuite, vous serez convaincu qu'il existe une force intelligente dans le monde capable de nous secourir dans chaque cas ou l'aide humaine s’avère inefficace. Cette connaissance est plus précieuse que la connaissance de nombreux traités philosophiques. Dans la première période de la maladie, quand elle n'est pas encore trop avancée, le malade peut exposer son dos au soleil levant, habillé de vêtements légers adaptés à la température de l'air et à sa sensibilité. Ne pas prendre de bain de soleil après 9 h du matin. Si le malade a une fièvre élevée, il ne doit pas prendre de bain de soleil. Recommandations complémentaires 1. Boire chaque jour le jus d’un ou deux citrons. 2. Pratiquer le végétarisme. 3. Au mois de mai, récolter une centaine de pousses de pins, les cuire dans un grand récipient rempli d'eau pendant une heure ou deux. Ajouter 1 kg de sucre et cuire encore jusqu'à évaporation complète de l'eau. Prendre une cuillerée de cette préparation trois fois par jour, matin, midi et soir avant les repas. 4. Le malade peut aller dormir dans une bergerie pendant quelques mois. Il puisera ainsi le magnétisme vivant des brebis. Qu’il installe son lit dans la bergerie parmi les brebis, à une bonne hauteur. Le magnétisme des brebis est bénéfique et thérapeutique. 5. Le malade doit manger de l'ail cru, à condition qu'il soit compatible avec le reste de la nourriture. Par exemple l'ail et le lait frais sont incompatibles. 6. Boire l'eau de cuisson du blé (annexe 1-B). 7. Faire cuire du maïs pendant une heure et boire l'eau de cuisson. 8. Chaque jour prendre des douches. 9. Faire au total deux heures de promenades par jour. Si le malade a suffisamment marché le matin, il peut supprimer la promenade du soir, mais qu’il augmente peu à peu chaque jour la durée des promenades de manière à ce qu'au bout d'un mois, il ait parcouru au moins 10 à 15 km. Se promener de préférence dans les bois pour recevoir les émanations magnétiques des arbres. Éviter à tout prix l’inertie et la passivité, car elles engendrent des pensées et des états négatifs. 10. Le malade doit développer sa foi : il devient pareil à ce en quoi il croit. Il doit travailler avec les textes des Évangiles, changer son psychisme et créer une atmosphère d'espérance autour de lui. 11. Matin et soir avant le coucher, prendre une cuillerée d'huile d'olive. Si des hémorragies se déclarent au niveau des poumons, ne pas pratiquer d'exercices respiratoires pour éviter l'éclatement des capillaires.
  17. 57. Douleurs vertébrales 1. Exposer la colonne vertébrale au soleil du matin. 2. Faire des massages à l'huile d'olive sur la colonne vertébrale de haut en bas. 3. Appliquer des compresses d'huile d'olive sur l'endroit malade.
  18. 56. Pneumonie 1. Appliquer des cataplasmes de lait (annexe 1-A). 2. Appliquer des ventouses.
  19. 55. Pleurésie Appliquer des cataplasmes de lait (annexe 1-A) et faire des exercices respiratoires. En cas de coalescence de la plèvre avec le poumon, il est recommandé d'appliquer sur l'endroit malade une pâte au levain faite avec de la farine complète mélangée avec du miel et saupoudrée de chlorure d'ammonium (annexe 1-A).
  20. 54. Angine de poitrine 1. Matin, midi et soir, faire six respirations profondes (chapitre Ш/10.) 2. Faire des promenades et excursions dans des montagnes magnétiques aux collines arrondies comme par exemple les Monts Rhodopes en Bulgarie (NDT En France, le Massif Central). 3. Boire une tasse à café de décoction de pelures d'ognon matin, midi et soir. Les pelures d'ognon contiennent beaucoup d'énergie solaire.
  21. 53. Coqueluche Boire une décoction de feuilles de marronniers*.
  22. 52. Urticaire 1. Prendre de l'huile de ricin* pour libérer l’estomac et les intestins. 2. Vivre dans un lieu aéré, entretenir une température moyenne. 3. Boire de l'eau bouillante à la cuillère. 4. Traiter les boutons avec de l'huile d'olive de première pression à froid. 5. Suivre un régime exclusivement lacté : lait frais et yogourt. 6. Ou un régime à base d'ognons cuits au four ou de pommes de terre cuites à l'eau. Boire l'eau de cuisson. Choisir l'une de ces deux diètes. 7. Chaque soir avant de se coucher, prendre un bain de pieds chaud (annexe 1-C).
  23. 51. Hémorragies En cas d'hémorragie du nez ou d'autres parties du corps, le remède suivant est recommandé : prendre de la laine naturelle brute de brebis, ni traitée, ni lavée après la tonte. En faire bruler une poignée dans un récipient et sur la pointe d'un couteau, prendre un peu de cendre que vous garderez dans la bouche jusqu'à sa dissolution complète dans la salive. Faire ceci deux fois par jour, cinq jours de suite, le matin à jeun et le soir au coucher. Si l'hémorragie s'interrompt avant le cinquième jour, arrêter la prise du remède. Ce remède est très utile pendant la période de menstruation de la femme.
  24. 50. Refroidissement Si vous êtes fiévreux, atteint de tremblements, vous pouvez indiquer à la fièvre un point dans le corps par où sortir, par exemple derrière l'oreille ou à côté de la bouche, d'où elle sortira sous forme de petit furoncle. Voilà, c'est ainsi que les choses se font! Les maladies montrent que dans l'organisme se sont accumulées des impuretés que l’on peut évacuer d'une manière convenable. Remède contre la toux : prendre les feuilles séchées de 10 têtes d'ognon, les cuire quelques minutes dans 1 litre d'eau, passer et ajouter au liquide 500 g de miel, une ou deux petites cuillerées de graines de moutarde et une ou deux cuillerées de graines de lin. Prendre une cuillerée à café de cette préparation trois fois par jour matin, midi et soir. La Nature a déposé une grande force dans les pelures sechées de l'ognon et vous les jetez! La toux est la conséquence du manque d'amour. Celui qui tousse cherche à être aimé. Pour combattre la toux, commencez par l'accepter et aimez-la. Dès que vous commencez à l'aimer, elle vous quitte! Si deux personnes commençaient à aimer celui qui tousse, elles le guériraient. La toux apparait à cause de la diminution d'intensité des vibrations de l'organisme. Si on augmente cette intensité, la toux disparait. C'est l'amour qui est capable d'augmenter les vibrations de l'organisme. Pour guérir la toux, il est indispensable de nettoyer les poumons de toutes impuretés et sécrétions des muqueuses qui obstruent les bronches. Vous pouvez utiliser les pelures d'ognon pour vous soigner, mais la guérison définitive viendra toujours par l'amour. Si vous avez mal à la gorge et que vous avez pris froid, appliquez tout de suite un cataplasme de lait ou d’olives (annexe 1-A). Je vous recommande encore un autre remède : préparez du couscous saupoudré abondamment de poivre fraichement moulu par vous-même. Mangez-le chaud. Cette préparation apportera beaucoup de chaleur à votre corps, de plus elle est très antiseptique. Ainsi vous mangez un bon repas qui est en même temps un remède! Si quelqu'un a pris froid et se sent incommodé, qu'il mange deux ou trois fois de suite de ce couscous fraichement préparé et il évitera beaucoup de complications. Ne donnez pas cette recette à tort et à travers. Si les médecins entendent cela, ils vont mourir de rire. Ils diront : « On peut tout accepter, mais pas une telle ignorance! » Le refroidissement des extrémités provient de l'impureté du sang. Le sang impur est facteur de l'électricité dans l'organisme et le sang pur du magnétisme. L'électricité produit du froid et le magnétisme du chaud. Par conséquent, pour que vos mains et vos pieds soient chauds, introduisez plus de chaleur dans votre organisme. Ceci est possible quand l'homme donne libre cours au divin en lui. Ainsi il n'a peur ni du froid, ni de la pauvreté, ni de la maladie. Si vous êtes fiévreux ou que vous avez pris froid, vous pouvez compter sur un seul moyen : la foi. Dès que les forces de l'organisme s'équilibrent, l'homme acquiert une chaleur normale et naturelle. Où qu'il soit, il est sûr d'être bien. Voici une méthode : buvez de l'eau chaude, une, deux, trois, quatre, cinq et même six tasses, jusqu'à provoquer une bonne transpiration (annexe 1-C). Enlevez vos vêtements mouillés et frottez bien votre corps avec une serviette sèche. Changez de vêtements et buvez à nouveau une à deux tasses d'eau chaude. Ensuite, massez vos pieds et vos mains avec un peu d'huile d'olive puis allez dormir. Essayez, vous verrez que vous n'aurez plus de maux de tête! Une autre méthode si vous avez pris froid : en premier lieu, prenez un laxatif pour tout évacuer de votre estomac et de vos intestins. Ne mangez pas pendant deux ou trois jours, mais buvez beaucoup d'eau chaude, trois à quatre tasses à la suite. Vous pouvez prendre deux tasses de bouillon d’épinards ou de pommes de terre, sans sel ou très peu salées. Quand vous êtes malade ne mangez pas trop, ainsi tout passera vite! Quand le refroidissement est trop fort, prenez tout de suite de l'huile de ricin*. Après qu’elle ait agi, buvez de l'eau bouillante, une à trois fois. Pour régulariser la chaleur du corps, gardez le lit et restez bien couvert. Si vous toussez, commencez d'abord par régulariser votre respiration. Faites des respirations profondes en imaginant que tout le sang artériel se répand dans votre corps, dans vos membres, et qu'il revient harmonieusement comme sang veineux. En imaginant que le fonctionnement de tout votre corps est très harmonieux, vous remarquerez que la toux commence à se calmer. Si vous ne pouvez pas arrêter la toux de cette manière, prenez un peu d'achillée* en infusion. En été, récoltez toute l'achillée que vous trouvez au cours de vos promenades, soit la blanche, soit la jaune. L'homme qui ne peut guérir par sa volonté doit passer par l’intermédiaire des plantes médicinales en buvant des infusions. Utilisez aussi la gentiane bleue* récoltée en été. Toutes sont des plantes magnétiques et bienfaisantes qui peuvent vous aider et que vous pouvez utiliser en tisane : le thym* et le serpolet*, les feuilles vertes des fraises des bois*, la petite camomille*. Ainsi, vous pouvez vous constituer toute une pharmacie de flacons remplis de feuilles et de fleurs. Fermez-les bien et pour qu'elles reçoivent encore de l'énergie solaire, exposez-les au soleil. Ne les conservez jamais dans des endroits humides. Quand vous prenez une infusion, buvez-la à petites gorgées en retenant chaque gorgée dans votre bouche et imaginez comment la plante a poussé, vécu, et comment maintenant elle absorbe votre toux et votre malaise. C'est la plante qui les absorbe, c'est tout! Une autre préparation : noix de muscade râpée, miel et poivre. Ajoutez dans le miel fondu de la noix de muscade rapée et du poivre fraichement moulu. Mélangez ces ingrédients et demandez au malade de les garder dans la bouche sans les avaler. Ainsi on provoque une bonne chaleur dans la région de la gorge et la toux disparait. En cas de fièvre élevée, après avoir pris de l'huile de ricin*, boire de l'eau bouillante à petites gorgées et ensuite cuire à l'eau de grosses pommes de terre entières, pelées. Les manger très chaudes, boire l’eau de cuisson et au bout d'une demi-heure, observer si la fièvre a diminué. La pomme de terre est un régulateur de la fièvre.
  25. 49. Influenza et grippe 1. Prendre de l'huile de ricin* pour libérer l’estomac et les intestins. 2. Le matin, à midi et le soir, boire de l’eau chaude, au minimum 9 tasses par jour. 3. Comme nourriture, consommer des pommes de terre cuites à l'eau ou au four, avec un peu de sel. Pas de pain, ni de beurre, ni de sucre, car ils augmentent la fièvre. Par contre l'eau chaude et les pommes de terre la diminuent.
  26. 48. Artériosclérose 1. Manger chaque jour quelques gousses d'ail bien écrasées, mélangées avec de l'huile d'olive. On peut utiliser aussi le jus de l'ail. 2. Se laver les pieds à l'eau chaude chaque soir pour améliorer la circulation sanguine. 3. Ne pas consommer d'alcool. 4. Être au calme et ne pas s'inquiéter. 5. Pratiquer pendant un certain temps un régime de crudités.
  27. 47. Scrofules Pratiquer des bains de soleil le matin, en gardant la tête à l'ombre. Les scrofules sont toujours guéries par le soleil. Commencer par des expositions de 15 minutes et augmenter peu à peu la durée, mais toujours avant midi.
  28. 46. Dartres sèches sur le visage ou les mains Les dartres apparaissent et disparaissent périodiquement. D'habitude leur coloration est rougeâtre. Faire des bains de soleil non seulement sur les dartres, mais sur tout le corps et particulièrement sur la colonne vertébrale.
  1. Load more activity